Yvan Muller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muller.
Yvan Muller
Yvan Muller en 2010
Yvan Muller en 2010
Biographie
Date de naissance 16 août 1969 (44 ans)
lieu de naissance Altkirch (Haut-Rhin)
Nationalité Drapeau de la France Français
Site web www.yvanmuller.com
Carrière professionnelle sur circuit
Années d'activité depuis 1988
Équipe Audi
Vauxhall
Seat
Chevrolet
Citroën
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
WTCC 188 24 39 97
BTCC 202 17 36 79
Palmarès
1er 2e 3e
WTCC 4 2 1
BTCC 1 4 -
Supertourisme France 1
Formule 2 GBR 1
Trophée Andros 10 - -

Yvan Muller (né le 16 août 1969 à Altkirch, dans le Haut-Rhin) est un pilote automobile français. Vainqueur à 10 reprises du Trophée Andros, du championnat BTCC en 2003. Il a remporté quatre fois le championnat du monde des voitures de tourisme en 2008, 2010, 2011 et 2013, dont il détient les records du nombre de victoires (37), de pole positions (22) et de meilleur tours (31).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après 8 années de karting (ornées d'un titre de champion d'Europe Formule K en 1986), et finaliste du Volant Elf 1987, Yvan Muller accède au sport automobile en 1988, dans le championnat de France de Formule Renault. De 1989 à 1991, il dispute le championnat de France de Formule 3, avant de rejoindre en 1992 les rangs du championnat britannique de Formule 2, qu'il remporte avec 4 victoires. Ce succès lui permet de relancer sa carrière, mais une saison ratée dans le championnat international de F3000 1993 l'incite à abandonner la monoplace, faute de débouchés.

Yvan Muller en 2006 à Curitiba

À partir de 1994, Muller relance sa carrière dans les épreuves de berline, dont il ne tardera pas à devenir l'un des meilleurs spécialistes mondiaux. Il passe deux saisons dans le championnat de France de Supertourisme (il est titré en 1995), une saison dans le championnat d'Italie (en 1996), une saison dans le championnat d'Allemagne STW (en 1997), avant de rejoindre en 1998 le championnat britannique (le BTCC). Après une première saison de BTCC chez Audi, il rejoint en 1999 les rangs de Vauxhall. Pilote spectaculaire, apprécié du public britannique pour ses manœuvres audacieuses, il décroche 36 succès dans la discipline, et le titre de champion en 2003. En 2006, Muller quitte le BTCC pour rejoindre le WTCC (championnat du monde des voitures de tourisme) au sein de l'équipe Seat Sport.

Dès sa première saison dans la discipline, il remporte une victoire, lutte pour le titre jusqu'au dernier week-end de Macao, et termine finalement quatrième du championnat du monde. En 2007, il remporte 2 victoires et s'affirme en tant que leader de l'équipe Seat. Mieux, il est ex-æquo en tête du championnat avec Andy Priaulx avant le dernier week-end. Mais un problème mécanique le contraint à l'abandon alors qu'il menait la première des deux courses du week-end, il terminera malgré tout vice-champion du monde. En 2008, il devient champion du monde lors de l'avant dernière course, à Macao. En 2009, Yvan se bat pour le titre, après des victoires à Curitiba, Puebla, Valencia et Imola, mais il est battu par son coéquipier chez Seat, Gabriele Tarquini, pour 4 points. Il s'engage dans l'équipe Chevrolet pour la saison 2010[1]. Dès la première course de la saison, il s'impose à Curitiba[2]. Il est sacré pour la deuxième fois champion du monde avant la dernière manche de Macao. Initialement crédité de 37 points d'avance sur Andy Priaulx avant la dernière manche, il bénéficie de la disqualification de Priaulx entre la manche d'Okayama et celle de Macao pour avoir utilisé une boîte de vitesse non conforme[3],[4]. En 2011, il doit faire face à la concurrence de son coéquipier chez Chevrolet, Robert Huff. Le britannique réalise un excellent début de saison qui le place en tête du championnat. Mais en milieu de saison, le français reprend le commandement après des succès en Hongrie, République tchèque, Royaume-Uni (2), Allemagne, Espagne (2) et Chine. Il conserve finalement son titre mondial pour 3 points lors de la dernière manche à Macao.En 2013 yvan muller remportera son quatrieme titre de champion du monde wtcc avec chevrolet mais en tant que pilote prive avec 7 victoires et 15 podiums.Le 7 août 2013, il est officiellement annoncé comme pilote Citroën sur la C-Elysée en WTCC avec Sébastien Loeb pour entamer la saison 2014.

