Zack et Miri font un porno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zack & Miri font un porno)
Aller à : navigation, rechercher

Zack et Miri font un porno

Titre québécois Zack et Miri font un porno
Titre original Zack and Miri Make a Porno
Réalisation Kevin Smith
Scénario Kevin Smith
Acteurs principaux
Sociétés de production Blue Askew
View Askew Productions
The Weinstein Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie sentimentale
Sortie 2008
Durée 101 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Zack et Miri font un porno (Zack and Miri Make a Porno) est un film américain écrit et réalisé par Kevin Smith, sorti en 2008. C'est son second film, après Père et Fille (2004), qui ne se réfère pas au View Askewniverse, un univers de fiction qu'il avait créé dès son premier film en 1994 : Clerks, les employés modèles. Le film est entièrement tourné en Pennsylvanie[1], c'est donc la première fois que Kevin Smith ne tourne pas dans le New Jersey.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Amis d'enfance et colocataires, un homme et une femme, minés par des soucis financiers, décident de tourner un film pornographique amateur dans le but de payer leurs dettes, mais les sentiments l'un envers l'autre prennent le pas sur leur amitié.

Résumé[modifier | modifier le code]

Monroeville, Pennsylvanie, Zack Brown et Miri Linky sont deux amis depuis l'école primaire. Ils sont colocataires, mais leurs emplois respectifs, le premier est employé d'un café et la seconde employée dans un centre commercial, ne leur permettent pas de payer le loyer de leur appartement. Un soir, alors qu'ils se rendent à une réunion d'anciens élèves d'université, tandis que Miri tente de séduire le séduisant Bobby Long, pour lequel elle a le béguin, Zack rencontre le petit ami de ce dernier, Brandon, qui est une star du porno gay.

Après la mise en ligne d'une vidéo montrant Miri avec une "culotte de grand-mère" filmé par deux adolescents et inspirés par leur rencontre avec Brandon, les colocataires et amis décident de monter un film pornographique amateur dont ils seront les vedettes afin de gagner de l'argent pour payer leurs factures et font un accord comme quoi leurs rapports sexuels n'auront pas d'incidence sur leur amitié.

Zack convainc son ami et collègue Delaney à produire le film grâce à l'argent qui devait payer un écran plat et Deacon, gardien de l'équipe de hockey de la ville où joue Zack et réalisateur à ses heures, pour le filmer et ils engagent une équipe d'acteurs hauts en couleur pour jouer les scènes sous l'œil de la caméra : Barry, jeune acteur en herbe, Stacey, strip-teaseuse et Bubbles, qui fait des bulles avec des pets. Leur film est une parodie du film Star Wars, mais dès le premier jour de tournage, le garage dans lequel les compères avaient improvisé un studio est démoli.

Démoralisée, l'équipe pense abandonner quand Zack trouve une autre idée en changeant le scénario et tourner de nuit dans le lieu de travail de ce dernier.

Le tournage débute avec les séquences avec Lester et Stacey, puis avec Bubbles et Barry, puis vient le jour du tournage de la scène de Zack et Miri. Mais ils vont peu à peu découvrir que les sentiments pour l'autre sont bien plus importants qu'ils ne le pensaient en faisant l'amour devant la caméra de façon romantique et sincère en contradiction avec les plans tournés.

De retour à leur appartement, ils tentent d'avoir une discussion quand tout à coup, mais s'aperçoivent que l'électricité, suivi de l'eau, ont été remis dans leur logement. Quelques secondes plus tard, le reste de l'équipe débarque chez eux et leur annonce qu'ils ont payés une partie de leurs dettes et Delaney, en qualité de producteur, décide de faire une pause de tournage en faisant la fête.

Durant cette fête, Stacey demande à Miri si elle avoir des relations sexuelles avec Zack. Bien qu'elle ait développé des sentiments pour son ami d'enfance, elle lui dit que c'est normal de lui demander. Stacey raconte à Zack ce que Miri lui a dit, puis partent tous les deux dans la chambre du jeune homme, sous le regard consterné de Miri.

