Youri Messen-Jaschin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Youri Messen-Jaschin photographié par Erling Mandelmann en 1981.

Youri Messen-Jaschin est un artiste d'origine lettone, né en 1941 à Arosa (Suisse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Les études artistiques l'amènent à l'École nationale supérieure des beaux-arts (il est l'élève du professeur Robert Cami) et de l'École pratique des hautes études de la Sorbonne section sciences et sociales (histoire d'art, professeur Pierre Francastel) à Paris.

De 1962 jusqu'à 1965, il étudie à l'École des beaux-arts de Lausanne. Il travaille avec le graveur et peintre Ernest Pizzotti. Pour la première fois, on parle de sa création à l'Exposition de Lausanne en 1964 par ses sculptures cinétique de verre et d'acrylique. Youri Messen-Jaschin veut se former dans plusieurs directions. Ainsi il travaille deux ans dans "le Centre de la gravure contemporaine" à Genève. En 1965 il fonde avec ses amis Willi et Alexandre, le "Borgnol Club" à Genève, Club de divertissement culturel et musical qui avait son stamm à Gaillard dans une maison sur un terrain vague. Ensuite, il travaille à Zurich, où il élargit ses perspectives picturales chez le peintre Friederich Kuhn l'expérience du cercle dans le visage. De 1968 jusqu'à 1970, il agit à l'université de la Högskolan för design & Konsthantwerk de Göteborg, où il réalise et fait des recherches d'objets cinétiques textiles.

C'est en 1967 à Göteborg, qu'il rencontre lors d'une exposition au Göteborgs Konsthall de Göteborg Jesús-Rafael Soto, Carlos Cruz-Diez et Julio Le Parc. En parlant avec ces artistes, il se découvre fasciné par l'art optique. Il décide de consacrer toutes ses recherches vers l'art cinétique. Un séjours prolongé à Göteborg, lui a donné la possibilité d'évoluer toujours dans le mouvement et les formes géométriques en l'intégrant dans ses textiles et ses peintures à l'huile. Ses recherches dans l'art optique eurent un important retentissement dans ce domaine en Scandinavie, il eut l'opportunité d'exposer dans plusieurs musées où son travail était dénommé à cette époque avant-gardiste.

En 1968, Youri reçoit le premier prix pour l'art de la gravure contemporaine suisse. La même année, il est le bénéficiaire d'une bourse de l'État suédois. Dans les années 1970 on le trouve à Hambourg où il continue à travailler avec des artistes de l'Allemagne du nord qui collaborent avec lui à différents projets monumentaux. En 1970, il réalise une sculpture cinétique pour la société de Gould à Eistetten Allemagne près de la Foret Noir en Allemagne.

Il s'installe à Berne de 1970 à 1981. Ses différents séjours à l'étranger lui permettent à chaque fois de nouer un lien avec des artistes qui travaillent dans le même mouvement artistique. L'architecture joue un rôle important dans sa peinture et ses sculptures, la recherche du mouvement Op Art (art cinétique) dans l'espace architectural fait un tout, il put s'entretenir de ces recherches avec Oscar Niemeyer, Burle Marx à Rio de Janeiro, Otake à Sao Paolo au Brésil et Clorindo Testa à Buenos Aires. Il séjourne à la fin de son voyage à Caracas où il met en scène certaines de ses pièces de théâtre ou ses chorégraphies qui sont présentées à l'Ateneo de Caracas et au VIe Festival Internacional de Teatro, Fundacion Eugenio Mendoza, l'Asociation cultural Humboldt (Goethe-Institut) et l'Alliance française. Il rentre en Suisse après la dévaluation de la monnaie et à cause de l'instabilité politique de ce pays. En 1985, il reçoit le premier prix mondial de la culture "Premio Mondiale della Cultura statua della Vittoria" à Calvatone en Italie. Il devient également "académicien de l'Europe" de l'università e Centro Studi e Ricerche de l'Europa en Italie.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Ces sculptures sont enrichies par le mouvement, placées dans l'environnement (le mouvement et le déplacement dans l'espace), complétées par des sons de musique concrète (le mouvement déclenche des sons). Ses premières recherches avec les sons datent de la $fin des années 1960. En 1970, Youri intègre dans son art optique le néon, qu'il continue à employer encore aujourd'hui dans ses sculptures, ses installations et les peintures à l'huile. Il participe à de nombreuses expositions internationales et il a reçu des prix des recherches dans l'art optique en Italie. Son travail est exposé dans de nombreuses expositions particulières et collectives, ses œuvres se trouvent dans des collections privées et des musées nationaux et internationaux.

Ces œuvres imposent la dé-programmation du mental au profit de la sensation pure qui est le "démarreur" de toute rêverie. Les œuvres de Youri Messen-Jaschin, artiste prolixe et protéiforme, révèlent au regard un univers prismatique dont le pouvoir désorientant abolit d'un coup les points de repères de notre vison habituelle par la mise en vibration des lignes de fuite elles-mêmes, organisatrices de la conscience de la perspective et du relief. Ce gommage soudain donc des ancrages géodésiques permet de nous immerger dans la sensation pure, chatoyante et troublante, de la couleur en mouvement!

Ses compositions «Trip…, Living in…., On Line…» lignes de couleurs tracées sur des matériaux jouant la transparence, reproduisent des structures cinétiques particulièrement subtiles qui mettent en relation l'abstrait et l'illusion d'une part et une démonstration psychophysiologique du mouvement d'autre part.

