Yellow (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yellow

Single par Coldplay
extrait de l'album Parachutes
Sortie 26 juin 2000
Enregistré Rockfields Studios (Wales)
Durée 4:29
Genre Britpop, Rock alternatif
Producteur Ken Nelson
Label Parlophone

Singles par Coldplay

Pistes de Parachutes

Yellow est une chanson du groupe britannique Coldplay, second single extrait de l'album Parachutes (et "lead-single" aux États-Unis), paru en 2000. Supportée par un grand nombre de passages à la radio, la chanson fut l'objet d'un succès fulgurant, et reste aujourd'hui l'une de leurs plus connues. Elle figure dans la file d'attente de l'attraction de Disneyland Paris, Rock 'n' Roller Coaster.

Genèse et enregistrement[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Le morceau fut écrit dans un studio gallois, le "Quadrangle", où le groupe s'attela à la réalisation de son premier album[1]. Un soir, alors qu'ils avaient achevé "Shiver", un de leurs futurs succès, il s'accordèrent une pause pour sortir un moment dehors.

« Nous étions tous assis autour du studio, raconte le batteur Will Champion, Cela faisait des mois que nous nous étions installés ici, et il était impossible d'observer le ciel, à cause de toutes ces lumières »[2].

Ce soir-là, le groupe sort donc de la ville, et atterrit en pleine campagne, où le ciel est parfaitement dégagé, ce qui leur permet de profiter de la nuit étoilée qui s'offre à eux[1].

Cette vue prenante inspira alors le chanteur Chris Martin, qui revint au studio avec la suite d'accords qui lui était venue. « Cela a débuté doucement, poursuit Champion, un peu comme un titre de Neil Young, puis le guitariste Jonny Buckland a commencé à jouer, à jeter des idées, et un riff a pris forme, donnant un aspect plus pesant au morceau »[2].

Au départ, Chris refusa de prendre cette chanson au sérieux, bien qu'il acceptât de travailler les accords trouvés pour en modeler un refrain, ce qui sembla "lancer" la chanson.

Au moment de s'atteler aux paroles, Chris sentit qu'il manquait un thème général à cette chanson, autour duquel elle devait s'édifier ; en quête d'inspiration, il regarda autour de lui dans le studio, et tomba sur un bottin "Pages Jaunes" : l'idée était trouvée[3]. « Dans un univers parallèle, cette chanson doit s'appeler "Playboy" », plaisanta-t-il plus tard au sujet de cette base d'inspiration atypique. Le reste du texte fut coécrit par la bande entière, le bassiste Guy Berryman ayant proposé lui-même la ligne d'ouverture (« Look at the stars »). Il existe plusieurs interprétations de cette chanson, notamment celle qui explique que "Yellow" fait référence à la maladie qu'a eu la mère d'un des membres du groupe, la peau de celle-ci devenant toute jaune. Ainsi la phrase "Your skin, oh yeah your skin and bones turn into something beautiful" prend tout son sens.

Composée en quelques heures, la chanson fut enregistrée la nuit-même.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Comme pour la quasi-totalité des pistes de "Parachutes" (exceptée High Speed), Yellow fut produite par Ken Nelson et fut l'objet de nombreuses tentatives infructueuses, le résultat d'enregistrement ne convenant presque jamais aux attentes du groupe. « C'était vraiment difficile de finaliser l'enregistrement, car on l'avait à 5 ou 6 tempos différents, raconte Champion. Impossible de choisir lequel conviendrait le mieux, soit on semblait expédier la chose, soit ça se traînait »[2]. « Chaque changement de tempo incluait un "groove" différent », précisa Nelson[1].

Pour ce faire, la chanson fut enregistrée en "live" (comme la plupart des morceaux de l'album), et Buckland superposa ses parties de guitares (overdubbs). Après quelques enregistrements, la bande fut finalement satisfaite du travail final et les voix furent enfin posées.

Clip Musical[modifier | modifier le code]

Le clip de la chanson est, selon Coldplay : "le plus bon marché et le meilleur du groupe à ce jour"[4].

Il fut filmé sur la baie de "Studland", un petit village du comté de Dorset, au sud de l’Angleterre. D'une réalisation minimaliste, la vidéo représente Chris marchant sur la plage, au ralenti, alors que le jour se lève.

À l'origine, le groupe entier était censé apparaître dans le clip, mais les funérailles de la mère de Champion, décédée des suites d'un cancer, eurent lieu le même jour ; Chris fut donc choisi comme seul acteur de la scène.

Dirigée par des représentants de la "Artists Company"[2], la vidéo fut filmée à 50 images par seconde, deux fois plus rapidement qu'une vidéo normale, dans le but d'obtenir cet effet "slow-motion" lors d'une remise à niveau à 25 images par seconde. Pour ce faire, Chris duût mimer un chant deux fois plus rapide que le tempo original de la chanson.

La chanson a été classée 15e dans le Top 1000 de XFM[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Une interview par Sam Inglis pour le magazine Sound on Sound : "Recording Coldplay's Parachutes" (octobre 2000)
  2. a, b, c et d Une interview du batteur Will Champion relatée sur le site MTV.com :"Coldplay Escapes City For "Yellow" Single" (16/10/2000)
  3. Un condensé d'anecdotes sur quelques morceaux de la bande pour le site Billboard.com, relatés par Jonathan Cohen; "Coldplay Tells Stories At Intimate New York Gig" (10/05/2005)
  4. « Clip de Yellow, posté et commenté par Coldplay »
  5. « Classement du "XFM Top 1000 Songs Of All Times" »