Zazouminiwebserver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ZazouMiniWebServer
Image illustrative de l'article Zazouminiwebserver
Logo

La console de ZazouMiniWebServer
La console de ZazouMiniWebServer

Développeur Xavier Garreau
Première version 1er novembre 2003
Écrit en C++, C# pour ZMWSBrowser
Environnement Windows
Langue Anglais, Français / Anglais pour le moniteur
Type Serveur HTTP
Licence GPL

ZazouMiniWebServeur (en abrégé ZMWS) est un serveur web tournant uniquement sous l'environnement Microsoft Windows. Il a la particularité d'être extrêmement léger (approximativement 500 kilooctets) et d'être fourni en tant qu'exécutable ou de DLL, et peut s'installer en tant que daemon. Son auteur, Xavier Garreau, a placé ce logiciel sous licence libre GPL[1].

Particularité[modifier | modifier le code]

Son auteur assure de son utilisation par tout le monde, que l'on soit débutant[2] ou éclairé[3] en matière de serveur web ; et en théorie il est uniquement nécessaire de décompresser l'archive (fournit en tant qu'exécutable auto-extractible) par un double clic de souris sur celui-ci, de choisir son répertoire de destination ; par la suite lancer le logiciel et vous disposez d'un serveur web sur votre ordinateur personnel à l'endroit où se situe votre répertoire[4]. « On n'est pas obligé de devenir informaticien pour utiliser le ZazouMiniWebServer. »[5]. Il a aussi été élu logiciel coup de cœur et best of de Framasoft[6].

Composant[modifier | modifier le code]

ZMWS peut se télécharger seul ou avec divers composant avec lesquels il est compatible. Les composants principaux (livrés en paquet) sont PHP, MySQL et SQLite. L'ensemble, à l'image de ZMWS, est facilement transportable que ce soit sur un CD-ROM, clé USB[7] ou tout autre média fixe ou amovible[8].

Technique[modifier | modifier le code]

Le serveur web est configurable via un fichier de configuration nommé _config.zmwsc se trouvant à la racine du dossier du serveur web. Identiquement au fichier de configuration d'Apache, il suffit d'éditer le dit fichier de configuration dans un éditeur de texte et de décommenter la ligne de l'option que l'on désire activer pour que ce soit le cas[9].

Impression écran du fichier de configuration _config.zmwsc dans le logiciel libre Notepad++
Impression écran du fichier de configuration _config.zmwsc dans le logiciel libre Notepad++

Dans l'éventualité ou ZMWS est lancé avec une option de journalisation, il crée alors un fichier journal nommé access_log qui contient le journal d'événement de ZMWS. Les journaux sont analysables via AWStats, afin d'être facilement exploitable.

Exemple de fichier journal (ici 2 lignes) :

127.0.0.1 - - [21/Sep/2009:13:54:53 +0200] "GET /testphp/test.php HTTP/1.1" 200 1087 "-" "Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US; rv:1.9.1.3) Gecko/20090824 Firefox/3.5.3 (.NET CLR 3.5.30729)"
127.0.0.1 - - [21/Sep/2009:13:54:57 +0200] "POST /testphp/cible.php HTTP/1.1" 200 1248 "http://localhost/testphp/test.php" "Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US; rv:1.9.1.3) Gecko/20090824 Firefox/3.5.3 (.NET CLR 3.5.30729)"

Si ZMWS est installé avec les composants optionnels PHP, MySQL et phpMyAdmin, les dossiers suivants sont créés dans l'arborescence du répertoire de ZMWS:

  • mysql: répertoire pour l’application MySQL,
  • php5: répertoire pour l'application PHP dans sa version 5,
  • _web.zmwsc: répertoire correspondant au dossier web (www[réf. nécessaire] pour Apache) ; dans ce dossier _web.zmwsc doivent donc se trouver les pages web (et sous-répertorie, mais se trouve aussi les dossiers suivants:
    • _errorpages.zmwsc: contenant les pages d'erreurs (par exemple: 404, 403, …)
    • _vhosts.zmwsc: contenant les V HOST de ZMWS,
    • phpMyAdmin: l'application phpMyAdmin,
    • sqlLiteManager: l'application SQLiteManager,
    • stats: contenant les statistiques d'accès au dossier _web.zmwsc, les statistiques sont générée par Webalizer ;
  • webalizer: l’application Webalizer,
  • _utils.zmwsc: comprenant les outils que l'on désire rajouter à ZMWS,
  • _logs.zmwsc: pour les fichiers journaux de ZMWS,
  • _certs.zmwsc: pour les certificats et fichiers chaines de ZMWS et applications web.

ZMWS permet aussi l’utilisation d’interprète (appelé ‘’Handlers’’ par le développeur). Ainsi grâce à la modification simple du fichier de configuration _config.zmwsc, il est possible d’utiliser ZMWS avec divers exécutable ou autres langues tel le Tcl, les fichiers batch, Perl / ASP, Rebol / Magic! ou encore Lua[10].

ZazouMiniWebServer comporte de nombreuses options de ligne de commande[11]

Tout encore à l’image de ses compères serveurs web, ZMWS permet de protéger l’accès à un répertoire à l’aide d’un fichier nommé _access.zmwsc. Sa structure est identique au fichier .htaccess[12].

Hébergement[modifier | modifier le code]

Le projet ZMWS est hébergé par la société qu'a fondé le développeur de ZMWS, et proposant des solutions libres et personnalisées ; si ZMWS est téléchargé en paquet accompagné de PHP et de MySQL, son poids augmente alors jusqu'à approximativement 10 mégaoctets.

Divers[modifier | modifier le code]

Impression écran de ZMWSBrowser

ZMWSBrowser[modifier | modifier le code]

Dans l'idée d'encore simplifier la procédure de fermeture de ZMWS (qui se résumait à 2 clics, le premier pour fermer le processus destiné au SGBD choisi et le second pour fermer ZMWS même), il existe la solution ZMWSBrowser[13], incluant le composant de SGBD et ZMWS en un navigateur web. ZMWSBrowser repose sur Microsoft Internet Explorer et le Framework .NET. Il existe aussi quelques pistes pour utiliser Mozilla Firefox mais elles n'ont pas encore étés exploitées[14],[15].

Note et références[modifier | modifier le code]

  1. « Téléchargements », sur zmws.com (consulté le 30 septembre 2010)
  2. « ZazouMiniWebServer », sur CommentCaMarche.net (consulté le 28 septembre 2010)
  3. « ZazouMiniWebServer », sur 01.net (consulté le 28 septembre 2010)
  4. « ZazouMiniWebServer », sur Framasoft,‎ 13 janvier 2007
  5. voir le site officiel
  6. Framasoft
  7. ZMWS sur la Framakey
  8. la fiche logicielle sur Tom's guide
  9. voir plus d'informations sur le site officiel
  10. voir les ‘’handlers’’ sur site officiel
  11. voir les options de ligne de commande sur le site officiel
  12. cependant ZMWS ne gère pas les fichiers .htaccess, voir le tutoriel de configuration et divers sujets sur les .htaccess sur le forum
  13. voir la discussion sur le forum du site ZMWS.com
  14. Le projet ZMWS comporte un unique développeur.
  15. voir la discussion initiatrice sur le forum ZMWS.com et les premières pistes

Le site officiel n'existe plus

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]