Le lendemain soir, Zack se prépare à filmer une scène prévue entre Miri et Lester, mais elle est remplacée par Stacey. Mais il a la surprise de voir débarquer son amie dans le café, prêt à tourner sa scène et demande à ce que la séquence avec Stacey et Lester soit tourné et part s'expliquer avec Miri dans l'arrière-salle.

Zack, incrédule, demande si elle fait ça en forme de représailles, en soulignant que celle-ci a dit à Stacey, mais Miri le corrige en précisant qu'elle n'avait pas à l'esprit l'offre de cette dernière de coucher avec lui. Voyant comme un test, Zack admet que pendant le tournage de leur scène, ils ont fait l'amour, qu'il y avait un lien affectif entre eux et qu'il aime Miri, qui n'échange pas de sentiments en ne partageant pas cet avis, bien qu'il ait émis l'hypothèse qu'il n'ait pas couché avec Stacey. Excédé, Zack décide de tout plaquer en quittant le café et demande à tout le monde de déguerpir. Comprenant son erreur, Miri retourne à l'appartement, mais elle découvre que ce dernier a déménagé, sa chambre étant vide.

Trois mois plus tard, Delaney retrouve Zack, qui travaille sur une concession à l'extérieur du Civic Arena pendant un match des Penguins de Pittsburgh et parvient à le convaincre de venir chez lui pour voir le film inachevé et à le finir.

Mais Zack, apprenant que Miri n'a jamais filmé sa scène avec Lester, se rend chez la jeune femme, qui a maintenant pour Lester pour colocataire depuis son départ, car elle n'arrivait plus à payer le loyer. Lui révélant qu'il n'a pas couché avec Stacey, mais qui ont juste parlés de Miri toute la nuit, Zack finit par avouer ses sentiments à Miri, qui lui avoue également ses sentiments.

Quelque temps plus tard, Zack et Miri se sont mariés. Avec l'aide de Delaney et de son indemnisation, ils montent une société de production de vidéo, intitulé Zack et Miri font votre porno, réalisant des vidéos amateurs pour des couples.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Coproductrice : Laura Greenlee
Producteur associé : Leslie Rodier
Producteurs délégués : Carla Gardini, Bob et Harvey Weinstein
Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada : 31 octobre 2008
Drapeau de la Belgique Belgique : 18 février 2009
  • Date de sortie en vidéo :
Drapeau de la France France : 5 octobre 2010[3] (DVD et Blu-Ray)

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[8])
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Production[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Selon Entertainment Weekly, The Weinstein Company, studio produisant le film, a donné son feu vert au projet se basant uniquement sur le titre[9]. Smith ne leur est pas étranger puisqu'ils ont produit son tout premier film, Clerks, les employés modèles[10].

À l'origine, Kevin Smith avait écrit le scénario du film dont l'action se passe dans le Minnesota, exprimant le désir de retourner dans cet État où il avait tourné treize ans auparavant Les Glandeurs. Toutefois, pour des raisons budgétaires, l'action du film se délocalise à Pittsburgh, réecrit le script avec comme lieu la banlieue de Monroeville[11].

Une grande part de l'histoire du film est basée sur l'expérience de Smith lorsqu'il a tourné son premier film Clerks, les employés modèles : un très petit budget, travailler seulement avec des amis, utiliser une crosse de hockey comme perche-micro et tourner sur son lieu de travail.

Casting[modifier | modifier le code]

Le rôle de Miri Linky était écrit à l'origine pour Rosario Dawson, qui avait déjà tourné sous la direction de Smith dans Clerks II. Mais l'actrice, en raison de son engagement sur L'Œil du mal, de D. J. Caruso, dû refuser le rôle[12]. Le rôle sera finalement confié à Elizabeth Banks.

Pour le rôle de Zack Brown, Smith a écrit le personnage avec Seth Rogen en tête, basé sur la performance de l'acteur canadien dans 40 ans, toujours puceau[13] et n'aurait pas tourné le film si Rogen avait refusé le rôle[14].

