Youssouf Togoïmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Youssouf Togoïmi, né le 26 mars 1953 à Zouar dans le Tibesti, mort le 24 septembre 2002, était un homme politique tchadien.

Il a été procureur de la république à Abéché puis à Ndjamena sous le régime Habré. A l'avènement du MPS au pouvoir, il a été ministre dans plusieurs gouvernements d'Idriss Déby, notamment ministre de la justice de 1990 à 1993, ministre de la défense de 1995 à 1997 et ministre de l'intérieur pendant une petite période en 1997. Il rentre en rébellion à cette période. Le 12 octobre 1998 il fonde le MDJT, groupe rebelle combattant le gouvernement. Le mouvement aura un certain appui et soutien massif de la Tribes Altoubous. Youssouf Togoïmi meurt dans des circonstances troubles en Libye le 24 septembre 2002 après avoir monté sur une mine dans le nord du Tchad. Il n'avait pas encore décider s'il devait s'engager sur la voix de la paix ou continuer la lutte armée contre la dictature tchadienne. La Libye et le numéro deux du MDJT sont soupçonnés de l'avoir éliminé.