Même si cela ne représentait qu'une part mineure de ses engagements sportifs, Yvan Muller est connu du grand public français pour ses 10 victoires (en 11 participations) dans le Trophée Andros (48 victoires, devant Jean-Philippe Dayraut à 47), et pour ses 5 victoires aux 24 Heures de Chamonix ainsi qu'à la Ronde de Serre Chevalier.

Il a participé de façon anecdotique à plusieurs rallyes automobile du Championnat de France des rallyes, dont on peut retenir les victoires au Rallye d'Automne en 2000 et au Rallye de la Châtaigne en 2001 (les deux épreuves avec Gilles Mondésir, sur Ford Escort RS Cosworth) (ainsi que 3 courses sur Subaru Impreza WRX STI en 2003, avec pour copilote Anne-Chantal Pauwels (Rallye Cœur de France (Tours - 9e), Rallye des Vins - Mâcon (Mâcon - 21e), et Rallye de La Rochelle (La Rochelle - abd., après sa victoire en 2000), pour le team First Motorsport)).

En 1993 sur Debora SP93 et 1996 sur Ferrari 333 SP, il s'est engagé à deux reprises aux 24 Heures du Mans sans succès puisque les deux courses se sont terminées par des abandons.

En 2007 (sur Nissan pick-up du team Dessoude) et 2009 (sur Buggy), il a également participé au Rallye Paris-Dakar.

En 2010, Yvan prouve une nouvelle fois sa polyvalence, puisqu'il participe en octobre au Rallye de France-Alsace au volant d'une Xsara WRC portant les couleurs de la chaîne de télévision Motors TV avec Gilles Mondésir, et préparée par l'équipe Automeca (42e au général)[5]. Il participe ensuite, aux côtés de Greg Murphy, à la course « internationale » dans le championnat australien V8 Supercars qui se déroule à Surfers Paradise[6]. Enfin en novembre, aux côtés de Christian Ledesma dans le championnat de tourisme argentin, il finit 5e lors de la manche de Buenos Aires. En 2011, il récidive dans le rallye de France au volant d'une Peugeot 207 S2000 avec Guy Leneveu (31e au classement final). Il obtient son meilleur résultat l'année suivante, avec le même copilote sur Mini Cooper WRC (14e).

Carrière[modifier | modifier le code]

Résultats saisons (karting)[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Équipe Position
1986 Championnat de France - Elite 3e
Championnat d'Europe - Formule Super A 1er
1987 Championnat de France - Elite 2e