Carte du comté d'Allegheny, où se trouve Monroeville (visible en rouge).

Dans une interview, Rogen avoue être un fan de pornographie[10]: « J'aime le porno […] j'en regarde des tonnes ! La vitesse de connexion d'internet a évoluée à la même vitesse que mon appétit pour le porno ! J'ai d'ailleurs choisi de tourner dans le film de Kevin Smith presque uniquement sur la base de son titre ! »

Le film permet à Elizabeth Banks et Seth Rogen de se retrouver trois ans après 40 ans, toujours puceau.

Parmi les autres membres du casting, on retrouve les membres récurrents du casting des films de Kevin Smith tels que son épouse Jennifer Schwalbach, Jason Mewes, son complice de toujours depuis Clerks, et Jeff Anderson, mais aussi des nouveaux venus tels que Craig Robinson, connu grâce au rôle de Darryl Phillbin dans The Office et Ricky Mabe.

Smith a fait appel aux services de Tom Savini comme guest star, célèbre pour avoir réalisé les maquillages de nombreux films d'horreur. Il est apparu dans Zombie (1978) et L'Armée des morts (2004). À noter que L'Armée des morts se situe également à Monroeville en Pennsylvanie et que l'équipe de hockey de Zack s'appelle les Monroeville Zombies.

Pour les rôles de Stacey et Bubbles, Smith les confie respectivement à Katie Morgan et à Traci Lords, deux actrices dont le monde du porno n'est pas si étranger car la première, qui tourne ici son premier film « traditionnel » et la seconde, devenue une actrice de cinéma et de télévision à succès, ont débuté leurs carrières dans le cinéma pornographique.

Dans les seconds rôles, on retrouve également Gerry Bednob, qui incarne le rôle du patron de Zack et Delaney, qui a participé également dans 40 ans, toujours puceau, Brandon Routh (Superman Returns) et Justin Long dans les rôles respectifs de Bobby Long et de son petit ami Brandon St. Randy.

Lors de la présentation de Nigga Rich Productions (scène vue après une interruption en plein milieu du générique), l'actrice qui incarne la jeune femme qui simule des cris n'est autre que la petite amie de Seth Rogen, Lauren Miller.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage de Zack et Miri font un porno s'est déroulé du 16 janvier au 11 mars 2008 [15] dans les villes de Pittsburgh et de Monroeville, dans l'état de Pennsylvanie.

Avant-première[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film a été présenté le 18 septembre 2008 à la Fantastic Fest d'Austin et le 21 octobre 2008 au Festival international du film de Chicago. La première américaine a eu lieu le 20 octobre 2008 à Hollywood[16].

Au Canada, le film est présenté le 7 septembre 2008 au Festival international du film de Toronto, le 13 septembre 2008 au Atlantic Film Festival d'Halifax et le 29 septembre 2008 au Festival international du film d'Edmonton.

Controverse[modifier | modifier le code]

Zack et Miri font un porno connut des problèmes avec la censure : la première affiche du film a été jugée trop explicite et a été interdite par la MPAA dans laquelle on y voit deux images séparées d'Elizabeth Banks et Seth Rogen avec la tête de leur partenaire en bas de l'image, puis le film vaut d'être interdit aux moins de 17 ans, même accompagnés, par la même autorité, ce qui allait réduire le nombre de copies en salles[10],[17], en raison de son « imagerie sexuelle explicite. »[18]

Cette censure agaça Kevin Smith, d'autant qu'au Canada, l'affiche du film fut diffusé sans difficulté[10],[17], qui alla plaider la cause de son film auprès de la MPAA pour que le film soit classé R, soit interdit aux moins de 17 ans non accompagné[10],[17],[19] .

Malgré cette restriction, de nombreux médias ont refusé d'exécuter l'affiche ou une annonce qui comporte le mot "porno" dans le titre, y compris un certain nombre de journaux, chaînes de télévision, des chaînes du câble, et les gouvernements municipaux comme la ville de Philadelphie a refusé d'afficher l'affiche du film dans les arrêts de bus à cause du mot « porno ». Kevin Smith donne alors son accord pour laisser seulement l'inscription « Zack & Miri ». La ville a refusé ce compromis[17].

