Yohann Rangdet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yohann Rangdet
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 3 juillet 1980 (34 ans)
Lieu Sèvres
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
Avant 1997 Drapeau : France FC Versailles
1997-2000 Drapeau : France Red Star
Parcours amateur
Saisons Club
2012-2013 Drapeau : France RC Besançon
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000-2001 Drapeau : France Red Star 016 0(7)
2001-2003 Drapeau : France Le Mans UC 027 0(8)
2003-2004 Drapeau : France US Créteil 024 0(5)
2004-2005 Drapeau : France Entente SSG 025 (11)
2005-2006 Drapeau : France Angers SCO 017 0(2)
2006-2010 Drapeau : France Besançon RC 106 (33)
2010-2011 Drapeau : France SR Colmar 023 0(4)
2011-2012 Drapeau : France US Raon 025 (10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 17 juillet 2014

Yohann Rangdet est un footballeur français, né le 3 juillet 1980 à Sèvres dans le département des Hauts-de-Seine. Il évolue au poste d'attaquant du début des années 2000 au début des années 2010.

Formé au Red Star, il évolue ensuite notamment au Mans UC, à l'US Créteil en Ligue 2 et au Besançon RC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yohann Rangdet débute le football au FC Versailles puis rejoint à l'age de dix-sept ans le centre de formation du Red Star. En 1999-2000, il joue avec l'équipe réserve du club en CFA2 et inscrit deux buts en trois matchs mais, victime d'une pubalgie, il est absent trois mois et ne retrouve les terrains qu'en décembre avec la troisième équipe audonaise[1]. Il remporte avec celle-ci en fin de saison le championnat de Paris Île-de-France de division d'honneur régionale et termine meilleur buteur en fin de saison avec 22 buts inscrits[1]. Il fait ses débuts en équipe première la saison suivante, le neuf septembre 2000, lors de la 7e journée du championnat de National. Jacky Lemée, l'entraîneur audonien, le fait entrer en jeu face à La Roche Vendée Football à la 70e minute du match et il inscrit à la 90e minute son premier but avec le Red Star. Le club s'incline cependant à l'extérieur sur le score de deux à un[2]. Il dispute lors de la saison 11 matchs de championnat et marque 4 buts. En coupe, il joue trois matchs de coupe de France et inscrit un but face à l'AS Poissy lors du 5e tour[3] et un doublé en coupe de la Ligue face au FC Lorient[4].

Le Red Star est relégué en CFA en fin de championnat et Yohann Rangdet signe alors un contrat de trois ans au Mans UC, club de Ligue 2[5]. Sa première saison au club est pour lui « […] celle de l’apprentissage. J’ai découvert le monde professionnel : ses exigences, sa médiatisation, mais aussi sa concurrence (Cousin, Samson, Drogba, Fanchone, Thomert). J’ai donc peu joué mais beaucoup appris au côté de ce «beau monde»[6] ». En 2002-2003, son temps de jeu augmente mais une blessure au menisque lors du derby face au Stade lavallois lui fait rater la fin de saison. Le Mans UC termine second du championnat et accède à la Ligue 1 pour la première fois de son histoire. Souhaitant avoir plus de temps de jeu, il quitte le club et s'engage à l'US Créteil[7].

Yohann Rangdet signe un contrat de deux ans avec le club cristolien mais l'entraîneur Jean-Michel Cavalli ne le considère pas comme un titulaire et en 2004, il est prêté à l'Entente Sannois Saint-Gratien club de National[8]. Il inscrit huit buts lors de neuf premiers matchs mais est ensuite replacé milieu gauche suite à l'arrivée de Stéphane Carnot[9]. Le club termine 4e du championnat, avec la meilleure attaque, ratant de peu l'accession. Yohann Rangdet n'est pas conservé dans l'effectif cristolien à la fin de son prêt pour des raisons financières. Il signe alors au Angers SCO un contrat d'un an[10]. Il joue peu suite à des problèmes au genou et doit, en mars 2006, se faire de nouveau opéré[11].

Non conservé par les Angevins, il signe alors le 18 décembre 2006 au Besançon RC, club de CFA[12] dont il devient dès la saison suivante le capitaine. Le club rate de peu l'accession en National en terminant second du groupe B de CFA derrière FC Croix de Savoie 74 en 2007-2008 puis remporte son championnat en 2009. Le BRC est cependant interdit de monter suite à d'importants problèmes financiers. Après trois ans et demi au club et avoir marqué 54 buts, il signe en 2010-2011 aux SR Colmar et retrouve le National[13]. Il ne reste qu'un an dans le club alsacien et rejoint en 2011 l'US Raon en CFA[14]. Après avoir inscrit huit buts en vingt-deux rencontres de championnat, il retourne à Besançon au sein du Racing Club de Besançon, le nouveau nom du BRC, qui est retombé en Ligue régionale 2. Il a pour objectif de « rendre au Racing Besançon ce que le BRC m’a donné[15] ». En fin de saison, le club bisontin remporte le championnat et retrouve alors la Division d'honneur, Yohann Rangdet met alors un terme à sa carrière[16] et devient éducateur sportif au sein du club[17].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Yohann Rangdet dispute 44 rencontres de Ligue 2 pour neuf buts inscrits. Il est vice-champion de France de ce championnat en 2003 avec Le Mans UC.

