Zaprešić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zaprešić
Blason de Zaprešić
Héraldique
Le château de Novi Dvor à Zaprešić
Le château de Novi Dvor à Zaprešić
Administration
Pays Drapeau de la Croatie Croatie
Comitat Zagreb
Maire
Mandat
Željko Turk HDZ
2005-2009
Code postal 10290
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local 01
Démographie
Population 17 538 hab. (2001)
Densité 333 hab./km2
Population municipalité 23 125 hab. (2001)
Densité 440 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 23″ N 15° 48′ 28″ E / 45.8564, 15.807845° 51′ 23″ Nord 15° 48′ 28″ Est / 45.8564, 15.8078  
Altitude 130 m
Superficie 5 260 ha = 52,6 km2
Superficie municipalité 5 260 ha = 52,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Zaprešić

Géolocalisation sur la carte : Croatie (administrative)

Voir la carte administrative de Croatie
City locator 14.svg
Zaprešić

Géolocalisation sur la carte : Croatie (relief)

Voir la carte topographique de Croatie
City locator 14.svg
Zaprešić
Liens
Site web http://www.zapresic.hr

Zaprešić est une ville et une municipalité située dans le comitat de Zagreb, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 23 125 habitants, dont 95,16 % de Croates[1] et la ville seule comptait 17 538 habitants[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité de Zaprešić se trouve à la frontière de la Slovénie ; elle est également bordée par le comitat de Krapina-Zagorje. Elle se trouve entre la montagne de Zagreb à l'est, la rivière Sutla à l'ouest, la Save au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Zaprešić est mentionnée pour la première fois en 1334. En revanche, des vestiges d'époque romaine ont été retrouvés à Brdovec. À cette époque, la voie romaine Emona (Ljubljana)- Neviodunum (Drnovo en Slovénie)- Siscia (Sisak) passait à cet endroit. En outre, près de Brdovec, un pont franchissait la Save, reliant la route locale passant près de Sutla à la voie Emona-Siscia.

En 1094, Ača, le conseiller du roi de Hongrie Ladislas Ier, reçut en cadeau la région située à l'est et à l'ouest de Medvednica. Ces terres, qui furent plus tard érigées en comté, s'étendaient depuis la Save jusqu'à Sutla. Aux XVe et XVIe siècles, de nombreuses populations vinrent s'y installer, fuyant les troupes ottomanes. Ils y apportèrent le dialecte icavien, typique de la ville encore aujourd'hui.

En 1573, les serfs se soulevèrent contre leurs seigneurs. Un de leur chefs était Ilija Gregorić, originaire de Marija Gorica. À la fin du XVIe siècle, plusieurs petits comtés se formèrent dans la région et, aux XVIIe et XVIIIe siècles, la noblesse locale se fit construire une série de petits châteaux, dont certains existent encore aujourd'hui.

Avec le temps, Zaprešić devint un carrefour important pour le transport national et international. La première ligne ferroviaire de Croatie traversait la ville.

Localités[modifier | modifier le code]

La municipalité de Zaprešić compte 9 localités :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1857 1869 1880 1890 1900 1910 1921 1931 1948
791 790 988 1 241 1 394 1 490 1 803 1 889 2 294
1953 1961 1971 1981 1991 2001 2006 - -
2 537 3 311 4 992 8 178 15 678 17 538 20 733 - -
2006 : Population provisoire (enquête annuelle).


Évolution de la population dans la municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1857 1869 1880 1890 1900 1910 1921 1931 1948
3 120 3 334 3 634 4 280 4 660 5 058 5 404 5 810 6 284
1953 1961 1971 1981 1991 2001 2006 - -
6 540 7 484 9 101 12 751 20 820 23 125 26 741 - -
2006 : Population provisoire (enquête annuelle).


Tourisme[modifier | modifier le code]

Le tombeau de la famille Jelačić à Zaprešić

Zaprešić et sa région abritent un certain nombre d'édifices et de monuments intéressants. Le château de Novi Dvori, le « Nouveau palais » est une construction remontant aux débuts de l'architecture baroque ; le manoir se trouve au milieu d'un parc de 25,5 ha, qui abrite également une chapelle dédiée à Saint Joseph et le tombeau de la famille Jelačić ; de fait, Josip Jelačić a acheté la propriété en 1851.

Le lac Zajarki se situe au sud du centre ville, en direction de la Save ; ce lac artificiel est devenu un lieu de baignade pour les habitants de Zaprešić, mais aussi de Zagreb. La réserve ornithologique de Zaprešić-Sava constitue un lieu d'attraction pour les amateurs de nature. La Save et la Krapina offrent des possibilités aux amateurs de pêche. La piste de motocross de Savski Marof se trouve dans la municipalité.

Sport[modifier | modifier le code]

Zaprešić possède un club de football, le NK Inter Zaprešić.

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de 2001 : (en) « Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
  2. (en) « Population by sex and age by settlements, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]