ZBrush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ZBrush
Image illustrative de l'article ZBrush
Logo

Développeur Pixologic
Dernière version version stable :

version avant-première : N/A

Environnements Multiplate-forme
Langues Anglais
Type 2,5D
Licence Propriétaire
Site web http://www.zbrush.fr/

Zbrush est un logiciel de modélisation 3D utilisant une technologie propriétaire de « pixels 3D », les Pixols. Chaque Pixol est défini, en plus de sa couleur, par sa profondeur (indiquée par l'axe Z, d'où le nom Zbrush). Le logiciel repose sur une architecture entièrement basée sur ces Pixols.

ZBrush est utilisé en tant qu'outil de modélisation polygonale afin de créer des modèles hautes résolutions (jusqu'à 10 millions de polygones) qui seront utilisés dans l'industrie du jeu vidéo, du cinéma, et dans l'animation. Il peut-être utilisé comme complément dans la modélisation polygonale, où il va servir à affiner et finaliser un modèle, en lui ajoutant des détails. Par le truchement d'un canal de « déplacement », la géométrie créée dans Zbrush est convertie en textures en niveaux de gris (ou mieux, en normal map), récupérables dans tout logiciel 3D.

ZBrush est utilisé par des compagnies tels que ILM ou encore Electronic Arts. ZBrush utilise des niveaux de résolutions dynamiques pour permettre au modeleur de faire un changement global ou local au modèle. Il est dailleurs utilisé pour "peindre" une très grande variété de détails sur un maillage qui étaient auparavant peints grâce au bump maps. Le modèle détaillé peut être ensuite exporté en tant que fichier normal map pour être ensuite utilisé sur le même modèle en low poly, c'est-à-dire, avec peu de polygones.

Pixol[modifier | modifier le code]

Tout comme un pixel, chaque pixol contient une information sur sa position en abscisse (X), en ordonnée (Y), et sur la valeur de sa couleur. Les pixol contiennent aussi des informations sur la profondeur (Z), sur l'orientation et le matériau. Les fichiers de sauvegardes propriétaires de ZBrush contiennent ces informations, mais quand ils sont exportés (en JPEG ou en PNG par exemple) les caractéristiques du Pixol sont perdues. Cette technologie est similaire à celle des voxel, un autre type de pixel 3D.

Liens externes[modifier | modifier le code]