Yeelen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yeelen (La Lumière) est un film du réalisateur malien Souleymane Cissé, réalisé entre 1984 et 1987, et sorti en 1987[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Yeelen retrace un parcours initiatique à une époque non définie. Un jeune homme, Nianankoro, va recevoir le savoir destiné à lui assurer la maîtrise des forces qui l'entourent, cette connaissance que les bambaras se transmettent depuis toujours. Le père, Soma, ne supporte pas de voir son fils renier ce pourquoi il vit avec les autres sorciers du désert et décide de le traquer à mort.

Analyse du film[modifier | modifier le code]

Selon Souleymane Cissé, « ce film est à la recherche du côté mystérieux de l'homme. Pourquoi en arriver jusqu'à donner la mort à son propre sang ? Voila ce que je voulais montrer. » Expliquant le titre du film, il dit avoir cherché à « raconter les grands mythes de l'humanité avec une "lumière" nouvelle »[2].

Selon David-Pierre Fila, réalisateur congolais, Yeelen présente tous les éléments de la tragédie sorcellaire : une parole annonciatrice qui déclenche l'histoire, « un individu marqué par le destin » et l'arrivée d'un drame qui transforme les acteurs. Comme une tragédie grecque, ce drame est situé à une époque précise mais son histoire, basée sur des conflits ethniques, est intemporelle[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Souleymane Cissé
  • Scénario : Souleymane Cissé
  • Producteur :
  • Musique : Michel Portal avec la participation de Salif Keïta
  • Image: Jean-Noël Ferragut et Jean-Michel Humeau
  • Son :Daniel Olivier et Michel Mellier
  • Montage: Andrée Davanture, Marie-Christine Miqueau, Jeany Frenck, Seipati Bulane
  • Costumes: Kossa Mody Keïta
  • Durée: 106 minutes
  • Genre:
  • Date de sortie : 1987

Distribution[modifier | modifier le code]

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Samuel Lelièvre, La Lumière de Souleymane Cissé. Cinéma et Culture, Préface de J-M. Frodon, Paris, L'Harmattan, 2013, 214 pages (ISBN 978-2-343-00201-9).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Programmes limitatifs des enseignements artistiques en classe terminale pour l'année scolaire 2010-2011 et pour la session 2011 du baccalauréat », Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale,‎ 4 mars 2010 (consulté le 8 septembre 2010)
  2. a et b David-Pierre Fila, « Yeelen ou la sorcellerie filmée », sur Africiné,‎ 17 juin 2010 (consulté le 8 septembre 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]