Zeïa (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 14′ 28″ N 127° 36′ 00″ E / 50.241, 127.6

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zeïa.
Zeïa
Ile sur la Zeïa
Ile sur la Zeïa
Bassin de la Zeïa.
Bassin de la Zeïa.
Caractéristiques
Longueur 1 242 km [1]
Bassin 233 000 km2 [1]
Bassin collecteur Amour
Débit moyen 1 910 m3/s (embouchure) [1]
Régime pluvio-nival
Cours
Source à l'est des monts Stanovoï
Confluence l'Amour
· Localisation Blagovechtchensk
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Koupouri, Argui, Dep, Selemdja, Tom
· Rive droite Tok, Moulmouga, Brianta, Guiliouï, Ourkan
Pays traversés Drapeau de la Russie Russie
Régions traversées oblast d'Amour
Principales villes Zeïa, Svobodny, Blagovechtchensk

Sources : Grande Encyclopédie soviétique

La rivière Zeïa (en russe : Зея) est un cours d'eau de Russie et un affluent gauche de l'Amour.

Géographie[modifier | modifier le code]

Longue de 1 242 km[1], elle arrose l'oblast d'Amour, au sud-est de la Sibérie orientale. La Zeïa prend sa source à l'est des monts Stanovoï. Son bassin a une superficie de 233 000 km2[1].

Son cours suit une direction sud-ouest à travers la gorge de la Zeïa située au nord de la ville de Zeïa. Le cours prend ensuite une direction sud avant de se jeter dans l'Amour à Blagovechtchensk.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Zeïa est gelée de novembre à mai. Elle a un régime pluvio-nival : elle est alimentée à hauteur de 69 % par la pluie, 26 % par la fonte des neige et 5 % par des eaux souterraines[1]. Son module à l'embouchure est de 1 910 m3⋅/s[1]


Affluents[modifier | modifier le code]

Ses principaux affluents sont :

  • en rive gauche : Koupouri, Argui, Dep, Selemdja, Tom
  • en rive droite : Tok, Moulmouga, Brianta, Guiliouï, Ourkan

Aménagements[modifier | modifier le code]

Elle est navigable, les ports les plus importants étant, d'amont en aval, Zeïa, Svobodny et Blagovechtchensk.

Le barrage de la Zeïa (1 290 MW), mis en service en 1980 et situé au nord de la ville de Zeïa, a créé un lac de retenue d'une longueur de 220 km et d'une superficie de 2 500 km2 pour un volume d'eau de 68,42 km3.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (ru) dans la Grande Encyclopédie soviétique (GEs), 3. Edition 1969–1978, « Article - Zeïa (Зея%20(река%20в%20Амурской%20обл.)) » (consulté le 8 avril 2014)