Yolande de Montferrat (1318-1342)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yolande de Montferrat
Gisant de Yolande avec son mari Aymon dans l'abbaye d'Hautecombe.
Gisant de Yolande avec son mari Aymon dans l'abbaye d'Hautecombe.

Titre comtesse de Savoie
Comtesse d'Aoste
Comtesse de Maurienne
(13301342)
Biographie
Dynastie Maison de Savoie
Naissance 1318
Montferrat
Décès 23 décembre 1342
Chambéry
Père Théodore Ier de Montferrat
Mère Argentina Spinola
Conjoint Aymon de Savoie
Enfants Amédée VI
Blanche Marie
Jean
Louis
Catherine

Yolande (ou Violante) de Montferrat est une comtesse de Savoie du XIVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petite-fille d'Andronic II Paléologue et de Yolande de Montferrat, fille de Théodore Ier de Montferrat et d'Argentina Spinola, Yolande de Montferrat épouse le 1er mai 1330 le comte Aymon de Savoie.

Le couple a quatre enfants, puis Yolande meurt en donnant naissance au cinquième, qui ne survit pas non plus à l'accouchement. Selon certaines sources c'est une fille nommée Catherine[1],[2]. Selon d'autres, c'est un fils, Louis[3]. L'enfant, en tout cas, est enterré auprès de sa mère. Aymon, inconsolable, meurt l'année suivante et est enterré avec sa femme et son enfant à l'abbaye d'Hautecombe, nécropole des souverains savoyards et italiens.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claudius Blanchard (Académie de Savoie), Histoire de l'abbaye d'Hautecombe en Savoie avec pièces justificatives inédites, Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, Tome 11 (1867), 744 pages ; pages 212 à 218.
  2. Cabaret, « AYMON «le pacifique» », sur http://cabaret.over-blog.org/, Savoie médiévale,‎ 28 janvier 2005 (consulté le 18 octobre 2012).
  3. Guy Gamen & Gisèle Thibault, « Amédée V le Grand 1249-1323 », sur http://cabaret.over-blog.org/, Commune des Marches,‎ Juillet 2011 (consulté le 18 octobre 2012).