Sous les couleurs du Besançon RC, il est champion de France de CFA (groupe A) en 2009. Il remporte avec le RC Besançon son dernier trophée le championnat de LR2 de Franche-Comté en 2013.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Yohann Rangdet durant sa carrière de joueur professionnel[18],[19].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales
Division Matchs Buts Matchs Buts
2000 - 2001 Red Star Drapeau de la France France National 11 4 5 3
2001 - 2002 Le Mans FC Drapeau de la France France Ligue 2 9 2 - -
2002 - 2003 Le Mans FC Drapeau de la France France Ligue 2 15 3 3 3
2003 - 2004 US Créteil Drapeau de la France France Ligue 2 20 4 4 1
2004 - 2005 Entente Sannois SG Drapeau de la France France National 25 11 - -
2005 - 2006 Angers SCO Drapeau de la France France National 17 2 - -
décembre→
2006 - 2007
Besançon RC Drapeau de la France France CFA 13 4 ? ?
2007 - 2008 Besançon RC Drapeau de la France France CFA 30 6 ? ?
2008 - 2009 Besançon RC Drapeau de la France France CFA 32 11 1 0
2009 - 2010 Besançon RC Drapeau de la France France CFA 28 12 2 0
2010 - 2011 SR Colmar Drapeau de la France France National 21 2 2 2
2011 - 2012 US Raon Drapeau de la France France CFA 23 8 2 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Yohann Rangdet : « Je n'ai pas de secret » Chaïb Daoud : « Je suis un renard ! » », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 23 juin 2000 (consulté le 22 novembre 2011)
  2. « La Roche-sur-Yon - Red Star 93, le 9/9/2000 (National 7ème journée) », sur allezredstar.com (consulté le 22 novembre 2011)
  3. « AS Poissy - Red Star 93, le 21/10/2000 (Coupe de France 5ème tour) », sur allezredstar.com (consulté le 11 novembre 2011)
  4. « Red Star 93 - FC Lorient, le 1/11/2000 (Coupe de la Ligue, 1er Tour) », sur allezredstar.com (consulté le 22 novembre 2011)
  5. « Transferts », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 30 juin 2001 (consulté le 22 novembre 2011)
  6. « Les années MUC 72 Saison 2001-2002 », sur maillotsdumuc.canalblog.com (consulté le 22 novembre 2011)
  7. « Les années MUC 72 Saison 2002-2003 », sur maillotsdumuc.canalblog.com (consulté le 23 novembre 2011)
  8. Bertrand Merloz, « Yohann Rangdet proche de l'Entente », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 15 juillet 2004 (consulté le 23 novembre 2011)
  9. Bertrand Merloz, « Yohann Rangdet attend le déclic », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 25 mars 2005 (consulté le 24 novembre 2011)
  10. Aurélie Beaudouin, « Angers : Deux nouveaux attaquants », sur football365.fr, Football365.fr,‎ 4 août 2005 (consulté le 24 novembre 2011)
  11. Christophe Lefèvre, « Yohann Rangdet retrouve l'Entente », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 9 août 2006 (consulté le 24 novembre 2011)
  12. Maxime Chevrier, « Yohann Rangdet au BRC ! », sur brcfoot.com, BRC,‎ 18 décembre 2006 (consulté le 24 novembre 2011)
  13. Maxime Chevrier, « Yohann Rangdet s’engage avec Colmar », sur brcfoot.com, BRC,‎ 18 juin 2010 (consulté le 24 novembre 2011)
  14. Alexandre Chochois, « Yohann Rangdet (Raon-L'Etape) : "Aller le plus loin possible" », sur foot-national.com,‎ 16 novembre 2011 (consulté le 24 novembre 2011)
  15. « Yohann Rangdet, première recrue de choix pour le 'Racing Besançon », sur macommune.info, Racing Club de Besançon,‎ 9 août 2012 (consulté le 17 juillet 2014)
  16. « Tableau des transferts », sur lesinfosdusport.com (consulté le 17 juillet 2014)
  17. « Les équipes du Racing Besançon », sur racingbesancon.com (consulté le 17 juillet 2014)
  18. « Yohann Rangdet », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 11 novembre 2011)
  19. « Fiche de Yohann Rangdet », sur www.sco1919.com (consulté le 11 novembre 2011)