Youya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Youya
i i w i A A1
Jwj3

Youya est un aristocrate égyptien de la XVIIIe dynastie.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Masque de la momie de Youya
Youya
Naissance Date inconnue Décès Date inconnue
Père Père inconnu Grands-parents paternels
Grand-père paternel inconnu
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Mère inconnue Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Fratrie inconnue
1re épouse Touya Enfant(s) Tiyi
Âanen
Aÿ (incertain)
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Il porte les titres de père divin, chef de la cavalerie et prêtre de Min. Son épouse Touya, est grande des recluses d'Amon, et grande des recluses de Min. Sa fille Tiyi est quant à elle l'épouse d'Amenhotep III. Fort de son influence, il fait de son fils Âanen le Deuxième Prophète d'Amon à Thèbes[1]. Certains éléments laissent présumer que le « Père Divin » Aÿ pourrait avoir également été un des enfants du couple. Dans ce cas, il l'aurait installé comme maître des haras, Supérieur de la charrerie, sous le règne de son petit-fils Akhénaton.

Preuve que cette famille aristocratique originaire d'Akhmîm en Haute-Égypte exerçait une mainmise sur les plus hautes fonctions de l'État.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Youya
Type tombeau
Emplacement vallée des rois, KV46
Date de découverte 1905
Découvreur
Fouilles James Edward Quibell
Objets découverts

Sa tombe (KV46), où il est enterré avec sa femme Touya, l'une des rares tombes de particuliers à avoir été creusée dans la vallée des rois, était particulièrement bien conservée.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. N. Grimal

Bibliographie[modifier | modifier le code]