Yohanan ben Beroka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yohanan.

Rabbi Yohanan ben Beroka (hébreu : רבי יוחנן בן בְּרוֹ‏‏קַ‏ה, parfois ברוקא) est un Tanna (docteur de la Mishna) des seconde et troisième générations (IIe siècle EC).

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Rabbi Yohanan ben Beroka est l'un des disciples de Rabbi Yehoshoua ben Hanania et un collègue de Rabbi Eleazar Hisma[1]. Il maintient également un échange d'idées avec Rabbi Yohanan ben Nouri. Son fils, Rabbi Ishmaël ben Yohanan sera également un Sage éminent.

Enseignements[modifier | modifier le code]

De nombreuses lois ont été rapportées en son nom, en particulier sur des questions de droit civil et marital et beaucoup ont été adoptées : il estime par exemple la mesure nécessaire pour établir un erouv tehoumin à « une miche pour un poundion, quatre se'ot pour une se'a[2] », autorise une femme ou un mineur à porter témoignage de l'endroit duquel un essaim d'abeilles est sorti[3] et règle certaines conditions d'héritage[4].

Il a également transmis de nombreux enseignements extra-légaux : le verset « fructifiez, multipliez-vous et remplissez la terre[5] » impliquerait que ce devoir a été dévolu tant à la femme qu'à l'homme[6]. Son enseignement le plus célèbre concerne cependant la profanation du Nom divin : selon Rabbi Yohanan ben Beroka, « qui profane le Nom de Dieu, même en secret, est puni publiquement », que l'acte ait été intentionnel ou non[7].
Il rapporte aussi certaines traditions sur les cérémonies du Temple, notamment sur la cérémonie de Hoshanna Rabba[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tossefta Soṭa 7:9 ; T.B. Haguiga 3a
  2. Mishna Erouvin 8:2 ; voir aussi id. Kelim 17:11
  3. id. Baba Kama 10:2
  4. id. Baba Batra 8:5
  5. Genèse 1:28
  6. id. Yebamot 6:6
  7. Pirke Avot 4:4 ; cf. Avot deRabbi Nathan, éd. Schechter, p. 35a
  8. id. Soukka 4:6