Résultats saisons (sport automobile - circuit asphalte)[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Équipe Courses Victoires Poles M/Tours Podiums Points Position
1988 Championnat de France de Formule Renault BSL Compétition 12 3 3 1 5 98 3e
1989 Championnat de France de Formule 3 Ecurie Elf 11 0 0 2 3 55 4e
Coupe d'Europe de Formule 3 1 0 0 0 0 N/A 5e
Grand Prix de Monaco de Formule 3 1 0 0 0 0 N/A 12e
1990 Championnat de France de Formule 3 Elf Gitanes / Allan Howell 12 1 0 0 3 65 6e
Coupe d'Europe de Formule 3 Allan Howell 1 0 0 0 0 N/A 3e
Championnat d'Italie de Formule 3 RC Motorsport 1 0 0 0 0 N/A n.c
1991 Championnat de France de Formule 3 CYM 12 0 0 0 3 52 7e
Grand Prix de Macao de Formule 3 1 0 0 0 0 N/A n.c
Grand Prix de Monaco de Formule 3 ASA du Rhin 1 0 0 0 0 N/A 5e
1992 Championnat de Grande-Bretagne de Formule 2 Omegaland Racing 9 4 2 4 7 58 1er
Coupe du monde de Formule 3000 1 0 0 0 0 N/A 8e
1993 24 Heures du Mans (Cat. LMP) Didier Bonnet Racing 1 0 0 0 0 N/A n.c
Championnat international de Formule 3000 Omegaland Racing 9 0 0 0 0 2 17e
1994 Championnat de France de Supertourisme BMW Team Fina 12 2 1 2 6 219 3e
Coupe du monde des voitures de tourisme 1 0 0 0 0 N/A 7e
1995 Championnat de France de Supertourisme BMW Team Fina 18 9 2 9 14 131 1er
Coupe du monde des voitures de tourisme 2 0 0 0 1 44 4e
1996 Championnat d'Italie des voitures de tourisme Audi Sport Italia 20 0 1 3 9 187 4e
Championnat d'Espagne des voitures de tourisme Audi Racing Team España 1 0 0 0 0 0 n.c
24 Heures du Mans (Cat. WSC/IMSA) Rocketsports Racing 1 0 0 0 0 N/A n.c
1997 Championnat d'Allemagne de Supertourisme Roc Auto AZK 20 0 0 0 0 298 7e
1998 Championnat britannique des voitures de tourisme Audi Sport UK 26 0 0 1 3 110 7e
1999 Championnat britannique des voitures de tourisme Vauxhall Triple Eight 26 1 0 0 5 119 6e
2000 Championnat britannique des voitures de tourisme Vauxhall Motorsport 24 3 1 2 7 168 4e
V8 Supercars Championship Series Holden Racing Team 1 0 0 0 0 120 33e
2001 Championnat britannique des voitures de tourisme Vauxhall Motorsport 26 10 9 10 22 318 2e
Championnat d'Europe de Supertourisme Team Nordauto 2 1 1 1 1 66 24e
2002 Championnat britannique des voitures de tourisme Vauxhall Motorsport 20 5 5 7 9 163 2e
V8 Supercars Championship Series K-Mart Racing Team 2 0 0 0 0 0 n.c
Porsche Carrera Cup France  ?  ? 3 1  ?  ?  ? n.c
2003 Championnat britannique des voitures de tourisme VX Racing 20 6 2 1 17 210 1er
Championnat d'Europe des voitures de tourisme SEAT Sport 3 0 0 0 0 0 n.c
2004 Championnat britannique des voitures de tourisme VX Racing 30 5 1 2 15 273 2e
V8 Supercars Championship Series Triple Eight Race Engineering 1 0 0 0 0 0 n.c
2005 Championnat britannique des voitures de tourisme VX Racing 30 6 1 5 16 273 2e
V8 Supercars Championship Series Triple Eight Race Engineering 2 1 0 0 1 192 38e
Championnat de France FFSA GT Exagon Engineering 2 0 1 0 1 0 n.c
2006 Championnat du monde des voitures de tourisme SEAT Sport France 20 1 0 2 7 62 4e
2007 Championnat du monde des voitures de tourisme SEAT Sport 21 2 1 1 4 81 2e
2008 Championnat du monde des voitures de tourisme SEAT Sport 24 3 3 1 9 114 1er
2009 Championnat du monde des voitures de tourisme SEAT Sport 24 4 1 2 11 123 2e
2010 Championnat du monde des voitures de tourisme Chevrolet RML 22 3 2 1 14 331 1er
Championnat de France FFSA GT Luxury Racing 2 0 0 0 0 0 n.c
V8 Supercars Championship Series Paul Morris Motorsport 2 0 0 0 0 0 n.c
TC 2000 Chevrolet Elaion 1 0 0 0 0 0 26e
2011 Championnat du monde des voitures de tourisme Chevrolet RML 24 8 4 8 19 433 1er
Belgian Touring Car Series (Cat. S2) Gomez Competition 4 0 0 0 2 56 3e
2012 Championnat du monde des voitures de tourisme Chevrolet RML 24 9 3 8 14 393 3e
Racecar Euro Series Still Racing 2 0 0 0 1 0 n.c
2013 Championnat du monde des voitures de tourisme RML 24 7 8 8 15 431 1er
Belgian Racing Car Championship Noun Racing 5 0 0 0 0 17 21e (*)
  • (*) saison en cours.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Troisième du Championnat de France de Formule Renault 1988
  • Troisième de la Coupe d'Europe de Formule 3 1990
  • Champion de Grande-Bretagne de Formule 2 1992
  • Troisième du Championnat de France des voitures de tourisme 1994
  • Champion de France des voitures de tourisme 1995
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 1996
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 1997
  • Vainqueur des 24 Heures sur glace de Chamonix 1997
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 1998
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 1999
  • Vainqueur des 24 Heures sur glace de Chamonix 1999
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 2000
  • Vainqueur des deux premières épreuves des Ice Race Series International 2000 (I.R.S.I./FIA)[7]
    (24 Heures sur glace de Chamonix, et Challenge Canada-Québec Sherbrooke)
  • Coupe des Nations 2000 (avec Gilles Panizzi et Régis Laconi)
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 2001
  • 2 victoires sur 5 épreuves aux Ice Race Series International 2001[8]
    (24 Heures sur glace de Chamonix, 1re manche, et Kuoplo en Finlande, 4e manche)
  • Vice-champion de Grande-Bretagne des voitures de tourisme 2001
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 2002
  • Vice-champion de Grande-Bretagne des voitures de tourisme 2002
  • Champion de Grande-Bretagne des voitures de tourisme 2003
  • Vainqueur des 24 Heures sur glace de Chamonix 2003
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 2004
  • Vice-champion de Grande-Bretagne des voitures de tourisme 2004
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 2005
  • Vice-champion de Grande-Bretagne des voitures de tourisme 2005
  • Champion de France de course sur glace (Trophée Andros) 2006
  • Vice-champion du monde des voitures de tourisme 2007
  • Champion du monde des voitures de tourisme 2008
  • Vice-Champion du monde des voitures de tourisme 2009
  • Champion du monde des voitures de tourisme 2010
  • Champion du monde des voitures de tourisme 2011
  • Troisième du Championnat de Belgique des voitures de tourisme 2011
  • Troisième du Championnat du monde des voitures de tourisme 2012
  • Champion du monde des voitures de tourisme 2013

