ZX Microdrive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Microdrive.

Le terme microdrive est utilisé pour désigner plusieurs supports de données informatiques miniaturisés différents.

Sinclair[modifier | modifier le code]

ZX Microdrive
Mini-cartouche
Cartouche ouverte et comparaison avec cassette-audio

Le ZX Microdrive est une des technologies que Sinclair espérait imposer en 1984 avec son ordinateur personnel Sinclair QL, lui-même révolutionnaire à plus d'un titre.

Il consistait en un (double) lecteur de mini-cartouches à bande magnétique de 4x3x0,5 cm s'insérant à la manière des cartouches des consoles de jeu qui lui succédèrent (Atari 2600, Nintendo Super NES, Sega Megadrive etc.). Celui-ci était censé reléguer aux oubliettes les fastidieux réglages de sonorité/vitesse de lecture et les durées de chargement insupportables inhérentes à l'utilisation des musicassettes sur magnétophone qui constituaient le standard de l'époque (ZX Spectrum, Commodore 64 etc.). Toutefois ce système souffre de problèmes de fiabilité et resta anecdotique.

La cartouche contient 5 m de bande vidéo de 1,9 mm de largeur formant une boucle sans fin. Cette bande défile à 76 cm/s, soit environ 8 secondes pour l'ensemble de la bande. L'unité contient entre 85 et 100 KiB, selon le nombre de secteurs défectueux et la vitesse exacte du moteur lors du formatage. Le débit est de 15 KiB/s (120 kbits) soit à titre de comparaison 40 fois plus rapide que le lecteur de disquette du C64 ou 400 fois plus rapide que l'interface cassette du C64.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

IBM-Toshiba[modifier | modifier le code]

Lecteur intégrant un mini disque dur d'un diamètre de 1", dans un boîtier au format CompactFlash.

Ce type de disque dur ne doit pas être confondu avec les Mini-Disques Durs car contrairement à ceux-ci il était destiné à l'origine au monde de la photo numérique et contient très peu de pièces mobiles ; il est par conséquence pratiquement insensible aux chocs (par contre il est non pressurisé et donc ne supportera pas nécessairement de fortes variations de pression (avion, escalade, sous-marin…).