Yousef Sweid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yousef “Joe” Sweid (hébreu יוסף (ג'ו) סוויד ; arabe يوسف سويد), né le 22 juin 1976 (38 ans) à Haïfa, est un acteur arabe israélien venu du théâtre, également danseur (il pratique depuis peu le butō) et marionnettiste, issu d'une famille chrétienne.

Début de carrière au théâtre et à la télévision[modifier | modifier le code]

Yousef Sweid est diplômé du département Théâtre de l’Université de Tel Aviv, et fait ses premiers pas sur scène en intégrant l’Arab-Hebrew Theatre à Jaffa. Il participe à des spectacles pour la télévision, y compris Dancing again tonight (1991), Lane of White Chairs (vainqueur du Festival d’Acre en 1996), Oh Brother Boom Boom (vainqueur en 2003 du festival d’émissions pour enfants de Haïfa), Dragon (2004) et Immigrants (2005).

Sur scène, il joue aux côtés de Ruth Kanner en 2001 dans Things You See Here Do Not See From There ; en 2002, il apparaît dans Sea Shadow.

Il a aussi participé à la production internationale The Time We Did Not Know Anything About Each Other et à la production de danse Barefoot. En 2001, il devient directeur d’un programme de théâtre communautaire destiné à la fois aux Arabes et aux Juifs à Ramallah.

Cinéma, télévision et théâtre[modifier | modifier le code]

Yousef Sweid a été remarqué dans deux films israéliens d’Eytan Fox : Tu marcheras sur l'eau et The Bubble. Il y joue tour à tour le rôle d’un arabe israélien et d’un palestinien de Naplouse.

Dans le premier film (Tu marcheras sur l'eau), il joue l’amant arabe d’Axel, un allemand dont le grand-père nazi est recherché par un agent du Mossad (Lior Ashkenazi).

Dans le second film, The Bubble (sorti en France en juillet 2007), il interprète Ashraf, l’amoureux de Noam, un Israélien (interprété par Ohad Knoller) vivant en colocation avec deux autres jeunes travaillant dans le quartier branché de Tel Aviv. Leur rencontre va leur permettre de s’aimer au-delà du climat politique tendu et de la guerre existant entre les deux peuples.

Il joue aussi dans des pièces de théâtre et des séries télévisées, dont une version israélienne du 1, rue Sésame (Reḥōv Sūmsūm en hébreu, Šāriʕ Simsim en arabe), où il anime la marionnette bilingue Mahboub (maḥbūb : "bien-aimé" en arabe)[1],[2], et un feuilleton sur la vie professionnelle et sentimentale d'une équipe de football, Ha-'Alūfah (Le champion), où figure également Yehuda Levi. Le second lui a apporté une grande notoriété, mais il apprécie la créativité que lui offre le premier, qui est le seul programme où peuvent se reconnaître les enfants arabes israéliens et qui familiarise par l'humour les enfants juifs israéliens avec la langue arabe.

Il est marié avec la dramaturge Yaeli Ronen et a joué entre autres dans sa pièce Plonter (פלונטר, Le bourbier), où ils se sont rencontrés, ainsi que Raida Adon, Mira Awad, Ashraf Barhom et Shredy Jabarin, au Cameri Theatre de Tel Aviv[3]. Son beau-père Ilan Ronen est l'actuel directeur artistique du théâtre Habima et son beau-frère Michael, également dramaturge, vit en 2013 à Berlin.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre (partiel)[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

En écho avec sa vie personnelle, Yousef Sweid joue en général un non-juif amoureux d’une juive (ou d’un juif, ou d’un Occidental dans Tu marcheras sur l'eau). Dans le téléfilm Maktub ("écrit, destin" en arabe), il incarne un policier druze ayant certaines visions liées à la métempsycose, qui le rapprochent de sa religion d'origine tout en renforçant son amour pour sa collègue et compagne juive[9]. Ceci vaut pour la télévision et le cinéma car, dans Plonter, les acteurs jouent plusieurs rôles successifs, et lui-même incarne entre autres un activiste palestinien, un colon juif et un soldat juif.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Au printemps 2008, Yousef Sweid a démarré sa carrière internationale à Malte en participant au tournage du film Agora d’Alejandro Amenábar, sorti fin 2009[10]. Ce film s'inspire de la vie et de la mort de la savante et martyre païenne Hypatie d'Alexandrie au début du Ve siècle. Il joue le rôle de Pierre, leader chrétien fanatique qui va provoquer l’assassinat d'Hypatie.

En 2011, il tourne en Jordanie dans Inch'Allah de la réalisatrice canadienne Anaïs Barbeau-Lavalette, incarnant Faysal, un Palestinien dont l'héroïne, jeune sage-femme résidant en Israël et exerçant en Cisjordanie, tombe amoureuse.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]