Youna Dufournet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Youna Dufournet

Description de cette image, également commentée ci-après

Youna Dufournet aux 17e Internationaux
de France en 2010.

Contexte général
Sport exercé gymnastique artistique
Période active depuis 2006[1]
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 19 octobre 1993 (20 ans)
à Saumur
Surnom Younette[1] et You
Prédilection Barres asymétriques
Saut de cheval
Club Avoine/Beaumont (jusqu'en 2011)
Lucioles de Lyon
lieu d'entrainement : Pôle France INSEP
Entraineur Nellu Pop et Veronique Legras
Palmarès senior
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques - - -
Championnats du monde - - 1
Coupe du monde 1 - 1
Championnats d'Europe - 1 -
Jeux méditerranéens 4 1 -
Champ. de France Élite 6 1 3

Youna Dufournet est une gymnaste artistique française, née le 19 octobre 1993[1] à Saumur[2]. Elle a notamment été médaillée de bronze en saut de cheval aux Championnats du monde en 2009 et vice-championne d'Europe sur ce même agrès en 2010.

Elle a été sociétaire de l'USE Avoine/Beaumont[1],[3] jusqu'en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Youna Dufournet commence la gymnastique à l'âge de 18 mois au club d'Avoine/Beaumont en baby-gym. Très vite passionnée, Youna Dufournet voit son nombre d'heures d'entraînement augmenter à l'âge de 8 ans ; elle enchaîne les succès et les titres. En 2006, à l'âge de 13 ans, elle rentre en équipe de France Espoir.

En 2008, elle est sacrée championne d'Europe junior au saut et aux barres, et vice-championne en sol et par équipes[4].

Lors des Jeux méditerranéens 2009, elle remporte 5 des 8 médailles françaises glanées en gymnastique artistique féminine (18 sur l'ensemble des épreuves de gymnastique), dont 4 en or[5].

Elle confirme lors des championnats du monde de gymnastique artistique 2009 durant lesquels elle se classe 5e du concours général individuel avant de prendre la médaille de bronze au saut de cheval. L'année suivante, elle remporte une médaille d'argent aux championnats d'Europe de gymnastique artistique 2010, toujours en saut de cheval. La même année, elle se blesse au genoux après une chute sur son mouvement aux barres asymétriques au championnat de France 2010. Une longue période de convalescence commence.

Au printemps 2011, Youna quitte ses entraineurs et Avoine/Beaumont pour partir s'entrainer à Paris à l'INSEP. Elle revient à la compétition pour les championnats de France en mai 2011 où elle remporte la finale des barres et prend la 2e place par équipe avec Avoine-Beaumont.

En octobre 2011, Youna Dufournet fait son retour au niveau international lors des Championnats du monde à Tokyo sur deux agrès : la poutre et les barres asymétriques. Elle se classe 8e mondiale aux barres asymétriques. De retour des championnats du monde, Youna décide de quitter le club de d'Avoine-Beaumont pour rejoindre les Lucioles de Lyon.

En janvier 2012, l'équipe de France féminine, emmenée par Youna Dufournet, se qualifie pour les Jeux olympiques de Londres lors du Test Event. Youna prend la 2e place lors de la finale des barres asymétriques. En mai 2012, Youna Dufournet et ses camarades de l'équipe de France se classent 5e au terme du concours par équipe des Championnats d'Europe à Bruxelles. Elle se qualifie en finale aux barres et la poutre. Elle fait malheureusement une erreur sur une valse et termine 8e de la finale des barres. En poutre, à cause d'une chute sur sa sortie alors qu'elle avait réussi un beau mouvement, elle finit 5e.

En juin 2012 à Nantes, Youna Dufournet est sacrée championne de France aux barres asymétriques et prend la médaille de bronze à la poutre[6].

Aux Jeux olympiques de Londres, Youna Dufournet est une des prétendantes au podium des barres asymétriques mais elle ne parvient pas à se qualifier pour la finale à cause d'une chute sur un lâché de barres, une faute qu'elle qualifie de « bête »[7]. Très déçue après cet échec, Youna Dufournet se donne alors pour objectif d'être présente aux Jeux olympiques de Rio en 2016[7].

