Zevulun Orlev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zevulun Orlev
Zevulun Orlev
Zevulun Orlev
Fonctions
Parlementaire à la Knesset
Législature 15e, 16e, 17e, 18e
Ministre de l'Assistance et des Services sociaux
Biographie
Date de naissance 9 novembre 1945 (69 ans)
Lieu de naissance Rehovot (Palestine mandataire)
Nationalité Israélienne
Parti politique La Maison juive
Religion Judaïsme

Zevulun Orlev (hébreu : זבולון אורלב, né le 9 novembre 1945) est un politicien israélien, ancien dirigeant du Parti national religieux. Il fut ministre de l'Assistance et des Services sociaux entre mars 2003 et novembre 2004, et est actuellement représentant à la Knesset du parti la Maison juive. Zevulun Orlev est un héros de guerre, décoré de la Médaille pour service distingué lors de la Guerre du Kippour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Né à Rehovot, alors en Palestine mandataire, Zevulun Orlev étudia les sciences humaines et sociales à l'Université hébraïque de Jérusalem, avant de suivre des études pour devenir enseignant au Moreshet Yaakov College. Durant son service militaire, il obtint le grade de sergent et fut récompensé de la Médail pour service distingué pour ses actes de bravoure durant la Guerre du Kippour. Il travailla par la suite comme directeur général du ministère des Affaires religieuses, puis comme directeur général du ministère de l’Éducation et de la Culture. Zevulun Orlev vit dans le quartier Givat Mordechai de Jérusalem avec sa femme Nira, avec laquelle il a eu quatre enfants.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Zevulun Orlev a été élu pour la première fois à la Knesset lors des élections législatives de 1999 sur la liste du Parti national religieux (PNR). Réélu en 2003, il fut nommé ministre de l'Assistance et des Services sociaux dans le gouvernement d'Ariel Sharon. Lors de la crise interne à son parti portant sur le désengagement unilatéral israélien des territoires occupés, Zevulun Orlev conduisit la faction prônant le maintien au sein du gouvernement au lieu du départ de la coalition comme meilleure option. En réponse, le chef du PNR, Effi Eitam, qualifia Zevulun Orlev de « Meimadnik ». Lorsque Effi Eitam et Yitzhak Levy quittèrent le gouvernement en 2004, Zevulun Orlev et de nombreux membres du PNR refusèrent de quitter la coalition. Zevulun Orlev parvint à prendre le contrôle du parti, provoquant le départ d'Effi Eitam et Yitzhak Levy qui créèrent alors le Parti national religieux sioniste renouvelé (rebaptisé par la suite Ahi), qui rejoint par la suite l'Union nationale.

Zevulun Orlev fut réélu à la Knesset en 2006. Peu avant ces élections législatives, le PNR fut dissous et ses membres rejoignirent la Maison juive. Zevulun Orlev obtint la deuxième place sur la liste du parti, ce qui lui permit de conserver son siège de représentant.

En 2009, la Knesset débattit d'une loi proposée par Zevulun Orlev, loi permettant l'emprisonnement de quiconque niant qu'Israël soit un État juif et démocratique. La loi est passée en lecture préliminaire[1].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]