Yoshitaka Shindō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoshitaka Shindō
Fonctions
Ministre des Affaires intérieures et des Communications
26 décembre 20123 septembre 2014
Premier ministre Shinzō Abe
Gouvernement 96e Cabinet
Prédécesseur Shinji Tarutoko
Successeur Sanae Takaichi
Biographie
Nom de naissance 新藤 義孝
Shindō Yoshitaka
Date de naissance 20 janvier 1958
Lieu de naissance Kawaguchi (Préfecture de Saitama)
Drapeau du Japon Japon
Parti politique PLD
Diplômé de Université Meiji

Yoshitaka Shindō (新藤 義孝, Shindō Yoshitaka?) est un homme politique japonais né le 20 janvier 1958 à Kawaguchi, dans la préfecture de Saitama.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre du Parti libéral démocrate, il est nommé au poste de Ministre des Affaires intérieures et des Communications le 26 décembre 2012 par le Premier Ministre Shinzō Abe, poste auquel il est remplacé le 3 septembre 2014 par Sanae Takaichi.

Affilié au lobby Nippon Kaigi[réf. nécessaire], Shindō est un habitué des visites au controversé sanctuaire de Yasukuni[1],[2], également connu pour ses prises de positions fortes sur les territoires contestés par les pays voisins[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Japanese Minister Yoshitaka Shindo visits Yasukuni Shrine provoking China's ire" - South China Morning Post - Jan 1, 2014
  2. "Yasukuni Shrine on anniv. of end of WWII" - Kyodo News - Aug 15, 2014
  3. http://english.kyodonews.jp/news/2012/12/201529.html - Kyodo News - 26 décembre 2012 (le 3 janvier 2013)