En 2014, elle participe aux Championnats de France Elite à Agen, où elle décroche trois titres, dont celui du concours général[8]. Elle fait ensuite partie de l'équipe de France lors des Championnats d'Europe à Sofia, où la France termine à la 11e place par équipes et où Dufournet ne se qualifie pour aucune finale par agrès.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Youna Dufournet (à droite) lors de la remise des médailles du saut de cheval aux Championnats du monde 2009

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Milan 2009
    • 4e aux barres asymétriques.
    • 19e au concours général individuel.
  • Bruxelles 2012
    • 5e au concours général par équipes.
    • 5e à la poutre.
    • 8e aux barres asymétriques.
  • Sofia 2014
    • 11e au concours général par équipe.
    • 23e en poutre (non finaliste).
    • 34e au saut de cheval (non finaliste).
    • 48e aux barres asymétriques (non finaliste).

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Lâcher de barre de Youna Dufournet aux Internationaux de France 2010, lors desquels elle a obtenu une médaille de bronze sur cet agrès.

Jeux méditerranéens[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

  • Mulhouse 2006 (Junior)
    • 5e au concours général.
  • Auxerre 2007 (Junior)
    • médaille d'or médaille d'or au concours général.
  • Liévin 2009 (Elite)
    • médaille d'or médaille d'or aux barres asymétriques.
    • médaille d'argent médaille d'argent au saut de cheval.
    • médaille de bronze médaille de bronze au sol.
    • médaille de bronze médaille de bronze au concours général.
  • Liévin 2009 (Division nationale 1)
    • médaille de bronze médaille de bronze au concours général par équipes.
  • Eaubonne 2009 (Intercomités)
    • médaille d'or médaille d'or au concours général par équipes.
  • Albertville 2010 (Division nationale 1)
    • médaille de bronze médaille de bronze au concours général par équipes.
  • Toulouse 2011 (Elite)
    • médaille d'or médaille d'or aux barres asymétriques.
    • 5e à la poutre.
  • Toulouse 2011 (Division nationale 1)
    • médaille d'argent médaille d'argent au concours général par équipes.
  • Nantes 2012 (Elite)
    • médaille d'or médaille d'or aux barres asymétriques.
    • médaille de bronze médaille de bronze à la poutre.
  • Agen 2014 (Elite)
    • médaille d'or médaille d'or au concours général individuel
    • médaille d'or médaille d'or aux barres asymétriques
    • médaille d'or médaille d'or à la poutre

Coupes nationales[modifier | modifier le code]

  • Nantes 2006
    • médaille de bronze médaille de bronze à la poutre.
    • 7e au concours général individuel.
  • Toulouse 2007
    • médaille d'or médaille d'or au concours général individuel.
    • médaille d'or médaille d'or aux barres asymétriques.
    • médaille de bronze médaille de bronze à la poutre.
    • 4e en saut de cheval.
  • Mulhouse 2009 (Finale de la Coupe de France)
    • médaille d'or médaille d'or au concours général par équipes.
  • La Madeleine 2010
    • médaille d'argent médaille d'argent au concours général individuel.

Jeux olympiques 2012[modifier | modifier le code]

  • Test Event 2012 (qualifications pour les Jeux Olympiques de Londres)
    • médaille d'argent médaille d'argent aux barres asymétriques.
    • médaille de bronze médaille de bronze au concours général par équipes.

Article connex[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Fiche de Youna Dufournet sur le site de la FFGym (Page consultée le 28 avril 2010)
  2. (en) Youna Dufournet sur le site de la Fédération internationale de gymnastique.
  3. Epatante Youna Dufournet
  4. (en) « 27th Women's European Championships Artistic Gymnastics », sur Union européenne de gymnastique,‎ 6 avril 2008 (consulté le 28 avril 2010)
  5. Gymnaste Magazine, n°317, septembre 2009, p. 8-10
  6. « Dufournet reprend de la hauteur », sur lequipe.fr,‎ 10 juin 2012 (consulté le 21 juin 2012)
  7. a et b « Dufournet : «La manique a glissé» », sur lequipe.fr,‎ 29 juillet 2012 (consulté le 20 avril 2013)
  8. Céline Nony, « La joie de Youna Dufournet », sur lequipe.fr,‎ 6 avril 2014 (consulté le 10 avril 2014).