Zbigniew Religa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zbigniew Religa en 2001.

Zbigniew Religa (né le 16 décembre 1938 à Miedniewice en Pologne, mort le 8 mars 2009 à Varsovie en Pologne), chirurgien cardiaque et homme politique polonais. Il fut ministre polonais de la Santé du 31 octobre 2005 au 17 novembre 2007.

Carrière[modifier | modifier le code]

Médecin, il a fini ses études à l'université médicale de Varsovie en 1963. De 1966 à 1980, il a travaillé au Szpital Wolski à Varsovie, où il est qualifié en chirurgie. En 1973, il visite New York pour s'exercer en chirurgie vasculaire, en 1975 il s'est exercé en chirurgie cardiaque à Détroit. En 1973, il a obtenu le titre de docteur de médecine (qui en Pologne, à la différence de la plupart des autres pays, est un titre réservé aux médecins avec une réussite scolaire particulière, semblable à un docteur en philosophie ; en 1981 il obtient l'habilitation et devient conférencier. De 1980 à 1984, Religa intervient à l'institut de cardiologie de Varsovie. En 1984, il obtient une chaire en chirurgie cardiaque et a dirigé la clinique cardiochirurgique à Zabrze, en 1990 il est devenu professeur à l'université médicale silésienne de Katowice, et devient son recteur de 1997 à 1999. En 2001, il est revenu à Varsovie pour devenir directeur de l'institut de la cardiologie. C'est un pionnier dans la transplantation du cœur en Pologne, il a mené l'équipe préparant la première transplantation de cœur à succès dans le pays, et en juin 1995 il était le premier chirurgien à greffer une valve artificielle créée sur des matériaux pris sur des cadavres humains. En 2004, une équipe menée par Religa a obtenu une récompense prestigieuse de Bruxelles Eureka pour de l'innovation, la recherche et la technologie pour le développement d'une pompe implantable pour un système pneumatique d'aide au cœur.

Politique[modifier | modifier le code]

Parallèlement à son travail en tant que médecin, Religa a poursuivi une carrière dans la politique. En 1993, il est devenu un membre du sénat polonais et a été réélu en 1997 et 2001. L'aile centrale et droite du paysage politique polonais a été en recomposition depuis que la démocratie a été rétablie, Religa sera un membre de plusieurs partis et organisations. En 1993, il cofonde le Bezpartyjny Blok Wspierania et est élu sénateur jusqu'en 1997. En 1995, Religa est Président du parti de courte durée "les républicains" (Republikanie ) fondés par les membres sécessionnistes de BBWR qui ont refusé de soutenir Lech Wałęsa dans l'élection présidentielle polonaise de 1995. Les républicains par la suite se sont désagrégés au moment où ils ne sont pas entrés au Sejm en 1997. Religa a alors rejoint le parti nouvellement créé (SKL), qui est devenu une partie de l'Alliance électorale Solidarité (AWS) en 1997. En 2004, Religa a été impliqué en fondant le nouveau Parti du centre et devient son Président honorifique. Religa a été considéré un candidat prometteur à l’élection présidentielle polonaise de 2005. Dans sa campagne, Religa a conduit sur sa réputation et son image en tant qu'un médecin reconnu, en janvier 2005, des sondages avec plus de de 65 % de voix; en mars 2005, avec 17 %, il arrive second derrière Lech Kaczyński (19 %), puis finissant fin août avec seulement 6 % de vote. Le 2 septembre dans un mouvement où il a gagné un grand respect dans la société polonaise, Religa s'est retiré de la course présidentielle invitant ses partisans à voter pour le conservateur-libéral Donald Tusk de la Plateforme civique. Il est ministre de la santé du 31 octobre 2005 jusqu'en novembre 2007.

Lien externe[modifier | modifier le code]