Yavane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yavane (en hébreu יָוָן, YWN), ou Yavan, ou Javan, ou Iavan est un des patriarches cités dans le livre de la Genèse (Gn. 10:2). Il est le quatrième des sept enfants cités de Japhet : Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Mèshek et Tiras[1]. Il est assimilé à Ion, et est considéré à ce titre comme l'ancêtre des Grecs. En effet, Ion est assimilé aux trois premières lettre de Yavan en hébreu, qui veulent dire " Ion ". Or les Ioniens étaient la plus importante tribu grecque.

Le poète Homère, appelle les premiers Grecs Iaoneés, et à partir de Sargon II, le nom Iavanu fait son apparition dans les inscriptions assyriennes. Darius, empereur perse, emploiera le nom iauna. Par ailleurs ce nom figure sous une forme analogue dans les anciens récits égyptiens relatifs aux Ioniens.

Le même nom, יוון (yawan), est utilisé en hébreu moderne pour désigner la Grèce, l’arabe employant le terme voisin اليونان (al-yūnān). En sanskrit, le mot यवन (yavana) signifie « Grec, Ionien » et, par extension, « étranger, barbare ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Genèse 10, 2