Youri Biryulov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Youri Biryulov

Description de l'image  Biryulov-photo.jpg.
Nom de naissance Youri Biryulov
Activités historien de l’art
Naissance 21 août 1952
Sofia, Bulgarie
Langue d'écriture ukrainien, russe, polonais, français
Genres histoire de l'art

Youri Biryulov (en ukrainien : Юрій Бірюльов, russe : Юрий Бирюлёв, polonais : Jurij Biriulow) est un historien de l’art, vivant à Lviv (Léopol, Ukraine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le 21 août 1952 à Sofia, Bulgarie.

Ayant fait ses études a l’Université Ivan Franko de Lviv à la faculté d’histoire (1970–1975), il a travaillé comme professeur d’histoire à l’école du village Dobrostany du district (raïon) de Yavoriv de l’oblast de Lviv.

Dès 1978 et jusqu’à 1987 il a travaillé au Musée de beaux arts de Lviv (National Art Gallery), ensuite il a enseigné à la chaire de l’histoire d’art de l’Institut militaire de l’Université nationale « École polytechnique de Lviv » (1987–1996).

À partir de 1997 il est rédacteur en chef de la Maison d’édition « Centre d’Europe » (Lviv). En même temps (depuis 2002) il enseigne l’histoire d’arts à l’Institut de l’architecture de l’Université nationale «École polytechnique de Lviv» comme chargé de cours à la chaire de design et d’architecture.

Docteur en arts. Il est licencié en histoire de l’art, en 1986 il a soutenu à Moscou sa thèse sur le sujet « Le Style de Sécession dans l’art de Lviv de la fin de XIXième – début de XXième s.s. », après l’organisation de l’exposition sur le même sujet qui a eu un très grand succès à Lviv.

En 1994 il était l’un des organisateurs de « L’Exposition de Lviv 1894 » dans le Centre International Culturel à Cracovie.

Membre de l’Union National des peintres de l’Ukraine dépuis 1989, membre de l’Union des historiens d’art à Lviv dépius 2000.

Il travaille constamment pour les grandes éditions ukrainiens en plusieurs volumes comme « L’Encyclopédie de Lviv » (uk:« Енциклопедія Львова ») et « L’Encyclopédie de l’Ukraine Contemporaine » (uk:« Енциклопедія Сучасної України ») et en Pologne « Le Dictionnaire des artistes polonais » (« Słownik Artystów Polskich »).

Il est un des redacteurs et auteur de plusieurs articles de la revue en ukrainien « Galitska brama » (uk:« Галицька брама », La Porte de Galicie), publiée à Lviv depuis 1994.

Le domaine de ses recherches scientifiques c’est l’histoire des arts en Ukraine Occidentale (ancienne Galicie) et surtout à Lviv de XVIIIième – XXième s.s.

Œuvres de Biryulov[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de plus de 500 articles et livres, y compris les monographies suivantes :

  • « Sécession à Lviv » (en polonais, Secesja we Lwowie, Varsovie 1996) (ISBN 83-86117-55-9) ;
  • « L’Art de la Sécession de Lviv » (Lviv 2005, en ukrainien Мистецтво львівської сецесії) ISBN 978-966-7022-44-0 ;
  • « La Sculpture à Lviv de milieu de XVIIIième siècle et jusqu’au 1939 » (en polonais, Rzeźba lwowska od połowy XVIII wieku do 1939 roku: Od zapowiedzi klasycyzmu do awangardy, Varsovie 2007) ISBN 978-83-7543-009-7 ;
  • « Les Zachariewicz – créateurs de la capital de Lviv » (Lviv 2010, en ukrainien Захаревичі: Творці столичного Львова) ISBN 978-966-7022-86-0 ;
  • « Sur les traces de l’Art Nouveau en Ukraine : Kiev et Lviv » (Bruxelles : Centre international pour la ville, l’architecture et le paysage, 2010, en français et en ukrainien) ISBN 2-930391-37-5.

