Zach Gowen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zachary Gowen
Image illustrative de l'article Zach Gowen
Zach Gowen en 2010

Nom(s) de ring Zach Gowen
Tenacious Z[1]
Taille 180 cm[1]
Poids 70 kg[1]
Naissance 30 mars 1983 (31 ans)[1]
Livonia, Michigan
Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîné par Truth Martini[1]
Tommy Johnson[1]
Débuts 16 mars 2002[1]

Zach Gowen, de son vrai nom Zachary Gowen[1], est un catcheur américain né le 30 mars 1983 à Livonia au Michigan[1]. Sa particularité est qu'il catche avec une seule jambe, sa jambe gauche ayant du être amputée à cause d'une quintuple fracture tibia-péroné qu'il a eu en marchant car les os n'ont pas supporté tout son poids[1]. C'est jusqu'alors le seul catcheur unijambiste de toute l'histoire du catch[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après avoir été entraîné par Truth Martini, Zach Gowen fait ses débuts le 16 mars 2002 en perdant un match contre Martini[2]. C'est à cette même époque qu'il décide de catcher sans sa prothèse, trouvant difficile de travailler avec un tel « poids mort »[2].

Total Nonstop Action Wrestling (2003, 2005, 2006)[modifier | modifier le code]

Au début de l'année 2003, Gowen commence à catcher pour la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) sous le surnom de Tenacious Z, mais quitte rapidement la fédération après avoir signé un contrat de développement avec la World Wrestling Entertainment (WWE).

Il revient à la TNA le 15 mai 2005 à l'occasion du pay-per-view Hard Justice, en tant que 2e entrant du match Gauntlet for the Gold à 20 participants. Il ne reste cependant que 5 minutes dans le ring avant de se faire éliminer par Shark Boy[3]. Le mois suivant, il perd un Six way match à l'occasion de Slammiversary[4]. Il apparaît ensuite lors du show Impact Wrestling, où il affronte Mikey Batts dans un match se finissant en no contest, avant de quitter à nouveau la fédération plus tard dans l'année[5]. Gowen revient ensuite en octobre 2006, lors du pay-per-view Bound for Glory, où il entre en 6e position durant le « Kevin Nash X-Division Open Battle Royal Gauntlet match », mais est éliminé par Johnny Devine[6].

World Wrestling Entertainment (2003-2004)[modifier | modifier le code]

Gowen fait ses débuts à la WWE le 15 mai 2003 lors du show WWE SmackDown, où il joue le rôle d'un spectateur tentant de porter secours à M.. America alors que ce dernier est attaqué par Roddy Piper et Sean O'Haire. Durant ce segment, Piper arrache à Gowen sa jambe artificielle[7]. Cela marque le début d'une courte alliance entre Zach et M.. America contre Piper et O'Haire. Cette storyline atteint son apogée lors du pay-per-view Judgement DayM.. America, accompagné de Gowen, bat Roddy Piper accompagné de O'Haire[8].

À cause de son alliance avec M.. America, Zach entretient de mauvaises relations avec le patron de la WWE Vince McMahon, ce dernier étant persuadé que M.. America n'est autre qu'Hulk Hogan déguisé[9],[10]. Lors de l'épisode de Smackdown du 26 juin, Vince promet à Zach que s'il rejoint le Kiss My Ass Club, il aura un contrat avec la WWE. Cependant, Gowen refuse et attaque McMahon[11]. De ce fait, Gowen doit faire équipe avec Stephanie McMahon contre le Big Show, dans ce que Vince McMahon appelle le premier « vrai » match à handicap (faisant référence à la jambe amputée de Gowen, en plus du principe de « un contre deux » du match). Avec l'aide de Kurt Angle et de Brock Lesnar, ils réussissent à battre le Big Show, et Gowen obtient un contrat[12]. Cette victoire accentue la haine de Vince McMahon envers lui[13], et mène à un match à Vengeance entre les deux hommes, que Gowen perd[14].

Gowen perd plusieurs autres matchs contre d'autres catcheurs, tels Shannon Moore, Nunzio et John Cena, à la fin desquels il se fait systématiquement attaquer par Matt Hardy[15],[16],[17]. La storyline est interrompu lors de l'épisode de Smackdown du 21 août, où Gowen bat Brock Lesnar par disqualification après que ce dernier lui ait cassé sa seule jambe (en kayfabe). La semaine suivante, Lesnar balance Gowen du haut d'un escalier[18].

Zach Gowen est alors absent des écrans durant près d'un mois, puis revient le 2 octobre à Smackdown, où il déclare qu'il fera son retour sur le ring la semaine suivante[19]. Lors de l'épisode suivant, Gowen a donc un match contre Shannon Moore, qu'il perd à cause de l'intervention de Matt Hardy[20]. Gowen affronte Hardy lors du pay-per-view No Mercy et gagne le match[21]. Le 23 octobre, à Smackdown, il perd un match contre Yoshihiro Tajiri, et est ensuite attaqué par deux alliés de Tajiri[22]. Suite à cela, Gowen ne fait plus d'apparition télévisée à la WWE pour cause de blessure, et est libéré de son contrat avec la fédération le 4 février 2004[2],[23].

