Zalophus japonicus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'otarie du Japon (Zalophus japonicus) est une espèce considérée comme éteinte dans les années 1950, et dont on sait peu de choses. On la trouvait dans les régions maritimes et côtières de la mer du Japon. Elle se reproduisait sur des plages de sable ouvertes et parfois dans des aires plus rocheuses.

Plusieurs facteurs ont causé la disparition de l'otarie du Japon : elle était capturée pour être vendue à des cirques, sa peau servait dans la fabrication d'huile, ses organes internes étaient appréciés dans la médecine traditionnelle orientale, et les poils de ses moustaches étaient utilisés comme cure-pipe.

De nombreux taxonomistes ne considèrent pas l'otarie du Japon comme une espèce distincte, mais comme une sous-espèce de l'otarie de Californie.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :