Yves Le Trocquer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Le Trocquer
Image illustrative de l'article Yves Le Trocquer
Fonctions
Parlementaire français
Député 1919-1930
Sénateur 1930-1938
Gouvernement Troisième République
Groupe politique RDG (1919-1924)
GRD (1924-1928)
GR (1928-1932)
Biographie
Date de naissance 4 octobre 1877
Date de décès 21 février 1938
Résidence Côtes-du-Nord

Yves Le Trocquer, né à Pontrieux (Côtes-du-Nord) le 4 octobre 1877 et mort à Paris le 21 février 1938, est un ingénieur et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré à Polytechnique en 1895 sur les traces d'un père officier de marine mort en service, Yves Le Trocquer devient ingénieur des Ponts et Chaussées et mène sa carrière au sein de cette administration.

Directeur technique de cabinet du Ministre des travaux publics Louis Puech en 1910, il le reste jusqu'en janvier 1912. En 1914, il est appelé par Jean-Victor Augagneur comme membre de son cabinet lorsqu'il est ministre de l'Instruction publique, puis de la Marine (juin 1914- octobre 1915).

Il retourne alors dans l'administration, dirigeant notamment l'Office national de la navigation, jusqu'en novembre 1917, lorsqu'il prend la direction du cabinet de Jean Cels-Couybes, sous-secrétaire d’État à la Marine Marchande.

En 1919, à peine élu député des Côtes-du-Nord avec l'étiquette républicain de gauche, il entre au gouvernement comme Sous-secrétaire d'État aux finances chargé de la Liquidation des stocks. Il est ensuite nommé Ministre des Travaux publics par Alexandre Millerand, en janvier 1920, et occupe ce portefeuille pendant plus de quatre ans, ce qui est très rare en cette période d'instabilité ministérielle.

L'essentiel de son action se concentra sur la reconstruction, notamment dans les régions libérées ou particulièrement touchées par la guerre.

Réélu député en 1924 et 1928, siégeant au centre-droit, il rejoint le Sénat en 1929. Il décède en cours de mandat, en 1938, à l'âge de 61 ans.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Député des Côtes-du-Nord de 1919 à 1930
  • Sénateur des Côtes-du-Nord de 1930 à 1938

Yves Le Trocquer participa au projet de création d'une usine marémotrice sur l'Aber-Wrach au Paluden entre 1922 et 1932 dans le cadre des initiatives du gouvernement visant à l'électrification des campagnes bretonnes. Ce projet ne fut pas mené à terme.

Il ne faut pas confondre Yves le Trocquer avec un autre homme politique français du XXe siècle, dont il est le quasi-homonyme : André Le Troquer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • La Dépêche de Brest, 27 septembre 1922.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]