Y. Biryulov est rédacteur en chef et l’un des auteurs principaux des livres suivants :

  • « La région de Lviv : essais historiques, culturels et ethnographiques » (Lviv 1998, en ukrainien Львівщина: Історико-культурні та краєзнавчі нариси) ISBN 966-7022-23-4 ;
  • « Lviv : guide touristique » (Lviv 1999, 2007, en anglais et ukrainien Lviv: A Guidebook for the Visitor, Львів: Туристичний путівник) ISBN 966-7022-09-9 ;
  • « Lviv : guide illustré » (Lviv et Wrocław 2001, en polonais Lwów: Ilustrowany przewodnik) ISBN 966-7022-26-9 ;
  • « L’architecte de Lviv Piotr Tarnawiecki » (Lviv 2002, en polonais Piotr Tarnawiecki, architekt lwowski) ISBN 966-7022-27-7 ;
  • « L’architecture de Lviv : le Temps et les Styles, XVIII-XXI s.s. » (Lviv 2008, en ukrainien uk:Архітектура_Львова:_Час_і_стилі._XIII—XXI_ст.) ISBN 978-966-7022-77-8 ;
  • « L’architecture de Lviv en XIX s. » (Cracovie 1997, en polonais et ukrainien Architektura Lwowa XIX wieku / Архітектура Львова ХІХ століття) ISBN 83-85739-43-2.

Il est l’auteur des guides :

  • « Faites connaissance de Lviv ». Guide (en langues fr., ukr., pol., angl., allem.). Lviv 2005. ISBN 966-7022-26-9
  • « Fer à cheval d’or. Le voyage à travers la région de Lviv. » Lviv 2002 (en langues ukr., pol., angl., allem.). ISBN 966-7022-01-3
  • « Galerie des Beaux-Arts de Lviv ». Guide (en langues ukr. et pol.). Lviv 2003. ISBN 966-7022-58-7
  • « L’art polonais dans la Galerie des Beaux-Arts de Lviv ». Guide (en langue pol.). Lviv 2003. ISBN 966-7022-57-9
  • « Opéra de Lviv ». Guide (en langues ukr. et pol., coauteur Y. Smirnov). Lviv 2006. ISBN 966-7022-45-5
  • « Cimetière de Lytchakiv » (en polonais, coauteur O. Chychka). Lviv 2005. ISBN 966-7022-35-8
  • « L’Héritage Juif de Lviv » (en anglais et en russe). Lviv 2002. ISBN 966-7022-39-0
  • « Tchernivtsi c’est le cœur de la Bucovine » (en ukrainien, anglais, allemand et russe). Lviv 2002. ISBN 966-7022-31-5
  • « Chateaux de l’Ukraine Occidentale ». Guide (en ukrainien et polonais, coauteur O. Volkov). Lviv 2005. ISBN 966-7022-40-4

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les publications les plus importantes sur l’auteur :

  • Badiak V., Biryulov Youri [in:] L’Encyclopédie de l’Ukraine Contemporaine, v. 3, Kiev 2004, p. 51 (en ukrainien Бадяк В. П. Бірюльов Юрій Олександрович // Енциклопедія Сучасної України. – Т. 3. – К., 2004. – С. 51).
  • Miśkowiec M., Biryulov Y. Sculpture de Lviv (en polonais Jurij Biriulow. Rzeźba lwowska, Rocznik Lwowski 2008–2009, Warszawa 2010, p. 339–348).
  • Ivachkiv G., Biryulov Y. Les Zachariewicz : créateurs de la capitale de Lviv, [in:] Mystetstvoznavstvo’10, Lviv 2010, p. 275-276 (en ukrainien Івашків Г. Юрій Бірюльов. Захаревичі: Творці столичного Львова // Мистецтвознавство’10. – Л., 2010. – С. 275–276).

Liens externes[modifier | modifier le code]