Zagwés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Zagwés sont une famille chrétienne orthodoxe du Lasta ayant régné en Éthiopie. Elle succède au Royaume d'Aksoum.

La tradition fait monter sur le trône d’Éthiopie la dynastie des Zagoué (Zagues) au milieu du XIIe siècle (1135).

Entre 1147 et 1150, on sait qu’un souverain d’Éthiopie demande au patriarche du Caire Jean la déposition du métropolite Habib (Michel d’Itfiyah) qu’il dit être trop vieux pour sa charge, mais qui en réalité refuse de reconnaître l’empereur en question parce qu’il est un usurpateur.

La nouvelle dynastie, qui fonde ses droits au trône sur un légendaire mariage avec la fille d’un des derniers rois d’Aksoum, Del Na'od ou Armah, reste cependant au pouvoir, et l’Église la reconnaît. Elle appartient à la vieille population Agao, et est originaire du Bougéna. Le centre du royaume se transporte au cœur des montagnes du Lasta.

La liste des rois Zagoué varie selon les auteurs. L'hypothèse la plus probable est qu'il y en eut cinq rois entre 1117 et 1268. Trois noms se détachent : Yemrehanna Krestos, connu pour avoir fondé une église sur le flanc de la montagne Abouna Yosef, Lalibela (vers 1200) et Na'akueto La'ab[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 925, une juive nommée Sague ou Zague qui prit le nom d'Esther, aidée par ses corréligionnaires, s'empare du trône par un coup de main et établit une monarchie juive, qui se maintient jusqu'en 1255. Le moine Técla Haimanout, à cette époque, persuade le descendant d'Esther, d'abdiquer en faveur du roi légitime Yekouno Amlak qui règne à Choa.

Souverains[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sous le direction d'Hubert Deschamps Histoire de l'Afrique Noire Presses universitaires de France, Paris 1970 p. 397.

Documents[modifier | modifier le code]

  • Miroir de L'Histoire : no 169 de janvier 1964