Zabaïkalsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zabaïkalsk
Забайкальск
Blason de Zabaïkalsk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Est
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral Flag of Zabaykalsky Krai.svg Kraï de Transbaïkalie
Code OKATO 76 212 551
Indicatif +7 3025
Démographie
Population 11 255 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 49° 39′ 05″ N 117° 19′ 37″ E / 49.651389, 117.32694449° 39′ 05″ Nord 117° 19′ 37″ Est / 49.651389, 117.326944  
Altitude 680 m
Fuseau horaire UTC+10:00 (YAKT)
Heure de Iakoutsk
Divers
Fondation 1904
Statut Ville
Ancien(s) nom(s) Otpor
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kraï de Transbaïkalie

Voir sur la carte administrative du Kraï de Transbaïkalie
City locator 14.svg
Zabaïkalsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Zabaïkalsk

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Zabaïkalsk
Liens
Site web http://zabaykalsk.ru/
Sources
Liste des villes de Russie

Zabaïkalsk (en russe : Забайкальск) est une commune urbaine du kraï de Transbaïkalie, en Russie. Sa population s'élevait à 11 255 habitants en 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée en 1904 en tant que gare no 86 (Razyezd 86, boucle passante no 86) sur le Chemin de fer de l’Est chinois.

Depuis 1924, un détachement des gardes-frontières a été posté là. Au lendemain du conflit sino-soviétique de 1929 la station a été rebaptisée отпор («Repousser/refoulement»)[1]. Jusqu'au milieu des années 1930, Razyezd 86/Otpor a peu d'importance en tant que gare, puisque la gestion douanière du trafic est gérée plus à l'intérieur du pays, à Matsiyevskaya et à Manzhouli, pour la Chine.

La gare fut agrandie dans les années 1930, après la modification de l'écartement des rails. Elle joua un rôle très important en 1945, puisqu'elle était la tête de pont de l'invasion soviétique de la Mandchourie. L'importance de cette gare s'est maintenue puisqu'elle était sur la principale ligne reliant la république populaire de Chine et l'Union soviétique. À la demande de la Chine, en 1958, les Soviétiques abandonnèrent le nom d'Otpor (en russe : отпор) au profit de Zabaïkalsk[1].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [2] :

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989* 2002* 2010*
6 970 6 265 6 834 8 632 10 210 11 769


Transports[modifier | modifier le code]

La liaison Zabaïkalsk-Manzhouli est l'une des trois liaisons directes entre la Russie et les chemins de fer chinois. Les deux autres se trouvent dans le kraï de Primorsk bien plus à l'est. Elle est desservie par la branche sud du Transbaïkal (Южный ход Забайкальской железной дороги).

Depuis 2005, un certain nombre de projets ont été réalisés pour augmenter la capacité de la Branche Sud et ses prolongements chinois. Le but était de permettre aux rails d'accueillir 30 trains dans chaque direction en 2010, chacun comportant jusqu'à 71 voitures. En 2005, le poids maximal des trains empruntant la ligne avait déjà été augmenté, passant de 4 000 à 6 300 tonnes[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) « Пограничный разъезд номер 86 », sur www.transsib.ru,‎ 23 avril 2001 (consulté le dimanche 11 novembre 2012)
  2. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]
  3. (ru) « Общие сведения », sur zabzd.rzd.ru (consulté le dimanche 11 novembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]