EINE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ZWEI)
Aller à : navigation, rechercher
EINE
Développeur Daniel Weinreb, Mike McMahon
Dernière version ?
Environnement Machine Lisp
Type éditeur de texte

EINE était un éditeur de texte de la famille Emacs développé au MIT à la fin des années 1970 par Daniel Weinreb et Mike McMahon. Son nom est un acronyme récursif[1] qui signifie en anglais « EINE Is Not Emacs » (littéralement, « EINE n'est pas Emacs »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Développé à partir de l'Emacs originel, EINE fut la première implémentation d'Emacs en Lisp, et la première portée sur une machine Lisp. D'autres suivront comme celle en MacLisp pour le système Multics. Ces différentes implémentations vont convaincre Richard Stallman d'abandonner TECO pour Lisp dans sa seconde implémentation d'Emacs[2].

EINE devient ZWEI[modifier | modifier le code]

Les mêmes auteurs vont par la suite renommer EINE en utilisant un nouvel acronyme récursif comme il était d'usage dans le milieu hacker. EINE devient donc ZWEI, ce qui signifie en anglais « ZWEI Was EINE, Initially » (littéralement, « ZWEI était EINE, Initialement »)[3]. On peut cependant noter qu’en allemand EINE veut dire UNE et que ZWEI veut dire DEUX...

La fin d'une époque[modifier | modifier le code]

ZWEI évoluera par la suite en logiciel privateur sous l'appellation Zmacs.

À cette époque, les hackers ont déjà déserté le laboratoire d'intelligence artificielle du MIT pour développer les machines Lisp Symbolics et LMI. Avec l'annonce du projet GNU[4], Richard Stallman a déjà initié le mouvement du logiciel libre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) le plus ancien acronyme récursif de la famille Emacs utilisé dans le milieu hacker.
  2. (en) Discours de Richard Stallman le 28 octobre 2002 à l'occasion d'une conférence internationale sur Lisp.
  3. (en) L'acronyme récursif utilisé prouve qu'il s'agit du même logiciel. Les raisons du changement de nom restent cependant obscures.
  4. (en) L'annonce initiale du projet GNU. succède à la guerre déclarée par Symbolics au AI Lab du MIT et à la disparition de la communauté hacker Lisp

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]