De nombreuses salles de cinéma ont titré le film « Zack & Miri » sur les marquee (panneau d'affichage).

Réception[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Zack et Miri font un porno a été diversement accueilli par la critique. Sur le site Rotten Tomatoes, le film a obtenu un pourcentage de 65% dans la catégorie All Critics, basé sur 184 commentaires et une note moyenne de 6.1/10 [20]. Mais dans la catégorie Top Critics, il obtient un pourcentage de 47%, basé sur 37 commentaires et une note moyenne de 5.7/10[20]. Le consensus du site est que « Zack et Miri font un porno est un succès modeste pour Kevin Smith, en grande partie grâce au charme de Seth Rogen et Elizabeth Banks[20]. » Le site Metacritic lui attribue une moyenne de 56/100 basé sur 33 critiques[21].

De la part du public, Zack et Miri font un porno a obtenu un bon accueil : sur le site Internet Movie Database, il obtient une note de 6.9/10 basé sur plus de 66 000 votes[22] et une note de 3/5 sur le site Allociné, basé sur 576 notes, dont 87 critiques[23].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[24] 42 034 344 dollars 7 novembre 2010 -
Drapeau des États-Unis États-Unis[24] 31 457 946 dollars 29 janvier 2009 13
Drapeau de la Belgique Belgique [25] 34 126 entrées 5 avril 2009 7

Zack et Miri font un porno a fait un flop au box-office américain[26],[27], démarrant à la seconde place derrière High School Musical 3 : Nos années lycée avec 10,6 millions de dollars de recettes dans une combinaison de 2 735 salles avec une moyenne de 3 906 dollars[28]. Kevin Smith et le producteur Scott Mosier ont été déçus par la mauvaise performance du film[29], selon Smith.

Seth Rogen, bien que constamment bankbale[30], a également connu son « pire démarrage au box-office[31] .»

Le 8 janvier 2009, le film a rapporté 31 millions de dollars aux États-Unis et 5 millions de dollars à l'étranger. En septembre 2009, Zack et Miri a engrangé 42 millions de dollars au box-office mondial, selon Box Office Mojo[32].

La raison de l'échec commercial du film est imputé à une publicité tiède pour un film avec le mot porno dans le titre[26],[33].

Après ces résultats décevants, les relations entre Smith et Harvey Weinstein se sont détériorés[34].

Sortie en vidéo[modifier | modifier le code]

Un temps annoncé en salles en France pour le 4 février 2009[35], Zack et Miri font un porno est finalement sorti directement en DVD et Blu-ray le 5 octobre 2010 édité par Wild Side Vidéos[36].

Références et clins d'œil[modifier | modifier le code]

Dans Zack et Miri font un porno, Kevin Smith fait plusieurs clins d'œil à l'industrie du cinéma ou de la télévision[37] :

À l'univers de Star Wars[modifier | modifier le code]

Le film fait de multiples références à la saga Star Wars, dont Smith est un grand fan, notamment :

  • Star Whores (traduit en français par Star Dards), parodie porno que devait tourner l'équipe du film avant la destruction du studio. Après le tournage d'une séquence, Zack, Miri et l'équipe parle d'éventuelles suites dont La Gouinasse Fantôme (The Phantom Man-Ass) et La Revanche du Caca (Revenge of the Shit: The All Anal Final Chapter) en référence aux préquelles de la saga cinématographiques (La Menace fantôme et La Revanche des Sith).

