Yves Regaldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yves Regaldi, artiste-peintre et photographe né en 1956, vit et travaille à Dole (Jura).

Parcours biographique[modifier | modifier le code]

Élève de l'école des Beaux arts de Beaune. De nombreuses expositions en France et à l'étranger, (Beyrouth, Barcelone, Cologne, Ouagadougou, Paris…), ainsi que deux interventions (décors) dans les films : Le plus noble des Hommes de Claude Goretta et La Rumeur d’Étienne Perrier. Photographe d'illustration, il crée une photothèque spécialisée sur le Burkina Faso au début des années 2000.

Yves Regaldi voyage sur le continent africain depuis 1989, au Bénin à plusieurs reprises, puis au Burkina Faso, (« Pays des hommes intègres » en Mooré) pour un projet artistique avec Vétérinaires sans frontière. Il se concentre sur ce pays qu'il apprécie, et collabore à plusieurs reprises avec l'artiste burkinabé Ky Siriky, instigateur du symposium de sculpture à ciel ouvert de Laongo et commissaire du symposium de Ben Amira en Mauritanie, (Exposition Confrontation à Paris, et, Fondation Olorun à Ouagadougou…).

Depuis 1997, il partage l'atelier du peintre Sama. Il y produit et présente une partie de ses œuvres chaque année.

Quelques expositions[modifier | modifier le code]

Salon SAGA, F.I.A.C édition, Paris VIIIe. Salon ARTUEL, Beyrouth, Liban. S.I.A.C Strasbourg. Galerie Médiart, Paris IIIe. Fondation Olorun, Ouagadougou, Burkina Faso. Atelier "Fara" Ouagadougou, Burkina Faso. Fondation Taylor (avec peintres en champagne - 2008).

Livres et publications[modifier | modifier le code]

  • Mana Wana, Évocation du Burkina Faso, photographie Yves Regaldi, textes Armand Spicher, 2009
  • Collaboration ouvrage Fous de vaches, éditions Castor et Pollux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]