Zarma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue zarma. Pour le peuple zarma, voir Zarmas.
Zarma
Djerma
Pays Niger, Nigeria, Burkina Faso
Nombre de locuteurs 2,1 millions (1999)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 dje
IETF dje
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (le texte en français)

SENNI ZIIGO

Ka simma nna buricinitoro ka n boro ŋwono iyaali bei nna daama duuri ka boro fo su hini ka hoŋu n so ya bara boŋo duuri nna laakari kaniyom ãduniya kuna, ka simma nna ka boro daama duuri bara hoi fo ka sariya hima a ma coruma ka boro morani nna tilaasi guruje nna moiyom borokoto nna kwono boro futu.

Le zarma (Zarma Ciine) est l'un des principaux dialectes du songhaï avec deux millions de locuteurs. Il est parlé au Niger, au Nigeria, et au Burkina Faso. Le songhaï est une langue de l'Afrique de l'ouest parlée dans la vallée du Niger depuis Djenné au Mali jusqu'aux pays baribas au nord du Bénin. Il a été parlé par une population nombreuse qui a joué un rôle considérable dans l'histoire de l'Afrique.

Classification[modifier | modifier le code]

Selon la classification des langues africaines, le zarma est classé dans la famille des langues nilo-sahariennes, songhaï méridional.

Statut[modifier | modifier le code]

Deuxième langue nationale du Niger après le haoussa, le songhaï est la langue dominante dans la partie occidentale du Niger, parlée par un quart de la population du pays.

Dialectes[modifier | modifier le code]

On peut constater quatre formes dialectales dont l'intercompréhension est presque complète.

  • Kourteï ciine; le parler du peuple Kourteï entre Tillaberi et Say
  • Wogo ciine; le parler du pleuple Wogo de la vallée du Niger à Boura au Mali, îles de la région de Tillabéri et d'Ayorou (au Niger), et à Kala‑kala (Zaria) au Nigéria.
  • Songhoyboro Ciine (Kaado); le parler de Fada'Ngourma au Burkina Faso, de Téra, et sur la rive gauche dans la ville de Tillaberi, Gotheye, et Karma.
  • Zarma ciine; le parler du peuple Zarmas de la rive gauche du Niger dans les régions de Zarmaganda, et Zarmatarey.

Écriture[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des langues d'Afrique, le songhaï dont le zarma est dialecte ne possède pas sa propre écriture. Pourtant de nombreux manuscrits écrits en langue songhaï à l'aide de l'alphabet arabe ont été trouvés. Aujourd'hui le zarma est écrit avec l'alphabet latin.

Tête d'un journal rural en langue zarma
Capitale A B C D E F G H I J K L
Minuscule a b c d e f g h i j k l
Prononciation /a/ /b/ /ʧ/ /d/ /e/ /f/ /g/ /h/ /i/ /ʤ/ /k/ /l/
Capitale M N Ɲ (NY) Ŋ O P R S U W Y Z
Minuscule m n ɲ (ny) ŋ o p r s u w y z
Prononciation /m/ /n/ /ɲ/ /ŋ/ /o/ /p/ /r/ /s/ /u/ /w/ /y/ /z/

Exemple[modifier | modifier le code]

Mot Prononciation standard Traduction
fofo fofo salut, merci
foo foo salut
ni kani baani ni kani baani bonjour
ni foy baani ni foy baani bon-après-midi
ni wicira baani ni witchira baani bonsoir
baani samay no baani samay no tout va bien (c'est la réponse utile pour toutes les salutations)
ay ay moi
ni ni toi
ay gaba ni ay gaba ni je t'aime
alboro alboro homme
alborey alborey les hommes
weyboro weyboro femme
wayborey wayborey les femmes
ka ka vient
koy koy va
Ay gono "ay gono" je suis là

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sandra Bornand, Parlons Zarma. Une langue du Niger, L'Harmattan, Paris, 2006, 334 p. (ISBN 9782296004979)
  • République du Niger, Ministre de l'Éducation nationale, Arrêté n°0215/MEN/SP-CNRE du 19 octobre 1999 fixant l'orthographe de la langue soŋay-zarma (copie en ligne)
  • Leo Sibomana, Le zarma parlé : esquisse grammaticale, lexique, textes, Lit, Berlin, 2008, 560 p. (ISBN 978-3-8258-0872-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]