Ye Jiangchuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Ye, précède le nom personnel.

Ye Jiangchuan

Description de cette image, également commentée ci-après

Ye Jiangchuan

Naissance 20 novembre 1960 (53 ans)
Wuxi, Jiangsu, Chine
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Profession Joueur d'échecs

Ye Jiangchuan (Sinogramme simplifié: 叶江川; Sinogramme traditionnel: 葉江川; Pinyin: Yè Jiāngchuān; né le 20 novembre, 1960 à Wuxi, Jiangsu)[1] est un joueur d'échecs chinois, actuellement vétéran, qui fut un des leaders (précurseurs ?) en Chine du jeu d'échecs non-asiatique[2].

En 1993, Ye devient le 3e chinois à obtenir le titre de grand maître international, après Ye Rongguang et Xie Jun.

Au classement FIDE du 1er janvier 2000, il fut le premier joueur chinois à dépasser la barre des 2 600 points Elo.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ye a appris à jouer aux échecs lors qu'il avait déjà 17 ans et à l'âge de 20 ans il devint champion de Chine. Il a gagné sept fois le championnat d'échecs chinois (en 1981, 1984, 1986, 1987, 1989, 1994 et 1996).

Ye a représenté la Chine a 10 olympiades d'échecs. Son meilleur résultat lors d'une Olympiade par équipe fut lors de l'Olympiade d'Elista en 1998, où, tenant le premier échiquier, son équipe finit cinquième. Dans des championnats par équipe en Asie, il a été quatre fois membre de l'équipe gagnante.

Ye fut en 1995 et 1999 champion de la coupe Dato Tan Chin Nam et en 2001, co-champion.

Il a atteint la 4e ronde (9-16e place) au championnat du monde FIDE de 2001, où il fut éliminé par (0,5 - 1,5) par Vassily Ivanchuk.

Il a aussi atteint le quart de finale en 2000 et 2002 de la Coupe du monde d'échecs.

Ye joue moins fréquemment depuis qu'il est devenu le principal entraineur de l'équipe nationale de Chine (hommes et femmes) en 2000[3].

Le plus haut classement réalisé par Ye fut en octobre 2000 où il fut classé 17e mondial et il a été fréquemment parmi les 25 premiers mondiaux de 2000 à 2004[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 中国国际象棋运动员等级分数据库
  2. Traditionalement en Chine on joue au Xiangqi et au Japon au Shogi
  3. (en) ChessBase.com, The Beijing Chess Challenge, September 28, 2003.
  4. Ye, Jiangchuan CHN FIDE World Top Chess Player

Liens externes[modifier | modifier le code]