Circuit indépendant (2004-présent)[modifier | modifier le code]

Après son départ de la WWE, Zach Gowen décide de se concentrer sur son éducation et catche beaucoup moins[2]. Il travaille pour diverses fédérations du Circuit indépendant, dont l'Independent Wrestling Association Mid-South (en) où il joue le rôle d'un heel (méchant) égoïste[2]. Il participe également au show Jeff Peterson Memorial Cup (en) en 2004[2].

À la All American Wrestling, il fait partie de l'équipe heel appelée « Michigan Invasion » (regroupant d'autres catcheurs originaires du Michigan, tels Truth Martini, "Amazing" N8 Mattson, Eddie Venom et Brian Gorie). Le 14 avril 2007, Gowen et son mystérieux partenaire Krotch battent Martini et Mattson, et deviennent les nouveaux champions par équipe de la fédération[24]. Ils perdent ensuite les titres le 16 juin, au profit de Trick Davis et Conrad Kennedy III dans un four-way elimination match.

Ring of Honor (2006, 2008, 2010)[modifier | modifier le code]

Zach Gowen fait ses débuts à la Ring of Honor (ROH) le 7 octobre 2006, en perdant un match contre Delirious (en). Il revient ensuite le 22 février 2008, et intègre l'équipe The Age of the Fall (en). Le 12 novembre 2010, il apparaît lors d'un show de la ROH à Détroit où il est annoncé comme le nouveau membre de l'équipe de Truth Martini, House of Truth. Il fait équipe avec le champion du monde de la ROH Roderick Strong ainsi qu'avec Michael Elgin dans un match qu'ils perdent contre les Briscoe Brothers et Christopher Daniels[25]. Après un autre match par équipe perdu contre les Grizzly Redwood et Bobby Dempsey le jour suivant à Toronto, Strong et Elgin se retourne contre Gowen et l'expulse de la House of Truth[26].

Juggalo Championship Wrestling (2007-2008; 2011-présent)[modifier | modifier le code]

Zach débute à la Juggalo Championship Wrestling (en) (JCW) en 2007, dans le show internet de la fédération, SlamTV![27]. À la base heel, son dur travail et ses aptitudes au catch lui valent le respect du public de la Juggalo. Après une tentative ratée de remporter le Championnat poids-lourds de la JCW détenu par Trent Acid, il forme une équipe avec Human Tornado appelée Pimp & Gimp Connection[28]. L'équipe obtient une place dans le Tag-Team Elimination match, en plus de 7 autres équipes, pour le Championnat par équipe de la JCW lors du show Bloodymania. Ils échouent cependant après l'élimination de Gowen par Doug Basham.

La saison suivante, Zach fait équipe avec Conrad Kennedy III pour pouvoir participer au JCW Tag Team Tournament afin de remporter les titres par équipe laissés vacants. Human Tornado voit cependant le manager heel Scott D'Amore quitter le vestiaire de Kennedy, ce qui institue le doute. Deux semaines plus tard, Kennedy attaque Gowen après leur défaite contre les Bloody Brothers. Tornado vient aux secours de Gowen, forçant Kennedy à quitter le ring. La semaine suivante, un match est annoncé entre Pimp & Gimp Connection et Kennedy, ainsi qu'un catcheur mystère lors de Bloodymania II. Le match est cependant supprimé, car Gowen ne se présente pas à l'évènement.

Zach revient le 23 mars 2011 et bat Jimmy Jacobs. Lors de Up in Smoke, il fait équipe avec U-Gene, qui veut être la seconde jambe de Gowen. Bien qu'U-Gene lui coûte un match en distrayant l'arbitre, Gowen lui pardonne et annonce que l'équipe catchera de nouveau lors de l'évènement suivant. Le 28 juillet, Gowen et U-Gene battent les Ring Rydas pour gagner le Championnat par équipe de la JCW[29]. Cependant, Gowen refuse le titre après avoir découvert qu'U-Gene avait triché[29]. Ce dernier l'attaque alors et leur alliance prend fin. Les deux hommes s'affrontent le 14 août à Bloodymania 5[29], où U-Gene bat Gowen.

Lors de Oddball Brawl, il bat Kongo Kong dans un Tables Match.

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

  • All American Wrestling
    • AAW Tag Team Championship (1 fois) avec Krotch[24]
  • Blue Water Championship Wrestling
    • BWCW Heavyweight Championship (1 fois)
  • Cleveland All-Pro Wrestling
    • CAPW Junior Heavyweight Championship (1 fois)
  • Independent Wrestling Revolution
    • IWR King of the Indies Championship (1 fois)
    • IWR Tag Team Championship (1 fois) avec Kamikaze
  • Mid American Wrestling
    • MAW Tag Team Championship (1 fois) avec Silas Young
  • New Wrestling Association
    • NWA Legends Championship (2 fois)
  • Twin Wrestling Entertainment
    • TWE Nacho Cup (2006)
  • Autres titres
    • TZW Tag Team Championship (1 fois) avec Super Meetsee

