ZB-26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ZB vz. 26
Présentation
Pays Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Type arme automatique
Munitions 7,92 mm Mauser, 7,65 mm Mauser, 7 mm Mauser
Fabricant Manufacture de Brno
Période d'utilisation 1928
Durée de service 17 ans
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 9,6 kg
Masse (chargé) 10,5 kg
Longueur(s) 1150 mm
Longueur du canon 67 cm (avec cache-flamme)
Caractéristiques techniques
Mode d'action emprunt de gaz
Portée pratique 1000 m
Cadence de tir 500
Vitesse initiale 744 m/s
Capacité magasin de 20 coups
Variantes ZB-30, ZBG-33,BREN, MG-26(t), Type 97, 7,62 KvKK 62

En 1924, l'ingénieur Vaclav Holek crée le LK 24. Modernisé, ce FM devient le Lehký kulomet ZB vz. 26 (pour fusil mitrailleur ZB modèle 1926) réglementaire dans l'armée tchécoslovaque jusqu'à l'invasion du pays par le Troisième Reich en 1938. L'arme est perfectionnée en 1930 pour devenir le ZB-30. L'arme robuste et efficace se vend bien. Malgré l'apparition de cette version améliorée, le FM Mle 26 ne disparut pas des chaines de fabrication de la Zbrojovka Brno de Brno. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est construit des ZB26 pour le compte de la Wehrmacht. Ces armes sont référencées comme MG 26 (t) soit "fusil-mitrailleur" (MG = MaschinenGewehr = "fusil-mitrailleur" : exactement leMG 26 = leichtes Maschinengeweh = "fusil-mitrailleur léger" modèle 1926) de nationalité tchécoslovaque. De même le ZB-30 est rebaptisé MG 30 (t) ou MG 30 (j) s'il s'agit d'un modèle yougoslave pris sur l'ennemi.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est un fusil mitrailleur à canon changeable rapidement grâce à une poignée en bois servant également au transport de l'arme en dehors des périodes de combats. La crosse munie d'une épaulière métallique et la poignée-pistolet sont également en bois.

Variantes[modifier | modifier le code]

Le ZB-30 et le ZB-30J furent des versions évoluées du ZB-26. Les différences entre le ZB-26 et le ZB-30 sont minimes. En revanche, le ZB-30 a quelques différences de conception, qui le rapprochent du ZGB-39 ou BREN.

Modèle ZB vz.26 ZB vz.30 ZB vz.30J
Calibre (mm) 7.92 7.92 7.92
Longueur (mm) 1165 1180 1204
Poids (kg) 8.84 9.10 9.58
Capacité (coups) 20 20 20
Cadence de tir (coups/min) 600 550-650 500-600
Velocité (m/s) 750 750 750

Utilisations[modifier | modifier le code]

En plus de la Tchécoslovaquie, les ZB-26 et/ou ZB-30 a été largement utilisé en Europe les nations suivantes : Albanie, Allemagne, Espagne,France,Lituanie, Suède, URSS et Yougoslavie. En Asie, le FM arma l'Arabie saoudite la Turquie, l'Iran, le Japon, la Chine (KMT) et le Viet Cong. En Afrique, ils connurent le feu aux mains de combattants algériens (ALN) et éthiopiens. Ils furent même exportés au Pérou. Dans les cas turcs, lituaniens et suédois, il s'agit de ventes directs approuvées par le gouvernement de Prague. Dans le cas chinois, roumains et yougoslaves, il s'agit d'une production sous licence. L'Allemagne a utilisé des armes d'origine tchécoslovaque et yougoslave. Dans les cas allemand, russe, japonais et français, il s'agit d'armes capturés sur l'ennemi lors des 2e GM et d'Indochine.

Licences Copies et Variantes étrangères[modifier | modifier le code]

Les Arsenaux chinois ont produit le Types 26 et 30 jusqu'en 1956. En Espagne, la fabrique d'Armes d'Oviedo a produit le Fusil-Amtrillada Oviedo pour le compte du régime franquiste et l'a modifié ensuite pour tirer la 7,62 OTAN. Ce dernier, le FAO 59, était alimenté par bandes et fut rapidement remplacé par la MG42/59 plus performante. Les arsenaux roumains et iraniens ont choisi de fabriquer la version ZB-30 en calibre 7,92 mm Mauser. L'Iran continuera la production de ses ZB-30 en .30-06 US après 1955. Le modèle yougoslave rebaptisé ZB-30 J (initiale de yougoslave en tchèque) produit comprend un canon protégé par un manchon quadrillé jusqu'à mi-longueur et un levier d'armement rabattable. Ce modèle a été produit à Brno et à Kragujevac (Zastava) sous licence par Zastava. Le Kg M/39 (FM mle 1939) acheté par la Suède tire la 6,5 mm Mauser.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Cette notice est issue de la lecture des revues spécialisées de langue française suivantes :

  • Cibles (Fr)
  • AMI (B, disparue en 1988)
  • Gazette des Armes (Fr)
  • Action Guns (Fr)