Yi Jong-mu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yi Jong Mu (1360–1425) est un général coréen de la dynastie Joseon qui mène l'invasion Ōei de 1419 en représailles contre les pirates japonais Wakō de île Tsushima.

Il commande une flotte de 227 navires et 17 285 soldats qui débarquent sur l'île Tsushima dans la baie d'Asō le 19 juin 1419, et après de premiers succès, atteignent le village de Funakoshi. Bien que certains contingent de ses forces sont défaits par les Japonais dans une embuscade tendue à Nii, Sō Sadamori, daimyo de la province de Tsushima, capitule devant la cour de Joseon en septembre 1419.

Sa conquête non seulement sauve des prisonniers des pirates japonais, dont 146 Chinois et 8 Coréens, mais permet également de mettre fin aux raids des pirates japonais en Corée et en Chine. Suite à cette invasion Ōei (du nom de l'ère Ōei au cours de laquelle elle se déroule), l'île Tsushima est placée sous domination coréenne jusqu'au milieu du XVIe siècle.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]