Yves Debay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Debay en 2005, en Afghanistan.

Yves Debay, né le 24 décembre 1954 à Elisabethville au Congo belge (future République démocratique du Congo) et mort le 17 janvier 2013 à Alep en Syrie est un journaliste et correspondant de guerre français d’origine belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yves Debay est né à Elisabethville au Congo belge (future République démocratique du Congo). En 1975, il s'engage dans l'armée belge dans une unité de reconnaissance, puis, un an après, entre dans l'École des sous-officiers. Après une formation de six mois dans l'arme blindée, il est promu en 1977 chef de char sur Léopard 1.

En 1978, on le retrouve dans une unité d'éclaireurs dans la Rhodesian Light Infantry contre la guérilla venant du Mozambique, et en 1981 dans la South African Defence Force au sein des Pathfinders.

En 1985, il dépose les armes pour la plume en réalisant un reportage sur l'Armée française, puis devient en 1986 correspondant du nouveau magazine Raids où il couvre de nombreux conflits tels que la guerre du Liban, les deux guerres du Golfe, les guerres de Yougoslavie, la guerre d'Afghanistan de 2001.

Se définissant comme un journaliste rebelle et opérant parfois de façon non officielle, il a été plusieurs fois emprisonné par les différents protagonistes des conflits qu'il couvrait, parfois de manière musclée[1],[2].

Après avoir passé près de vingt ans comme correspondant au magazine Raids, il crée en France en août 2005 le magazine Assaut.

Le 17 janvier 2013, il est tué par un tireur embusqué à Alep en Syrie lors de la guerre civile syrienne[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Reportages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rémy Ourdan, « Yves Debay, fou de guerre et aventurier iconoclaste », sur lemonde.fr,‎ 18 janvier 2013 (consulté le 18 janvier 2013)
  2. Syrie : un reporter français tué à Alep, Le Figaro, 18 janvier 2013.
  3. AFP, « Syrie : un journaliste français tué », sur lefigaro.fr,‎ 18 janvier 2013 (consulté le 18 janvier 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :