Yves de Bayser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Bayser.

Yves de Bayser

Activités écrivain
Naissance 21 octobre 1920
Paris
Décès 1999
Langue d'écriture Français
Distinctions Grand Prix de la poésie de la Société des gens de lettres (1975), Prix Mallarmé (1980)

Yves de Bayser est un écrivain français, né le 21 octobre 1920 à Paris et mort en 1999[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Découvert par René Char, Yves de Bayser collabora à partir de 1946 aux revues : Fontaine, L'Arche, Botteghe Oscure et Mercure de France.

En 1954, Albert Camus a publié ses essais, Églogues du tyran, dans sa collection chez Gallimard.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Douze poèmes pour un secret, Guy Lévis-Mano 1948.
  • Également auteur du Jardin, Tchou, 1970 (préfacé par André Pieyre de Mandiargues)
  • Inscrire, Granit, 1979
  • Le jardin, Granit, 1993
  • Eglogues du tyran, Granit, 1993
  • Harcèlement, Granit, 1993
  • Apercevoir, Fata Morgana, 1999.
  • Horoscope d'un poète

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Le cycle de Cuchulain William Butler Yeats, Translated by Yves de Bayser, Obliques, 1974
  • "Le Seuile du Palais du Roi", Cahiers de l'Herne, Yeats,
  • Adam international review, Volumes 42-43, 1980

Références[modifier | modifier le code]