Zabur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zabur (en arabe: زبور) est le livre sacré des Sabéens et, selon l'Islam, l'un des livres saints révélés par Dieu avant le Coran (les autres mentionnés dans le Coran étant le Tawrat, l'Injil et les Feuillets d'Abraham). Le Zabur fait communément référence au livre des Psaumes. Le terme zabur est l'équivalent arabe de l'hébreu zimra, qui signifie « chant, musique ». Zamir (chanson) et mizmor (psaume) sont dérivés de zamar, qui signifie chanter une louange, faire de la musique.

Dans le Coran[modifier | modifier le code]

Dans le Coran, le Livre des Psaumes est l'un des trois livres qui ont été révélés par Allah avant le Coran, les autres étant la Tawrat (Torah) et l'Injil (les Évangiles).

Le Coran cite 3 fois le Zabur qui fut confié à David :

  • An-Nisaa - 4. 163: « Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le zabur à David. »
  • Al-Isra - 17. 55: « Et ton Seigneur est plus Connaisseur de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Et parmi les prophètes, Nous avons donné à certains plus de faveurs qu’à d’autres. Et à David nous avons donné le “zabur”. »
  • Al-Anbiyaa - 21. 105: « Et Nous avons certes écrit dans le zabur, après l’avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs. »


Notes et références[modifier | modifier le code]