Zaz (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ZAZ (album))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zaz.

Zaz

Album par Zaz
Sortie 10 mai 2010
Enregistré 2010
Paris, Île-de-France
Drapeau de la France France
Durée 38:59
Genre Chanson Française, Jazz Manouche, Jazz, Folk, Ballade
Format CD, album vinyle
Auteur Isabelle Geffroy
Tryss
Raphaël Haroche
Kerredine Soltani
Mickaël Geraud
Dino Cirone
Vivian Roost
Jacques Datin
Producteur Kerredine Soltani
Label Play On

Albums par Zaz

Singles

  1. Je veux
    Sortie : 10 mai 2010
  2. Le long de la route
    Sortie : septembre 2010
  3. La fée
    Sortie : février 2011
  4. Éblouie par la nuit
    Sortie : novembre 2011

Zaz est le premier album studio de la chanteuse française Zaz, sorti le 10 mai 2010 sous le label Play On.

L'album est commercialement bien accueilli en France, Belgique francophone et Allemagne avec près de 1 300 000 albums vendus, dont plus de 800 000 exemplaires en France. Par la suite l'album est certifié par la double disque de diamant en Belgique francophone, disque de diamant en France, disque de platine Allemagne, Suisse et Pologne, et disque d'or en Autriche.

Pour la promotion de l'album quatre singles sont extraits Je veux, Le long de la route, La fée et Éblouie par la nuit.

Le titre Éblouie par la nuit illustre une scène du film américain Dead Man Down du danois Niels Arden Oplev, avec Colin Farrell, Noomi Rapace et Isabelle Huppert.

Genèse[modifier | modifier le code]

Caractéristiques de l'album[modifier | modifier le code]

Écriture et production des chansons[modifier | modifier le code]

Styles, thèmes et influences[modifier | modifier le code]

Pochette et artwork[modifier | modifier le code]

La pochette de l'album représente Zaz assise devant un rideau métallique d'un magasin. Sur le rideau métallique, un tag blanc écrit le nom de la chanteuse habillé d'un débardeur noir, d'un pantalon de tartan et un foulard bleu turquoise noué sur les cheveux[1]. Les pieds nus, Zaz regarde vers la gauche de la pochette[1].

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Crédit(s) Durée
1. Les passants Isabelle Geffroy, Tryss 3:33
2. Je veux Kerredine Soltani, Tryss 3:37
3. Le long de la route Isabelle Geffroy, Mickaël Geraud 3:37
4. La fée Raphaël Haroche 2:53
5. Trop sensible Isabelle Geffroy 4:00
6. Prends garde à ta langue Isabelle Geffroy, Dino Cirone 3:41
7. Ni oui ni non Isabelle Geffroy, Kerredine Soltani, Vivian Roost 3:31
8. Port coton Raphaël Haroche 2:56
9. J'aime à nouveau Isabelle Geffroy, Mickaël Geraud 3:50
10. Dans ma rue Jacques Datin 4:40
11. Éblouie par la nuit Raphaël Haroche 2:40

Promotion[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Son premier album n'a pas fait l'unanimité au sein de la presse.

Le Figaro évoque une voix qui « bouleverse et séduit »[2]. Le journal s'avoue ému par « son petit côté écorché » et salue « le blues urbain de Trop sensible, le bouleversant Port coton ou des chansons aux accents réalistes comme Ni oui ni non ou Dans ma rue »[3]. Libération déclare que son single Je veux se situe « entre le J’veux du soleil d’Au P'tit Bonheur évanoui et le concurrentiel P’tit kawa de Karimouche - autres exemples de variété débonnaire à l’optimisme survitaminé ». Le journal écrit que « son naturel (…) compense un registre à la bonne franquette où l’entrain titi-jazzy-world ne s’embarrasse pas de circonvolutions »[4]. Le Nouvel Observateur qualifie Je veux de chanson au « propos anticonsumériste », qui « accroche tout de suite l'oreille »[5]. Paris Match écrit, que « Zaz veut se montrer telle qu’elle est au naturel. Soit une jeune femme à l’air frondeur, presque brut, ex-adolescente rebelle devenue chanteuse par acharnement. Dans son premier album, Isabelle dit tout : son rêve utopique d’un monde meilleur, ses amours complexes, la peur de ne pas réussir. Mélangeant la chanson classique au flamenco, en passant par le rock musette, Zaz écrit des textes doux-amers, reflets de l’état d’esprit des trentenaires d’aujourd’hui. Des gens un peu paumés mais pleins d’ambitions ». Le journal évoque un « seul problème » de la chanteuse : « elle n’a pas encore de répertoire »[6]. Le Parisien croit que « ses chansons aux textes réalistes ont marqué les esprits… Elle reflète l’état d’esprit de la jeunesse, un peu torturée mais aussi pleine d’espoir »[7]. L'Humanité félicite « un rapport très direct et chaleureux » de la jeune chanteuse au public : « Bienvenue dans le monde de la bonne humeur de Zaz »[8].

