Yoo Young-chul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoo Young-chul
Information
Naissance 18 avril 1970 (44 ans)
(Corée du Sud)
Sentence Peine capitale
Meurtres
Nombre de victimes 20+
Pays Corée du Sud
États Séoul


Yoo Young-chul (유영철) est un tueur en série sud-coréen né en 1970, divorcé et père d'un enfant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le dernier tueur en série localisé par la police sur un site, près d'un temple, au nord de Séoul avec onze corps trouvés. Il est arrêté un dimanche après l'agression d'une masseuse au sud de Séoul et fut inculpé pour les homicides de dix-neuf femmes depuis septembre 2003. À la consternation de tous, après l'interrogatoire de la police, il annonce avoir tué vingt-six personnes.

Ses victimes étaient des hôtesses de bar, des masseuses et des prostituées, même les riches dames âgées n'ont pas pu échapper au piège de Yoo Young-chul.

Il a également avoué avoir mangé certaines parties de ses victimes pour nettoyer son esprit. Il désirait assassiner plus de cent personnes si la police ne l'avait pas arrêté car il avait entendu parler d'un tueur en série coréen, Chong Du Yong, qui n'a tué que neuf personnes entre 1998 et 2000. L'assassin aurait affirmé s'entraîner sur des chiens. Le chef de la police sud-coréenne a déclaré que le tueur présumé souffrait de problèmes mentaux et a été auparavant condamné quatorze fois pour viol et cambriolage et relâché en septembre 2003.

Les enquêteurs ont déclaré qu'il aurait développé sa haine des femmes de mauvaise vie après son divorce d'avec son épouse qui était masseuse alors qu'il se trouvait en prison pour vol en 2002. Ensuite, sa colère se serait transformée en rage lorsqu'une prostituée aurait refusé sa proposition en mariage. Toujours selon la police, l'hostilité du tueur envers les riches serait due au fait qu'il est né dans une famille pauvre et qu'il ressentait de la colère envers la société après avoir été emprisonné durant plusieurs années. Il semble qu'Yoo ait voulu se suicider avant son arrestation, en avalant des somnifères.

Il est un des seuls citoyens sud-coréens à avoir été condamné à mort depuis 1997.

Références dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le film The Chaser réalisé par Na Hong-jin et sorti en 2008 est inspiré de l'histoire de Yoo Young-chul[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]