Yulara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yulara
Yulara vue du ciel
Yulara vue du ciel
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Code postal NT 0872
Démographie
Population 985 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 25° 14′ 00″ S 130° 59′ 00″ E / -25.233333, 130.983333 ()25° 14′ 00″ Sud 130° 59′ 00″ Est / -25.233333, 130.983333 ()  
Altitude 492 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Australie

Voir sur la carte Australie topographique
City locator 14.svg
Yulara

Yulara (985 habitants) est un village en plein désert au sud du Territoire du Nord, en Australie.

Elle est située à 18 km d'Uluru, ,à 34 km à vol d'oiseau du Lac Amadeus, à 55 km de Kata Tjuta et à 428 km d'Alice Springs.

Située juste à l'extérieur du parc national d'Uluru-Kata Tjuta, la ville est chargée d'accueillir les nombreux touristes du parc.

Le monopole des hôtels et logements du village a été confié à la société australienne Voyages.

Le village possède un aéroport : Ayers Rock Airport (IATA : AYQ – OACI : YAYE).

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, la pression du tourisme non structuré et non surveillé, y compris les motels près de la base d'Uluru (Ayers Rock) a eu des effets néfastes sur l'environnement autour de Uluru et Kata Tjuta. Suivant les recommandations d'un Senate Select Committee (Commonwealth) pour supprimer tous les développements, près de la base de la roche et de construire un nouveau centre de villégiature à l'extérieur des limites du parc national à l'appui du tourisme pour le Parc National d'Uluru-Kata Tjuta, le gouvernement du Commonwealth a accepté en 1973 à relocaliser les installations sur un nouveau site. En 1976, la gouverneure générale a proclamé la ville nouvelle de Yulara, à environ 14 kilomètres de la roche.[citation nécessaire] Après que le territoire du Nord a été accordé à l'autonomie gouvernementale en 1978, développement de la nouvelle ville est devenue une priorité majeure du gouvernement du territoire du Nord. Entre 1978 et 1981, les infrastructures de base (routes, eau, etc.) a été construit par le programme de travaux d'immobilisations du gouvernement. Au début le gouvernement mis en place le Yulara Development Company Ltd pour développer l'hébergement touristique, logement du personnel et un centre commercial. La première étape de la station a été construite entre 1982 et 1984 pour le gouvernement du territoire du Nord par Yulara Development Company Ltd., à un coût de 130 millions de dollars. Le resort a été conçu par Philip Cox & Associates et remporté le Royal Australian Institute of Architects (RAIA) Sir Zelman Cowen Award en 1984. Lorsque les nouvelles installations est devenu pleinement opérationnelles à la fin 1984, le gouvernement du Commonwealth a mis fin à tous les baux pour les vieux motels près de la roche, et la zone a été réhabilitée par le service des parcs nationaux (maintenant appelé Parcs Australie). Vers la même époque, fut rebaptisé le parc national Uluru Kata Tjuta et son droit de propriété transféré dans le peuple indigène local, il a loué pour 99 ans retour à l'Australie de parcs. Il y avait à l'origine trois hôtels concurrents, cependant cela ajouté considérablement le problème du manque de viabilité et la société (et indirectement le gouvernement) a subi des pertes d'exploitation massives. De 1990 à 1992, les hôteliers concurrentes ont été remplacés par un seul opérateur, le gouvernement appartenant à Investnorth Management Pty Ltd. En 1992, le gouvernement vendu par open offre une participation de 40 % dans la société de développement de Yulara (et par conséquent, le resort) à un consortium de capital de risque. En 1997, la station entière fut vendue par appel d'offres ouvert à Trust général propriété, qui a nommé comme opérateur de Voyages Hotels & Resorts. Voyages gère tous les aspects de la station, à l'exception de la poste (Australia Post) et la Banque (ANZ). Presque tous les habitants de la ville a louer leur logement de Voyages, mais le gouvernement loue des logements pour ses employés. La plupart des habitants sont des travailleurs dans les resort ou tour opérateurs. En 2011, la station a été revendue à la société de terres indigènes.[3].Hébergement pour petit budget : On peut trouver également un terrain de camping avec sa jolie piscine

Références[modifier | modifier le code]