Yoshinori Kobayashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yoshinori Kobayashi

alt=Description de l'image Defaut.svg.

小林・善範

Alias
Yoshirin
Naissance 31 août 1953 (61 ans)
Nationalité japonaise
Auteur

Yoshinori Kobayashi (小林・善範, Kobayashi Yoshinori?) est un mangaka japonais né le 31 août 1953 (61 ans) à Fukuoka dans la préfecture de Fukuoka, au Japon. Il utilise une graphie différente comme nom de plume (小林・よしのり?). Son surnom Yoshirin (よしりん?) compose le nom de son équipe, Yoshirin Kikaku (よしりん企画, litt. « Projet Yoshirin »?).

Il est principalement connu pour ses thèses controversées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié la littérature française à l'université de Fukuoka.

Au-delà de ses créations artistiques, l'auteur utilise le manga comme moyen de propagande négationniste notamment à propos du massacre de Nankin ou des femmes de réconfort. Il est également le fer de lance du révisionnisme dans le manga[1] mais il aborde aussi les sujets brulants du sang contaminé et de la secte Aum Shinrikyo.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Tōdai Itchokusen (東大一直線?)
  • Obocchama-kun (おぼっちゃまくん?)
  • Gōmanism Sengen (ゴーマニズム宣言?)
  • Honjitsu no Zatsudan (本日の雑談?)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1988 - prix Shōgakukan pour Obocchama-kun (catégorie enfant)

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en+de+fr+ja) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi »,‎ 15 mai 2004, 19,6 cm × 24,9 cm, broché, 576 p. (ISBN 978-3-8228-2591-4, présentation en ligne), p. 222-225
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Liens externes[modifier | modifier le code]