Résultats en WTCC[modifier | modifier le code]

Année Écurie Départs Victoires Podiums Points Classement
2006 Seat 20 1 7 62 4e
2007 Seat 20 2 4 81 2e
2008 Seat 24 3 9 114 Champion
2009 Seat 24 4 11 123 2e
2010 Chevrolet 22 3 14 331 Champion
2011 Chevrolet 24 8 19 433 Champion
2012 Chevrolet 24 9 14 393 3e
2013 Chevrolet 24 7 15 431 Champion
Total 182 37 93 1968 4 titres

Résultats en BTCC[modifier | modifier le code]

Année Écurie Départs Victoires Points Classement
1998 Audi 26 0 110 7e
1999 Vauxhall 26 1 119 6e
2000 Vauxhall 24 3 168 4e
2001 Vauxhall 26 10 318 2e
2002 Vauxhall 20 5 163 2e
2003 Vauxhall 20 6 233 Champion
2004 Vauxhall 30 5 273 2e
2005 Vauxhall 30 6 273 2e
Total 202 36 1657 1 titre

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Équipe Véhicule Coéquipier Coéquipier Classement Motif
1993 Drapeau : France Didier Bonnet Debora SP 93 Drapeau : France Gérard Tremblay Drapeau : France Georges Tessier Abandon Casse moteur
1996 Drapeau : États-Unis Rocket Sports Racing Ferrari 333 SP Drapeau : États-Unis Andy Evans Drapeau : Espagne Fermín Vélez Abandon Panne d'essence

Informations diverses[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Muller passe en Bleu », sur www.eurosport.fr (consulté en 23 février 2011)
  2. « Triplé Chevrolet », sur www.eurosport.fr (consulté en 23 février 2011)
  3. (en) « Chevrolet win appel in Paris », sur www.fiawtcc.com (consulté en 23 février 2011)
  4. « Muller champion du monde », sur www.eurosport.fr (consulté en 23 février 2011)
  5. Yvan Muller au Rallye de France-Alsace 2010 sur fr.motorstv.com
  6. Yvan Muller se prépare pour Surfers Paradise sur fr.motorstv.com
  7. Ice Race Series International - saison 2000.
  8. Ice Race Series International - saison 2001.
  9. Trophée Andros et I.R.S.I. 2000.
  10. Team SMG (site officiel)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :