Zhou Jingwang (Ji Gai)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zhou Jing Wang (周敬王) de son nom personnel Ji Gai (姬丐). Il régna de -520 à -476.

Contexte[modifier | modifier le code]

Depuis la mort du roi Ling, la famille Ji s'est divisée en plusieurs branches qui s'opposaient l'une à l'autre. Tous ces conflits intra-familiaux affectèrent sérieusement l'autorité du roi en titre et affaiblit la dynastie durablement. Les luttes de pouvoir devinrent incessantes et les intrigues de palais monnaies courantes. La corruption était endémique dans le palais et à la cour.

Course à la succession[modifier | modifier le code]

À la base, le prince Gai était pressenti pour devenir le nouveau roi à la mort du roi Jing, puisqu'il avait un important appui parmi les courtisans et parmi les grands seigneurs féodaux comme Jin et Zheng. Cependant, il était en concurrence directe avec le prince Chao qui était le favori pour la succession puisque le roi lui-même souhaitait que Chao lui succède. Or ses volontés n'ont pas eu le temps d'être mises à l'écrit que le roi était déjà mort. Lançant ainsi une crise de succession. Le prince Chao se voyait déjà roi, mais les hauts ministres qui avaient la réalité du pouvoir depuis la mort du roi, choisirent le prince Meng à la stupéfaction générale.

Règne[modifier | modifier le code]

L'héritier en exil[modifier | modifier le code]

Il devint roi grâce au soutien de grands seigneurs féodaux face au prince usurpateur Chao qui avait assassiné le roi Dao et usurpé le trône. Le prince Gai s'enfuit à l'étranger et plus spécialement à Jin, pendant le règne de l'usurpateur. Bien qu'officiellement son règne commença en -520, il commença effectivement quatre ans plus tard seulement, une fois l'usurpateur chassé du trône.

L'accession au trône[modifier | modifier le code]

Il était soutenu par le puissant État de Jin et le duché de Zheng. Ces deux États l'appuyèrent et allèrent le reconduire jusqu'à Luoyi pour le mettre sur le trône et chasser le régicide du trône.

Coup d'état[modifier | modifier le code]

En -504, le prince Chao qui s'était enfui à Chu, revint sur le domaine royal et le renversa. Jing s'enfuit encore une fois à Jin. Là, il gagna le soutien du duc Ding de Jin qui l'aida à reprendre son trône.