Zaporijia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zaporijjya)
Aller à : navigation, rechercher
Zaporijia
Запоріжжя
Blason de Zaporijia
Héraldique
Drapeau de Zaporijia
Drapeau
Vue de Zaporijia.
Vue de Zaporijia.
Administration
Pays Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Zaporizhzhya Oblast.png Oblast de Zaporijia
Maire Oleksander Sin
Code postal 69000 — 69499
Indicatif tél. +380 61
Démographie
Population 770 672 hab. (2013)
Densité 3 211 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 50′ N 35° 10′ E / 47.83, 35.17 ()47° 50′ Nord 35° 10′ Est / 47.83, 35.17 ()  
Altitude 86 m
Superficie 24 000 ha = 240 km2
Divers
Fondation 1770
Statut Ville depuis 1806
Ancien(s) nom(s) Aleksandrovsk (jusqu'en 1921)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Zaporijia

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Zaporijia
City locator 14.svg
Zaporijia

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Zaporijia

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Zaporijia
Liens
Site web www.meria.zp.ua
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Zaporijia (en ukrainien : Запоріжжя) ou Zaporojie (en russe : Запорожье) est une ville industrielle d'Ukraine et la capitale administrative de l'oblast de Zaporijia. Sa population s'élevait à 770 672 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Zaporijia est arrosée par le Dniepr et se trouve à 445 km au sud-est de Kiev.

La ville s'étend une superficie de 240 km2. La ville est installée principalement sur la rive Est du fleuve. Elle inclut aussi la plus grande ile du Dniepr, nommée Khortytsia. L'avenue principale, nommée Lénine, est l'une des plus grandes d'Europe avec une longueur de 10,8 km.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'endroit fut un lieu de passage du Dniepr depuis la préhistoire. Dans l'antiquité, les Scythes y vécurent. L'ile de Khortytsia fut l'un des points stratégiques des Vikings sur la route reliant la Scandinavie à la Méditerranée. Au XVIe siècle les Cosaques zaporogues y établirent un camp militaire historique, la Setch Zaporojskaïa. Ils furent vaincus au XVIIIe siècle par l'armée de Catherine II qui en fit don à son favori Grigori Potemkine.

Le fort d'Alexandrovsk fut fondé en 1770 sur la rive est du Dniepr. Il faisait partie de la ligne de fortification établie de la vallée du Dniepr à l'embouchure de la Berda pour protéger l'Ukraine contre les incursions tatares et turques. La ville grossit sur cette rive sous sa protection.

Au XXe siècle, profitant de sa situation à mi-chemin entre les charbonnages du Donbass et le site ferrifère de Krivoï-Rog, Zaporijia devint un centre industriel de première grandeur dont les activités furent stimulées par l'aménagement dans son voisinage de la célèbre centrale hydraulique du Dniepr (Dnieprogues), entrée en production en 1932.

Zaporijia s'est longtemps appelée Aleksandrovsk. En 1921, elle fut rebaptisée Zaporojie, qui signifie « derrière les cataractes », en référence aux chutes du Dniepr près de l'île Khortytsia.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville a souffert d'importantes pertes humaines (environ 40 000 morts) et de destructions. Le 18 aout 1941, alors que les troupes allemandes sont sur le point d'arriver dans la ville, le barrage sur le Dniepr est dynamité sans que la population ait eu le temps d'en être prévenu. Les Allemands occupent la ville pendant deux ans. En août 1943, commence la construction du mur défensif du front de l'est nommé ligne Panther-Wotan, dont Zaporojie est l'un des points stratégiques. Des combats avec l'armée soviétique s'engagent dès l'automne et se terminent en décembre 1943 par un retrait total des Allemands.

Population[modifier | modifier le code]

Zaporijia, dont la population a fortement baissé depuis la dislocation de l'Union soviétique en 1991, est la sixième ville d'Ukraine.

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1897* 1910 1923* 1926* 1939*
18 849 43 000 42 611 55 260 281 780
1943 1959* 1970* 1979* 1989*
120 000 434 638 657 890 780 745 883 909
2001* 2010 2011 2012 2013
815 256 780 733 776 535 772 627 770 672


La population de Zaporijia se compose principalement de chrétiens orthodoxes. La ville a beaucoup d'églises, par exemple, Cathédrale de Sainte-Trinité.

Les langues principales parlées par la population sont[2] :

  • russe (57%)
  • ukrainien (42%)
  • arménien, bulgare, biélorusse, et romani (1%)

L'élection municipale de 2010 a vu la victoire du Parti des régions, qui occupe 61 des 90 sièges au conseil municipal, suivi par l'Union panukrainienne « Patrie » qui occupe 13 sièges. Le maire est Alexander Chensanovich Xing.

Économie[modifier | modifier le code]

Zaporijia est un centre industriel important depuis la mise en service de la centrale électrique du Dniepr, en 1932. Ses principaux sites industriels sont :

Transport[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Zaporijia.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org — Pour l'année 1943, le nombre d'habitants provient de l'administration allemande d'occupation, le Reichskommissariat Ukraine, au 1er janvier 1943, cité dans (en) Karel Cornelis Berkhoff, Harvest of Despair. Life and Death in Ukraine Under Nazi Rule, Harvard University Press, 2004, p. 318. — (uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua
  2. Recensement du 5 décembre 2001

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :