Yard mégalithique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Yard mégalithique est une unité de mesure de 2,722 pieds impériaux, soit 82,966 cm, supposée avoir été utilisée par le « peuple » mégalithique, de la Grande-Bretagne, à l'Afrique du Nord, en passant par le Bretagne et le Moyen-Orient.

Son existence a été suggérée par Alexander Thom, un professeur écossais[1] qui a passé plusieurs décennies à étudier à l'aide d'un théodolite les cromlechs de Grande-Bretagne et de Bretagne armoricaine. A. Thom n'est pas le premier à avoir émis l'hypothèse d'une unité de mesures « mégalithique ». Par leur rigueur, les méthodes de recherche de Thom sont certes reconnues comme pionnières dans leur domaine et, en leur temps, ont relancé l'intérêt pour des interprétations astronomiques des monuments préhistoriques. Mais son hypothèse d'une unité de mesure propre aux mégalithes a cependant été abandonnée par la communauté scientifique qui ne reconnaît pas actuellement la possibilité d'une unité de mesure répandue et propre à cette époque[2]. Il est en effet difficile d'expliquer comment une même unité de mesure aurait pu être utilisée 2000 ans avant notre ère, à des distances de plusieurs milliers de kilomètres, et ce pendant des centaines d'années, sans en perdre la précision.

Cependant, dans un ouvrage de 2004, coécrit par Christopher Knight et Alan Butler[3], il est expliqué que la longueur d'un pendule battant 366 fois (donc effectuant 183 périodes) en un 366e de journée (le temps que met la terre pour tourner sur elle-même d'un 366e de tour, appelé "degré mégalithique") mesure un demi-yard mégalithique. Partant de ce constat, les auteurs proposent qu'un tel pendule aurait pu être utilisé par ces peuples ancestraux pour retrouver avec exactitude la longueur du yard, quel que soit leur emplacement sur Terre, et sans nécessité de transporter ou de reproduire un modèle étalon.

Article détaillé : Géométrie mégalithique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thom, Alexander. Megalithic Sites in Britain. Oxford : OUP, 1967
  2. « the suggestion put forth by Thom that there was a « megalithic yard » uniform to 0,1 mm from Brittany to the Orkneys cannot be accepted » Karlene Jones-Bley, American Journal of Archaeology, 106-1, 2002, p. 122 ; Clive Ruggles, Astronomy in Prehistoric Britain an Ireland, Yale University Press, New Haven, 1999, chap. 2 note 52 ; voir déjà P.R. Freeman, « A bayesian analysis of the Megalithic Yard », J.R. Statist. Soc. A., 1976, p. 20-55.
  3. Butler, Alan and Christopher Knight. Civilization One: Uncovering the Super-science of Prehistory: The World Is Not as You Thought It Was . London : Watkins, 2004. ISBN 1-84293-095-8