Zeta Reticuli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zeta Reticuli

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 03h 17m 46.2s
Déclinaison -62° 34′ 31″
Constellation Réticule
Magnitude apparente 5,54
Distance 39,51 / 39,38 al
(12,12 / 12,08 pc)
Type spectral G3,5V / G2V

Zeta Reticuli (ζ Ret / ζ Reticuli) est une étoile binaire située dans la constellation du Réticule à 39 années-lumière de la Terre. Dans un ciel suffisamment sombre, les deux étoiles sont visibles à l'œil nu et apparaissent comme une paire rapprochée d'étoiles distinctes. Du fait de sa position dans l'hémisphère céleste sud, le système n'est pas visible Modèle:Pas calir.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Du système binaire[modifier | modifier le code]

Les deux étoiles partagent un mouvement propre et une distance similaires, ce qui confirme qu'elles forment en effet un vaste système binaire. Elles sont approximativement éloignées de 9 000 ua, soit environ 1350 milliards de kilomètres ou 1,5 mois-lumière. À cette distance relative, l'orbite mutuelle est encore très peu connue car les mesures ne sont menées que depuis le siècle dernier[Lequel ?]. Il faudrait environ un demi-million d'années pour une révolution de l'une autour de l'autre.

Des étoiles ζ1 et ζ2[modifier | modifier le code]

Les étoiles, désignées par ζ1 Reticuli et ζ2 Reticuli, sont toutes deux des naines jaunes remarquablement semblables au Soleil. Elles ont toutefois une métallicité qui n'est que de 60 % de celle du Soleil. Selon nos connaissances actuelles, les planètes telluriques se forment moins facilement autour d'étoiles moins riches en métaux que la nôtre.

D'abord considérées comme de vieilles étoiles sous-naines de population II du halo galactique, on pense maintenant qu'elles sont de plus jeunes étoiles du disque galactique, mais tout de même considérablement plus anciennes que le Soleil, leur âge étant peut-être de l'ordre de 8 milliards d'années. Elles appartiennent au groupe en mouvement Zeta Herculis.

  • ζ1 Reticuli est légèrement moins massive et lumineuse que le Soleil, ayant 96 % de sa masse et 84 % de son diamètre et une température superficielle de 5675 K. Il s'agit d'une étoile de type spectral G3.5 V.
  • ζ2 Reticuli possède une masse et une luminosité très similaire à celles du Soleil, ayant 99 % de sa masse et 88 % de son diamètre et une température superficielle de 5795 K. Son type spectral est G2 V, comme le Soleil.

Recherche planétaire extrasolaire[modifier | modifier le code]

Le 20 septembre 1996, la découverte d'un Jupiter chaud autour de ζ2 fut rapportée, mais rapidement rétractée car il fut montré que les données observées étaient dues à des pulsations de l'étoile.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Ufologie[modifier | modifier le code]

Cas de Betty et Barney Hill et d'une autre personne[modifier | modifier le code]

Interprétation de Margorie Fish de la carte stellaire reportée par Betty Hill.

Le système de Zeta Reticuli a gagné une certaine notoriété dans l'ufologie : quelques ufologues allèguent effectivement que Zeta Reticuli serait un système abritant une civilisation extraterrestre appelée aussi « petits-gris ».

Ceci est basé sur l'affaire Betty et Barney Hill en 1961 qui fut le premier cas allégué d'enlèvement par des extraterrestres. En 1964, sous hypnose, Betty Hill a dessiné une carte qu'elle a affirmé avoir vu au cours de son enlèvement, montrant l'étoile de provenance des extraterrestres.

Vers la fin des années 1960 et au début des années 1970, Marjorie Fish, institutrice de l'Ohio et amateur d'astronomie construisit une carte en trois dimensions et perspective de Zeta Reticuli confirmant le témoignage des Hill.

Autres cas[modifier | modifier le code]

Dans une entrevue avec George Knapp pour un documentaire de télévision, Bob Lazar, l'homme qui a dénoncé le premier l'existence de la Zone 51 où il aurait travaillé, a été renseigné sur la provenance des extraterrestres présents sur le site, mais n'a jamais eu de contact, pas même visuel.

Science-Fiction[modifier | modifier le code]

Ridley Scott a situé la planète du film Alien, le huitième passager, à proximité de cette étoile double, proche de Zeta 2 Reticuli, exactement sur LV-426, nom donné dans le film. Il situe également l'action de Prometheus dans le même système (Zeta Reticuli), mais une planète différente LV-223 ; avec un pictogramme de six étoiles qui fait forcément référence à celui des années soixante.

Notes et référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]