Yoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoni

Les yonis (en sanskrit योनि / yoni (« lieu »)), dans l'hindouisme, désignent les organes génitaux féminins (matrice ou vulve). Ceux-ci sont rarement représentés seuls. On les représente le plus fréquemment sous la forme d'un triangle dont la pointe est en bas (triangle pubien). Néanmoins, il est remarquable que leur représentation est presque systématiquement associée à celle du sexe de l'homme ; ainsi, dans le culte de Shiva, et afin d'exprimer la complémentarité de la yoni et du symbole phallique (lingam), on note la présence d'un anneau qui entoure le fût d'une colonne, ce qui renvoie à la dualité des deux principes primordiaux masculin et féminin (Shiva-Shakti)[1].

Les représentations en pierre de lingam-yoni peuvent se composer aussi d'une colonne arrondie au sommet, qui repose sur des bourrelets sphériques, eux-mêmes posés sur un socle carré.

Référence(s)[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie des symboles. Le livre de poche (ISBN 2253130109)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Mythes et Dieux de l'Inde, Alain Daniélou Flammarion.