Yvonne Hagnauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yvonne Hagnauer, dite Goéland, est une pédagogue française, née le 9 septembre 1898 à Paris 10e et morte le 1er novembre 1998 à Meudon[1]. Elle a fondé, avec son mari Roger Hagnauer, la Maison d'enfants de Sèvres. Cette école nouvelle accueillera des enfants juifs et des orphelins de guerre à partir de 1941 et continuera de fonctionner sous la direction d'Yvonne Hagnauer jusqu'en 1970.

Un des intérêts de l'action pédagogique d'Yvonne Hagnauer à Sèvres est sa durée (une trentaine d'années) et le nombre d'enfants concernés (points qu'il est intéressant de comparer avec nombre d'autres pédagogues éminents), dans une Maison accueillant des enfants de 3 ans à l'adolescence. Dès 1941, la Maison recevait garçons et filles et assurait dans ses murs la scolarité classique et technique.

Une des difficultés pour appréhender la richesse pédagogique de la vie d'Yvonne Hagnauer est qu'il n'existe pas, à ce jour, de biographie ni de recueil de ses écrits. L'histoire de la Maison d'enfants de Sèvres reste à écrire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yvonne Eugénie Pauline Even est née le 9 septembre 1898, à Paris, d'une famille d'origine bretonne installée dans la banlieue parisienne, à Pavillons-sous-Bois.

Son père est voyageur de commerce. Normalienne, elle devient institutrice vers 1918. Elle est titulaire du certificat d'enseignement général "Histoire, Lettres, Anglais", et certifiée de l'Université de Cambridge (anglais).

Elle se marie le 28 décembre 1925 à Pavillons-sous-bois avec Roger Hagnauer[1], lui même instituteur et militant humaniste. Elle devient professeur d'anglais à l'école Sup'de Co' de Paris. Féministe et syndicaliste, elle milite au S.N.I.

Elle participe à la création des Centres d'Entrainement aux Méthodes de Pédagogie Active (qui devinrent les C.E.M.E.A. après 1945). Elle est une des organisatrice du Congrès international de l'enseignement, en 1937.

Cofondatrice de "La ligue des femmes pour la Paix" en septembre 1938, elle signe en 1939 le "Manifeste pour la Paix" de Lecoin, est révoquée de l'enseignement public.

Elle dirige la colonie de Charny puis crée la Maison de Sèvres en 1941. Elle est membre d'un réseau de la Résistance.

De septembre 1941 à septembre 1970, elle anime La Maison de Sèvres.

En 1974, elle fut désignée comme « Juste parmi les nations  »[2]

Goéland meurt le 1er novembre 1985 à Meudon, à 87 ans.

Le 4 juin 2006, une plaque comportant le texte suivant a été apposé au 14 rue Croix-Bosset, à Sèvres :

« Ici, de 1941 à 1958, s’élevait la Maison d’enfants de Sèvres, animée par Yvonne et Roger Hagnauer (appelés Goéland et Pingouin), deux instituteurs laïques et humanistes, passionnément épris de paix, qui y pratiquèrent, avec une équipe éducative motivée, des méthodes pédagogiques originales dans l’esprit de l’École nouvelle.

Sous l’Occupation, bravant les lois de Vichy, ils abritèrent, dans La Maison, de nombreux enfants juifs et des orphelins ou victimes de guerre de toutes nationalités, ainsi que des adultes en situation irrégulière (étrangers, francs-maçons, juifs, résistants, réfractaires au S.T.O.).

Plus tard, ils accueillirent des garçons et des filles venant de familles en grande difficulté. Goéland et Pingouin poursuivirent leur œuvre au château de Bussières à Meudon.

Leurs anciens élèves, qui trouvèrent auprès d’eux un refuge, une famille et une inspiration pour toute leur existence, se souviennent avec émotion.

Yvonne Hagnauer (1898 - 1985) a été élevée au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur et a reçu la Médaille des Justes de l’État d’Israël. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance n° 10/4371/1898, avec mention marginale du décès (lieu du décès indiqué : Clamart). Autre mention : mariage en 1925 avec Roger Hagnauer
  2. Base de données de tous les Justes de France, sur le site yadvashem-france.org, consulté le 17 septembre 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]