Classements de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Rang 233 en augmentation 228 en diminution 342 - en diminution 452 en augmentation 443 en augmentation420
Référence [32] [33] [34] - [35] [36] [37]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Zach Gowen a grandi à Détroit dans le Michigan[2]. Il a étudié l'éducation secondaire et les mathématiques à l'Université d'Eastern Michigan[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en)« Profil », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 9 juillet 2012)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en)Alan Wojcik, « Interview with Tenacious Z (Zach Gowen) », sur onlineworldofwrestling.com,‎ 7 juillet 2004 (consulté le 9 juillet 2012)
  3. (en)Jason Clevett, « Styles ends Jarrett's reign at Hard Justice », sur canoe.ca,‎ 16 mai 2005 (consulté le 9 juillet 2012)
  4. (en)Jason Clevett, « Raven crowned king at Slammiversary », sur canoe.ca,‎ 20 juin 2005 (consulté le 9 juillet 2012)
  5. (en)Chris Sokol, « Impact: Hot show proves there's No Surrender in TNA », sur canoe.ca,‎ 9 juillet 2005 (consulté le 9 juillet 2012)
  6. (en)Chris Sokol, « Sting new champ after Bound For Glory », sur canoe.ca,‎ 23 octobre 2006 (consulté le 9 juillet 2012)
  7. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: Mr. America to pay the Piper », sur canoe.ca,‎ 16 mai 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  8. (en)John Powell, « J-Day just pure vomit », sur canoe.ca,‎ 19 mai 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  9. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: Mr. McMahon outsmarts Mr. America », sur canoe.ca,‎ 23 mai 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  10. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: Angle returns, Mysterio claims Cruiserweight gold », sur canoe.ca,‎ 6 juin 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  11. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: Vince makes Zach a deal », sur canoe.ca,‎ 27 juin 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  12. (en)Jason Clevett, « Smackdown!: Dream comes true for Gowan », sur canoe.ca,‎ 4 juillet 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  13. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: Building towards Vengeance », sur canoe.ca,‎ 25 juillet 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  14. (en)Jason Clevett, « Angle takes Vengeance on Lesnar », sur canoe.ca,‎ 28 juillet 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  15. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: McMahon tests Angle, Lesnar », sur canoe.ca,‎ 1er août 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  16. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: Angle betrayed », sur canoe.ca,‎ 8 août 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  17. (en)Dale Plummer, « Smackdown: Lesnar's bad, A-Train's worse », sur canoe.ca,‎ 15 août 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  18. (en)John Waldman, « 'Taker-Angle tops, Brock's angry », sur canoe.ca,‎ 5 septembre 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  19. (en)Dale Plummer, « Smackdown: Bad burritos, Lesnar battered », sur canoe.ca,‎ 3 octobre 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  20. (en)Dale Plummer, « Smackdown! craps out », sur canoe.ca,‎ 10 octobre 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  21. (en)John Powell, « No Mercy for WWE fans », sur canoe.ca,‎ 20 octobre 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  22. (en)Dale Plummer, « Smackdown!: The Deadman wants to bury Vince », sur canoe.ca,‎ 24 octobre 2003 (consulté le 9 juillet 2012)
  23. (en)Wade Keller, « Torch Inside Story: Zach Gowen finished with WWE, it was only matter of time », sur pwtorch.com,‎ 4 février 2004 (consulté le 9 juillet 2012)
  24. a et b (en)« Independent Wrestling Results - April 2007 », sur onlineworldofwrestling.com,‎ avril 2007 (consulté le 9 juillet 2012)
  25. (en)Matt Bishop, « Edwards wins 2010 'Survival of the Fittest' as ROH returns to Detroit area », sur canoe.ca,‎ 13 novembre 2010 (consulté le 9 juillet 2012)
  26. (en)Steve Gerweck, « 11/13 ROH Results: Toronto, Ontario, Canada », sur wrestleview.com,‎ 13 novembre 2010 (consulté le 9 juillet 2012)
  27. (en)« JCW SLAM TV, Volume 1 », sur imdb.com (consulté le 9 juillet 2012)
  28. (en)« JCW SLAM TV, Volume 2 », sur imdb.com (consulté le 9 juillet 2012)
  29. a, b et c (en)« RADICAN's JCW "F--- The Police" iPPV COVERAGE 7/28: U-Gene & Zack Gowen, Rhino, Cabana, Sabu & Raven », sur pwtorch.com,‎ 28 juillet 2011 (consulté le 9 juillet 2012)
  30. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Improved Wrestler of the Year (1972-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 27 novembre 2009)
  31. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Rookie of the Year (1972-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 27 novembre 2009)
  32. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003 », Internet Wrestling Database (consulté le 9 juillet 2012)
  33. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », Internet Wrestling Database (consulté le 9 juillet 2012)
  34. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 9 juillet 2012)
  35. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 9 juillet 2012)
  36. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 9 juillet 2012)
  37. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 9 juillet 2012)
  38. (de) « Observer: Worst Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 27 novembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (de) Profil sur le site genickbruch.com