À d'autres films et séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • Au café, Zack fait référence à MacGyver en disant qu'il fabriquerait un « fleshlite » (un sex-toy masculin) avec de l'élastique et des bouts de bois.
  • Quand Zack II se retrouve avec Zack, il cite la réplique « Il ne peut en rester qu'un », référence au film Highlander, dont est tiré la phrase.
  • Lorsque Zack parle à Brandon lors de la fête d'anciens étudiants et apprend qu'il est acteur et qu'il tourne des films « où il y a plein de mecs », il mentionne Glengarry Glen Ross, dans lequel la majorité des rôles principaux sont masculins. Durant la même discussion, il mentionne également The Wiz.
  • Zack mentionne dans un bar que Paris Hilton a tourné une vidéo porno (1 Night in Paris) et que maintenant « elle vend du parfum pour les adolescentes ».
  • Lorsque Zack et Miri tentent de trouver un titre parodique de films connus contenant des jeux de mots, ils mentionnent :

Musique[modifier | modifier le code]

Voici les titres entendus durant le film.

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du film, ponctué de dialogues de films ou de chansons connues, est sortie en novembre 2008.

Zack and Miri Make a Porno: Music from the Motion Picture

Bande originale par Divers artistes
Sortie 11 novembre 2008
Genre Rap, rock, pop, ...
Label Bulletproof Records
  1. The Idea Comes…Hard (dialogue) - Seth Rogen, Elizabeth Banks - 0:06
  2. Wynona's Big Brown Beaver - Primus - 4:22
  3. Sex and Candy - Marcy Playground - 2:51
  4. Steal My Sunshine - Len - 3:31
  5. Salutations (dialogue) - Elizabeth Banks, Justin Long, Brandon Routh, Seth Rogen - 0:21
  6. Smalltown Boy - Bronski Beat - 4:05
  7. The Rosie Defense (dialogue) - Elizabeth Banks, Seth Rogen - 0:12
  8. Just Like Honey - The Jesus and Mary Chain - 3:00
  9. The Money Montage - James L. Venable - 6:16
  10. Star Whores (dialogue) - Jason Mewes, Seth Rogen, Elizabeth Banks, Craig Robinson - 0:19
  11. Fett's Vette - MC Chris - 3:24
  12. Meet the Producer (dialogue) - Craig Robinson - 0:35
  13. Dreaming - Blondie - 3:05
  14. Delaney's Lament (dialogue) - Seth Rogen, Craig Robinson - 0:13
  15. Party Up (Up in Here) - DMX - 4:29
  16. Hey - Pixies - 3:31
  17. The Worst Porno You've Ever Seen (dialogue) - Jeff Anderson, Seth Rogen, Elizabeth Banks, Craig Robinson - 0:21
  18. You and I Are a Gang of Losers - The Dears - 4:51
  19. Ain't Love Grand (dialogue) - Jeff Anderson, Craig Robinson, Tisha Campbell-Martin - 0:12
  20. I Love You - Climax Blues Band - 4:02
  21. The Dutch Rudder (dialogue) - Jason Mewes, Seth Rogen - 0:23
  22. We Don't Have to Take Our Clothes Off - Jermaine Stewart - 4:39
  23. Parting Shot (dialogue) - Seth Rogen, Elizabeth Banks - 0:18
  24. Hold Me Up- Live - 3:10

