Yoshio Yoshida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le pilote de la Seconde Guerre mondiale, voir Yoshio Yoshida (pilote).
Pix.gif Yoshio Yoshida Baseball pictogram.svg
Hanshin Tigers - No  23
Arrêt-court
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
28 mars 1953
Statistiques de joueur (1953-1969)
Matchs 2007
Coups sûrs 1864
Coups de circuit 66
Points 900
Points produits 434
Moyenne au bâton 0,267
Statistiques de manager (1975-1998)
Victoires-Défaites 484-511
 % Victoires 0,486
Équipes

Joueur

Manager

Yoshio Yoshida (en japonais 吉田義男), né le 26 juillet 1933 à Kyōto (Japon) est un joueur japonais de baseball évoluant en Nippon Professional Baseball avec les Hanshin Tigers entre 1953 et 1969. Il devient ensuite manager des Hanshin Tigers et de l'équipe de France de baseball.

Il est élu au Temple de la renommée du baseball du Japon en 1992 et fait membre d'honneur de la Fédération française de baseball et softball en juillet 2011 à l'occasion du Challenge de France 2011[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Célèbre pour son aisance défensive et sa bonne frappe qui lui valent neuf récompenses de meilleur arrêt-court de 1955 à 1960, en 1962, 1964 et 1965, Yoshio Yoshida est souvent comparé au général du XIIe siècle Minamoto no Yoshitsune. Son surnom "Ushiwakamaru" est celui du général pendant son enfance.

Après sa carrière de joueur au sein des Hanshin Tigers, il en devient le manager à partir de 1975. Pour son deuxième mandat à la barre des Tigers, il remporte les Japan Series en 1985, le premier et seul titre gagné par la franchise. C'était la première fois depuis 1964 que les Hanshin Tigers remportaient la Ligue Centrale. Les Tigers sont semble t-il "victimes" de la Malédiction du Colonel depuis. Il est récompensé par un Matsutaro Shoriki Award, un prix décerné à des joueurs ou managers ayant grandement contribué au développement du baseball professionnel.

De 1989 à 1995, Yoshio emménage à Paris en France et manage le PUC Baseball (1989-1993) puis l'Équipe de France de baseball. Cette dernière ne réussit pas à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Barcelone ni d'Atlanta. Pendant son mandat à la tête de l'équipe de France, Monsieur comme on le surnomme désormais est élu au Temple de la renommée du baseball du Japon, en 1992.

Son numéro 23 est retiré par la franchise des Hanshin Tigers.

Il est honoré par la Fédération française de baseball et softball en juillet 2011 à l'occasion du Challenge de France[2],[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b FFBS, « Le baseball français rend hommage à Yoshio Yoshida »,‎ juillet 2011 (consulté le 19 juillet 2011)
  2. rouenbaseball76.com, « Le Challenge de France 2011 à Rouen et aux Andelys »,‎ 2011 (consulté le 24 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]