Zaca (yacht)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zaca
La goélette aurique Zaca sous voile
La goélette aurique Zaca sous voile

Type Monocoque
Fonction Yacht de luxe
Équipage 10 membres
Gréement Goélette
Débuts 1930
Longueur hors-tout 118 ft (36 m)
Maître-bau 24 ft (7,24 m)
Tirant d'eau 14 ft (4,30 m)
Déplacement 122 tons
Fabrication bois
Architecte Garland Rotch
Motorisation moteur auxiliaire
Chantier Nuñes Brothers, Sausalito (Californie)

Le yacht Zaca est une goélette aurique, en bois[1] et équipée d'un moteur auxiliaire.

Elle a été construite en 1930 sur les plans de Garland Rotch par le chantier Nuñes Brothers de Sausalito, Californie. Après avoir fait partie de l'US Navy de 1942 à 1944, la Zaca a été la propriété de l'acteur Errol Flynn. Elle a servi au tournage du film culte La Dame de Shanghai.

Le mot zaca signifie en chumash « village » ou « chef ». Le Zaca Creek est un affluent (rive droite) de la Santa Ynez River, un cours d'eau intermittent notable de Californie[2].

Base de recherche scientifiques[modifier | modifier le code]

En 1934 et 1937, son propriétaire Templeton Crocker[3] emmène sur la Zaca, le long de la côte pacifique, le biologiste William Beebe, qui résumera les découvertes de ces 2 expéditions scientifiques et jettera les fondements de l'écologie dans ses livres The Zaca Venture et The Book of Bays[4].

USS Zaca[modifier | modifier le code]

En 1942 l'US Navy avait besoin d'un petit navire pouvant assurer des missions de patrouille et de sauvetage (éventuellement d'équipages d'avions tombés en mer) dans la zone de San Francisco. Elle acheta la Zaca[5] à Templeton Crocker, la rebaptisa USS Zaca (nom de code IX-73) et l'affecta à la Western Sea Frontier[6].

En octobre 1944 les frégates de l'Escort Squadron 41 prirent sa relève, et la Zaca fut laissée à quai sur Treasure Island, Californie[7].

La Zaca fut rayée des listes de l'US Navy en novembre 1944.

Dream boat d'Errol Flynn[modifier | modifier le code]

Rita Hayworth dans une scène du film La Dame de Shanghai (elle se baigne sur un îlot proche de la goélette au mouillage). Orson Welles lui avait demandé de couper sa longue chevelure rousse et de se faire teindre en blonde.

L'acteur Errol Flynn acheta la Zaca à la War Shipping Administration[8] en mai 1945. Il la rééquipa complètement et (se souvenant probablement des deux expéditions de 1934 et 1937 avec William Beebe), entreprit avec des amis, des collègues acteurs, son père (qui était biologiste marin), et l'ichtyologiste marin Carl Leavitt Hubbs une expédition scientifique sur les côtes du Mexique.

À Acapulco, après la dispersion des membres de l'expédition, Flynn loua la Zaca à Orson Welles, qui tournait en 1946 son film La Dame de Shanghai (The Lady from Shanghai, 1947).

La Zaca apparaît longuement dans le film La Dame de Shanghai[9]. On peut aussi apercevoir (fugitivement) Errol Flynn, en arrière-plan, pendant une scène qui a lieu dans une cantina[10].

Une des scènes de La Dame de Shanghai : le soir, Rita Hayworth couchée sur un des roofs de Zaca va chanter accompagnée par un solo de guitare

Zaca et Errol Flynn sont ensuite basés à Port Antonio, (île de la Jamaïque).

En 1950 Zaca traverse l'Atlantique, pénètre en Méditerranée et s'amarre pour longtemps au Club Nautico de Palma de Majorque. Errol Flynn et sa 3e épouse Pat Wymore vivent à bord jusqu'à la mort de Flynn.

En 1952, Errol Flynn tourne lui-même, en technicolor, un moyen-métrage : Cruise of the Zaca . Il y joue son propre rôle (et dit le commentaire), entouré par deux amis : Nora Eddington (qui fut sa 2deépouse) et Howard Hill, qui fut sa doublure dans Les Aventures de Robin des Bois[11].

En octobre 1959 Flynn s'envole pour Vancouver (un millionnaire, George Caldough, voulait louer la Zaca), et y meurt, apparemment d'un infarctus.

En 2008 la Zaca était basée à Monaco.

Légendes[modifier | modifier le code]

La Zaca serait hantée : on aurait aperçu le fantôme d'Errol Flynn faisant les cent pas sur le pont, et on aurait aussi entendu de la musique, des voix animés et éclats de rire comme si une folle party avait lieu à bord[12].

Homonymie[modifier | modifier le code]

Le 1er USS Zaca fut un cargo de 122 m de long qui, lancé en 1918, chargea du blé en Californie, alla le livrer à Dantzig (dans le cadre d'un programme d'aide à l'Europe d'après-guerre), et revint aux États-Unis. Decomissionned en 1919, il fut revendu. Un incendie le détruisit en 1920[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Zaca est un exemplaire des Pacific Coast Schooners, dépeints par Jack London dans The Ghost, la goélette de son roman Le Loup des mers
  2. Selon l'article de WP Santa Ynez River (en)
  3. Richissime descendant du railroad baron Charles F. Crocker, vice-président de la Southern Pacific Transportation Company
  4. Selon l'article de WP (en) William Beebe (chapitre « Work at Nonsuch Island »)
  5. Le recours à des yachts privés était une pratique anglo-saxonne courante en temps de guerre : entre autres Ernest Hemingway a mis sa Pilar au service de l'US Navy. Rudyard Kipling dans sa nouvelle Sea Constables: a Tale of ’15 (in Debits and Credits, 1926) décrit plusieurs riches propriétaires de yachts qui en 1915 se réunissent pour un bon repas et racontent comment ils luttent avec leurs unités contre les sous-marins allemands : l'un d'eux a volontairement laissé mourir (en l'empêchant de faire soigner sa pneumonie) un « neutre » qui commandait un ravitailleur…
  6. Selon l'article de WP Western Sea Frontier (en), cette zone militaire couvrait les côtes Ouest des États-Unis de l'Alaska au Mexique.
  7. Selon l'article de WP Treasure Island, il s'agit d'une île artificielle construite en baie de San Francisco à l'occasion de l'Exposition de 1939. Elle servit de base aux hydravions commerciaux.
  8. Selon le site In the Wake of the « Zaca », c'est au spéculateur Joe Rosenberg que Flynn acheta la Zaca.
  9. « Errol Flynn page », sur Zaca.com
  10. « Filmlocations Lady from Shanghai »
  11. Selon l'article de WP en : Errol Flynn filmography
  12. Richard Winer and Nancy Osborn-Ishmael, More Haunted Houses, (1980), Bantam Books, p. 69-72. Par ailleurs, si un bateau à la réputation d'être hanté, il recevra certainement moins de visiteurs indésirables…
  13. Selon l'article de WP USS Zaca (ID-3792) (en)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]