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La classification du film est inscrit dans le verso de la jaquette du DVD.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Le nom des comédiens de doublage V. F. sont inscrits après le générique du film sur le DVD zone 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lieux de tournage - Internet Movie Database
  2. Dates de sortie - Internet Movie Database
  3. Fiche film - AlloCiné ]
  4. (fr) Fiche Wild Side.
  5. (fr) « Zack et Miri font un porno - DVD », sur DVDFr.,‎ 19 mars 2011.
  6. a, b, c, d, e, f, g, h et i (fr) « Zack et Miri font un porno - Fiche de doublage québécois », sur Doublage qc.ca.,‎ 19 mars 2011.
  7. a et b « Zack et Miri tournent un porno - Fiche de doublage », sur RS Doublage,‎ 19 mars 2011
  8. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, consulté le 13 juin 2013
  9. Mark Rahner. "Kevin Smith, director of "Zack and Miri Make a Porno""; Seattle Times October 28, 2008
  10. a, b, c, d et e (fr) Secrets de tournage - Allociné. Consulté le 14 octobre 2010.
  11. (en) « Brian C. Gibson. "More Details for Kevin Smith's "Zack and Miri" filmschoolrejects.com February 8, 2008 », Filmschoolrejects.com,‎ 2008-02-08 (consulté le 2010-03-22)
  12. (en) « Peter Sciretta. "Rosario Dawson ditches Kevin Smith's Zack and Miri Make a Porno for Eagle Eye" slashfilm.com August 7, 2007 », Slashfilm.com,‎ 2007-08-07 (consulté le 2010-03-22)
  13. (en) « "The Man Who Would Be Zack" silentbobspeaks.com November 19, 2007 », Silentbobspeaks.com,‎ 2007-11-19 (consulté le 2010-03-22)
  14. (en) Trivia - IMDb. Consulté le 14 octobre 2010.
  15. (en) « Zack and Miri Make a Porno - section Box-office/business », sur IMDb,‎ 25 mars 2011.
  16. (en) Dates de sortie en salles pour « Zack et Miri font un porno » sur l’Internet Movie Database
  17. a, b, c et d (fr) « Zack et Miri font un porno - Infos tournage », sur Toutleciné,‎ 25 mars 2011.
  18. (en) « Josh Tyler. "Zack And Miri Make A Porno Rated NC-17" cinemablend.com August 21, 2008 », Cinemablend.com,‎ 2008-07-21 (consulté le 2010-03-22)
  19. "Smith Wins Appeal for Porno's R Rating"; comingsoon.net; Associated Press; August 5, 2008
  20. a, b et c (en) Rotten Tomatoes - Zack and Miri Make a Porno. Consulté le 15 octobre 2010.
  21. (en) Metacritic - Zake and Miri Make A Porno. Consulté le 15 octobre 2010.
  22. (en) Notes des utilisateurs pour « Zack et Miri font un porno » sur l’Internet Movie Database
  23. (fr) Allociné - Zack & Miri font un porno. Consulté le 14 octobre 2010.
  24. a et b (en) Box-office Mojo. Consulté le 14 octobre 2010.
  25. (fr) « Zack and Miri Make a Porno - Box-office belge », sur Base de données Lumière,‎ 17 mars 2011.
  26. a et b (en) « QUANTUM OF SOLACE sets new records, ZACK AND MIRI make a flop! », WhatCulture!,‎ 2008-11-02 (consulté le 2011-08-25)
  27. http://www.thedailybeast.com/articles/2011/09/02/kevin-smith-burned-out-director-s-retirement-red-state-more.html
  28. (en) « Weekend Box Office Results from 10/31 to 11/02 », Box Office Mojo (consulté le 2008-11-02)
  29. (en) « SModcast 68: The Talking Cure, Pt. 1 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Quick Stop Entertainment. Consulté le 2008-12-16
  30. (en) « Seth Rogen at TSE Sports & Entertainment », Athletes-celebrities.tseworld.com,‎ 1982-04-15 (consulté le 2010-03-22)
  31. (en) « John Carins. "Zack and Miri Make No Money, HSM 3 Wins Again" Film School Rejects; November 2, 2008 », Filmschoolrejects.com,‎ 2008-11-02 (consulté le 2010-03-22)
  32. (en) « Zack and Miri Make a Porno (2008) », Box Office Mojo (consulté en 18 mai 2009)
  33. (en) « Box Office: Zack and Miri Make No Money, HSM 3 Wins Again », Film School Rejects,‎ 2008-11-02 (consulté le 2011-08-25)
  34. (en) Kim Masters, « Kevin Smith: 'Alarmist Ninnies' Misinterpreted Sundance Outburst », The Hollywood Reporter,‎ February 3, 2011
  35. http://www.allocine.fr/article/dossiers/cinema/dossier-18432412/?page=34&tab=0
  36. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-132660/dvd-blu-ray/?cproduct=65612
  37. (en) « section Movie Connections », sur IMDb,‎ 25 mars 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]