Yousuf Karsh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait, 1938.

Yousuf Karsh, né le 23 décembre 1908 à Mardin (Turquie) et décédé le 13 juillet 2002 à Boston (États-Unis), est un photographe canadien d'origine arménienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 23 décembre 1908 au sein de la large communauté arménienne chrétienne de Mardin en Anatolie du sud (Turquie), le jeune Yousuf doit quitter son pays natal, avec sa famille, alors qu'il a 15 ans afin d'échapper au génocide arménien. La famille Karsh émigre en Syrie puis, en 1924, un des leurs, le jeune Yousuf va rejoindre au Canada son oncle Georges Nakash, photographe portraitiste renommé de Sherbrooke (Québec).

C'est là qu'il fait son premier apprentissage en photographie et, par la suite, il est envoyé se perfectionner à Boston, aux États-Unis, auprès de John Garo, photographe alors le plus en vue de l'aristocratie et des célébrités de l'époque.

Après plusieurs années passées aux États-Unis il revient au Canada en 1932 où il ouvre son propre studio à Ottawa, la capitale du pays. Il y fait ses débuts en tant que photographe de scène et devient rapidement le photographe de la haute société dont la renommée s'étendra largement au-delà des limites de la capitale canadienne. Il se marie avec Solange Gauthier en 1939.

Lorsque la guerre éclate en 1939 Ottawa devient un centre d'activités de la coalition alliée et « Karsh d'Ottawa » devient le photographe des leaders alliés les plus importants. Ainsi est-t-il tout naturellement choisi pour faire le portrait de Winston Churchill lorsque ce dernier visite le Canada en 1941. Prise sur le vif, la photo de Karsh immortalise un Winston Churchill volontaire, déterminé et prêt à faire face aux défis de la guerre. La photo rendra son auteur célèbre de par le monde.


Pour la petite histoire, l'air taciturne qu'affichait Churchill sur ce portrait tint au fait que ce dernier ne se séparait jamais de son cigare et entendait le garder en bouche pendant toute la durée de la séance, et ce malgré les demandes réitérées du photographe pour qu'il s'en départisse le temps d'une photo. Après s'être assuré que tout était fin prêt, Yousuf Karsh retira prestement le cigare de la bouche de Churchill et prit ensuite la photo de celui-ci… outré qui n'acceptera que cette seule prise de vue. Cette photo unique prise sur le vif deviendra célèbre de par le monde et sera une des plus reproduites de l'histoire de la photographie [1].

En reconnaissance pour sa contribution à la culture du pays Karsh reçoit en 1947 un « certificat de citoyenneté canadienne ». Il est parmi les premiers à être ainsi honoré, la loi sur la citoyenneté canadienne venant à peine d'être approuvée par le parlement du Canada. Grand voyageur Karsh a studios et équipements photographiques à Londres, Paris, New York comme à Ottawa. Il devient le photographe des personnalités les plus marquantes de son époque et fera dès lors les portraits d'environ 11 000 vedettes issus des milieux politiques, artistiques, scientifique ou autres jusqu'à sa retraite en 1992.

Décédé le 13 juillet 2002 à Boston, Yousuf Karsh est toujours considéré comme l'un des photographes portraitistes parmi les plus importants du XXe siècle.

Photo de Karsh: l'acteur Peter Lorre

Quelques portraits célèbres[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • L'unique publication de Yousuf Karsh, Faces of Destiny, est une collection de photographies de personnalités, faites durant les quatre années de guerre. Publiée par Ziff-Davis en 1946.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.karsh.org/#/the_work/portraits/winston_churchill/

Lien externe[modifier | modifier le code]