Élément de base, le carré sert de toile de fond et s'enrichit d'une autre forme géométrique insérée dans ses côtés. Ces formes géométriques reproduites uniformément sur toute la surface de l'œuvre, se développent progressivement sans perdre leur identité, même quand l'artiste applique une trame irritante de lignes parallèles. Il utilise souvent la technique du collage pour ses huiles et gouaches. Ses couleurs de prédilection : des rouges, des jaunes, des verts forts, des nuances de bleu, teintes lumineuses.

Tout comme la construction algorithmique des éléments, le jeu des couleurs structure la plastique et tente une première intégration de la cybernétique à l'art. Sa méthode, empirique, crée de nouvelles perceptions des couleurs et des effets d'optique particulièrement frappants. Les formes géométriques telles que le carré, le triangle ou le cercle se développent progressivement sans perdre leur identité originelle, même quand l'artiste applique une trame irritante de lignes parallèles.

L'utilisation que fait Youri Messen-Jaschin du mouvement et de la couleur comme moyen de communication le range parmi les architectes cinétiques de l'espace.

Il a aussi eu le privilège de vendre son unique tapisserie réalisée dans le style du Pop art "More Light". Cette œuvre fut pensée lorsqu'il séjourna à New York et qu'il y rencontra les artistes du Pop Art Andy Warhol, Tom Wesselmann et Jasper Johns. Il fut enthousiaste de l'utilisation de la couleur dans ce style d'art. Musée Migros d'art contemporain à Zurich fut intéressé par cette œuvre. Cette tapisserie fut réalisée dans les années 1970 dans son atelier de Zollikofen en Suisse. De façon saisissante, dans sa création "More Light", l'ampoule apparaît dans le Pop art comme une force subversive qui s'évade des mythes et des emblèmes du monde de la consommation. Cette tapisserie se trouve dans la collection de Migros Vaud Suisse.

Après un séjour de plusieurs mois à New York, il rentre en Suisse où il s'installe à Berne et où il vivra pendant onze ans. Pendant son séjour, il exposera fréquemment à la Kunsthalle et dans d'autres Musée de la région. Les musées s'intéressent à son œuvre, le Kunsthaus de Zurich, l'École polytechnique fédérale de Zurich, le Cabinet des estampes de Genève et à l'étranger le Musée Royale des Beaux-Arts à Bruxelles, Le Stedelijk Musée, d'autres musées et collectionneurs privés aux États-Unis et en Europe achètent ses œuvres cinétiques pour compléter leurs collections.

Ces créations furent aussi très bien accueillies au Venezuela, où il séjourna quelques années. La Fondation Mendoza et Yonekura Industrial lui donnèrent le support financier dont il avait besoin pour évoluer dans ses recherches. Youri se lance dans la mise en scène, présente deux œuvres importantes à la Sala de Conciertos del Ateneo et au Teatro Ana Julia Rojas del Ateneo à Caracas, qui remportèrent un important succès.[citation nécessaire] Il fut invité à plusieurs reprises à mettre en place des mises en scène de ses propres écrits.

Spécialiste entre autres du body art painting [1],[2], il présente son travail notamment dans des clubs et sur des scènes ou, dans le noir et grâce à des lampes UV, il recouvre intégralement en quatre heures des corps dénudés de couleurs psychédéliques, biologiques, sans danger pour la peau. Invité au Montreux Jazz Festival, Festival de la Cité à Lausanne[3] et au Paléo Festival à Nyon 2006 par le quotidien Le Matin, Youri avait pour mission de peindre les anciennes affiches du Montreux Jazz Festival et du Paléo Festival sur l'épiderme des festivaliers. Parmi les plus demandées, celle de Keith Haring (1983), Jean Tinguely (1982) et de Zep (2005.) Pour le Paléo Festival ce fut surtout l'affiche de 2006 réalisé par Ludovic Gabriel qui fut la plus demandée.

Expositions et musées[modifier | modifier le code]

Bibliographies[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Psicotronico, Caracas; ([71]);
  • 1983 : Ah! Ah! Barroco, Caracas
  • 1983 : La torta que camina, Caracas; ([72]); ([73])([74]);
  • 1964 : Embryo, Caracas; ([75])([76]);

Bourses et prix[modifier | modifier le code]

  • 1963 : 1er prix et bourse en gravure contemporaine /Musée d'Art et d'Histoire Genève;
  • 1966 : Högskolan för Design & Konsthantwerk/Göteborgs Universitet Göteborg Suède (Bourse de l'état suédois);
  • 1968 : Bourse de l'Université de Göteborg (pour recherche sur le textile expérimental et la sculpture dans l'espace);
  • 1970 : 2e prix pour une œuvre textile/électro-acoustique, Göteborgs Universitet de Göteborg Suède;
  • 1971 : 1er prix pour une sculpture électro-spatiale pour Gould corporation Eistetten Allemagne. 1985 : "Premio Mondiale della cultura"/Statua della Vittoria Centro studie ricerche delle nazioni, Calvatone Italie;
  • 1985 : Diplôme de nomination, "d'Accademico d'Europa" (Per la sua attivita' culturale e professionale) délivré par le Centro Studi e Ricerche l'Accademia d'Europa, Salsomaggiore Terme PR/Italie;
  • 1986 : Diplôme de L'Union Foraine Européenne, (pour les mérites qu'il a acquis à la cause de l'Union Foraine Européenne) Luxembourg;
  • 1998 : II. Installation Art Award «Certificate of Merit» (Pour ses recherches dans l'Optical Art) Angel Orensanz Foundation/Center for the Arts, New York USA;
  • 2000 : Ministero della cultura e Terra Moretti Italie, Premio Internazionale di Scultura "Terzo Millennio" Erbusco, Italie;
  • 2000 : Vancouver, Aim for Art International juried exhibition, celebrating artistic achievement. Federation of Canadian artists. 2000 "World festival of art on paper" Kranj, Slovénie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]