Yorckstraße

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Façade du Riehmers Hofgarten

La Yorkstraße est une rue importante de la capitale allemande, Berlin, qui relie le quartier de Yorck-Berlin aux quartiers de Kreuzberg et de Schöneberg. Elle relie également d'est en ouest les quartiers de Friedrichshain-Kreuzberg et Tempelhof-Schöneberg. Elle fut percée en 1862 par James Hobrecht (le baron Haussmann berlinois). Elle est nommée d'après le général prussien Ludwig Yorck von Wartenburg.

La Yorckstrasse commence à Kreuzberg à l'intersection du Mehringdamm, comme une extension de la Gneisenaustraße et traverse la limite des quartiers de Kreuzberg et de Schöneberg en montant la rue de la Corne[Quoi ?]. Ensuite, elle est coupée par la Katzbachstrasse, puis passe sous les ponts et continue après l'intersection de la Mansteinstraße juste derrière la gare de la Yorckstraße (Großgörschenstraße). De là, la rue continue en tant que Goebenstraße.

À Kreuzberg, elle traverse la Großbeerenstraße et la Möckernstraße

Riehmers Hofgarten[modifier | modifier le code]

Le Riehmers Hofgarten (littéralement: le Jardin princier de Riehmer) est un parc et un ensemble architectural résidentiel dont l'entrée principale donne sur la rue Yorck, en face du Rathaus (conseil municipal) de Kreuzberg. Il a été conçu par les architectes berlinois Wilhelm et Otto Riehmer-Mrosk en 1891-1892. Au milieu de l'ensemble, se trouve une cour sous la forme d'une courte avenue qui est entourée par des immeubles résidentiels de prestige. Les bâtiments s'étendent en direction nord-sud vers la route de Hagelberg.

Entrée du Riehmers Hofgarten

Les façades des bâtiments sont richement décorées, mélangeant les styles roman, Renaissance et baroque. Les maisons ont été construites pour la bourgeoisie aisée et les officiers du régiment dont la caserne était à proximité. Cette population a disparu à cause de l'inflation des années d'après-guerre dans les années 1920. En 1923, les héritiers ont vendu l'ensemble résidentiel. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'aile gauche a été complètement détruite et jamais reconstruite. Depuis 1953, l'ensemble est un édifice classé. Entre 1963 et 1974, toutes les façades ont été restaurées à l'original. En lieu et place de l'aile détruite de l'immeuble, un nouveau bâtiment a été construit en 1985-1986, où se trouvent maintenant deux cinémas, le Cinéma et la Nouvelle-Yorck.

Autres édifices remarquables[modifier | modifier le code]