Plus sévère, Valérie Lehoux de Télérama soutient que la chanteuse est « incontestablement dotée de capacités vocales assez peu communes, tant en puissance qu'en vibrato, façon chanteuse réaliste et gouailleuse de l'entre-deux-guerres » mais que son album est « bien trop éclaté pour qu'on puisse s'y attacher, naviguant sans sextant d'une chanson française un peu poussiéreuse à la franche variété, en passant par un néo-R&B plus ou moins dansant ». Pour la journaliste, la chanteuse reste dans la démonstration et croule sous des références « trop pesantes et trop attendues »[9]. Les Inrockuptibles qualifie, lui, la chanteuse de « phénomène en bois recyclé », et ajoute que son single Je veux « nous casse bien les bonbons ». Le journal ironise sur son look faussement négligé : pieds nus, pantalon de tartan, foulard dans les cheveux, piercing sur la joue — tout l'attirail du « punk », mais sans le chien, « pour montrer qu’elle n’appartient pas à ce monde où règnent l’apparence et la morale petite-bourgeoise » et qu'elle incarne « une part de la génération des 15-25 ans qui cachent des boulettes de shit dans leurs cheveux et défendent le concept de décroissance »[1].

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Pays Classements[10],[11] Temps au hit-parade Certification
Drapeau de la France France 1er 77 semaines Disque de diamant Diamant[12]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3e 45 semaines Disque de platine Platine
Drapeau de la Suisse Suisse 10e 72 semaines Disque de platine Platine[13]
Drapeau de l'Autriche Autriche 12e 42 semaines Disque de platine Platine
Drapeau de la Belgique Belgique (NL) 65e 10 semaines
Drapeau de la Belgique Belgique (FR) 1er 21 semaines Disque de platine 3 × Platine[14]
Drapeau de l'Italie Italie 19e 11 semaines
Drapeau de la Grèce Grèce 3e 10 semaines
Drapeau de la Pologne Pologne 1er 36 semaines Disque de platine 2 × Platine[15]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 56e 6 semaines
Drapeau de la Russie Russie 3e 44 semaines Disque de platine Platine[16]
Drapeau de la République tchèque République tchèque 29e 2 semaines
Classement de fin d'année
Classement (2010) Position
Drapeau de la Belgique Belgique Classement album (Wallonie)[17] 6
Drapeau de la France France Classement album[18] 6
Drapeau de la Suisse Suisse Classement album[19] 36
Classement (2011) Position
Drapeau de l'Autriche Autriche Classement album[20] 32
Drapeau de la Belgique Belgique Classement album (Wallonie)[21] 7
Drapeau de la France France Classement album[22] 5
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Classement album[23] 7
Drapeau de la Suisse Suisse Classement album[24] 22

Crédits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) « Zaz Manouche », Les Inrocks,‎ 16 juillet 2010 (lire en ligne)
  2. (fr) Le Figaro, « Zaz », Le Figaro,‎ 26 mai 2010 (lire en ligne)
  3. Annie Grandjanin, « Zaz passe comme ça », Le Figaro,‎ 4 mai 2010 (lire en ligne)
  4. Gille Renaud, « Zaz et L en rappel », Next - Libération,‎ 16 juillet 2010 (lire en ligne)
  5. (fr) http://hebdo.nouvelobs.com/sommaire/arts-spectacles/098603/z-comme-zaz.html
  6. (fr) Benjamin Locoge, « Ça gaze pour Zaz », Paris Match,‎ 18 mai 2010 (lire en ligne)
  7. (fr) « Tous zinzin de Zaz », Le Parisien,‎ 19 juillet 2010 (lire en ligne)
  8. (fr) Victor Hache, « En direct des Francofolies à La Rochelle », L'Humanité,‎ 14 juillet 2010 (lire en ligne)
  9. (fr) Valérie Lehoux, « Zaz », Télérama, no 3148,‎ 15 mai 2010 (lire en ligne)
  10. (fr) « Classements » (consulté le 10 novembre 2010) « Classements » (consulté le 13 novembre 2011) « Classements » (consulté le 11 novembre 2011) « Classements » (consulté le 13 novembre 2011)
  11. (cs) « Zaz - Zaz, Czech Albums Chart », ČNS IFPI (consulté en 18. 11. 2011)
  12. (fr) « Certifications Albums Diamant - année 2010 », sur Disque En France (consulté en 1er décembre 2011)
  13. (en) « Certification 2010 », sur swisscharts.com (consulté en 1er décembre 2011)
  14. (fr)« Certification 2012 », sur Ultratop (consulté le 10 novembre 2012)
  15. (pl) « Certification Platine » (consulté en 1er décembre 2011)
  16. (ru) « Certification Platine » (consulté en 1er décembre 2011)
  17. « Rapports annuels 2010 - Albums », Ultratop (consulté le 5 January 2011)
  18. « Classement des 200 premiers Formats Longs fusionnés par GfK Music », SNEP (consulté le 11 February 2011)
  19. (de) « Schweizer jahreshitparade 2010 », Hitparade (consulté le 5 January 2011)
  20. http://oe3.orf.at/charts/stories/albumyear/
  21. (en) « RAPPORTS ANNUELS 2011 » (consulté le 2011-12-29)
  22. « Classement Albums - année 2011 », SNEP (consulté le 2012-02-12)
  23. (de) « VIVA Album Jahrescharts 2011 - 2011 », Chartinfrance (consulté le 11 January 2012)
  24. (en) « SCHWEIZER JAHRESHITPARADE 2011 », http://hitparade.ch (consulté le 2012-01-02)